L’ancien président ATT a 67 ans

26
Plus de 663 milliards FCFA injectés dans la Défense et la Sécurité sous ATT de 2002 à 2012
L’ex-Président Amadou Toumani Touré

Exilé à Dakar depuis Avril 2012, l’ex-locataire de Koulouba a soufflé la semaine une bougie de plus.

Né le 4 novembre 1948 à Mopti, le général à la retraite a soufflé sa 67ème  bougie le mercredi 4 Novembre 2015. Contraint à la démission dans la foulée du coup de force de Mars 2012, l’ancien Chef d’Etat du Mali n’a plus rejoint son pays. Discret au pays de la Terranga, ATT a le mal du pays et ne souhaite que rentrer au bercail. Il est d’ailleurs prêt à faire face à la justice puisqu’une poursuite pour haute trahison a été lancée contre lui depuis l’avènement d’IBK à la magistrature suprême. Celui qui a dirigé dix années durant le Mali (2002-2012) ne s’en est d’ailleurs jamais caché.

Pourtant une fuite du rapport concluait bel et bien sur sa non-culpabilité, faute de preuves tangibles. Au demeurant, la rentrée parlementaire d’Octobre 2015 était attendue par beaucoup de sérénité par les partisans d’ATT qui espèrent une délibération une bonne fois pour toutes sur le dossier pendant  la session d’Octobre.

L’exilé aura quand même eu le temps d’observer les attitudes de tout un chacun et connaitre qui sont ces vraies amis. Espérons donc que la prochaine bougie de l’époux de Lobbo Touré sera soufflée là où elle se doit : au Mali parmi tous ses proches.

  1. KEITA
PARTAGER

26 COMMENTAIRES

  1. Bon anniversaire à ATT, car la vie appartient à Allah, mais de grâce, qu’ils aillent au diable vauvert, lui et ses courtisans. Ce monsieur a fait trop de mal au Mali par son incompétence et son incurie.

  2. Bonsoir Sankingba. Je valide vraiment vos propos tant ils sont d’une inspiration rarissime. Je vois aussi en vous un homme bien cultivé qui connait l’histoire mandignue que j’aime tant. Ne vous en faites pas car tout le monde ne peut pas aimer une personne comme certains n’ont pas aimé Dieu, leur créateur. Mais ce qui est sûr c’est que vous dites est de la pure vérité. ATT a su rouler tout un peuple dans la boue. Il est entré dans l’histoire par effraction. C’est lui qui a créé des maliens de première et de deuxième zone en stimulant le favoritisme, la corruption et le régionalisme.
    Nous pouvons certes le pardonner mais Dieu connait l’évidence plus que nous.
    Mais Monsieur Sankingba, dites-moi, le moi Sankingba que vous portez vient des fourmis magnas qui s’attaquent courageusement aux serpents les plus gros ou venimeux, non?
    Ton nom-là est vraiment original comme j’aime l’entendre. Répondez-moi s’il vous plait.

  3. Sankingba (répondant à Candide)
    “Ton doigt a bien pointé là où………………….” 😳 😳 😳 😳 😳

    Sankingba, on peut TOUT écrire sur ce forum, sauf de pareilles grossieretés! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Un peu de tenue, dans tes échanges avec Candide! 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • Lorsque le Seigneur dans son omniscience a fait apparaître la couronne d’arc-en-ciel a 13 heures au-dessus de nos têtes à Kouroukanfouga (Kangaba) lors de la pose de la première pierre du musée du mandé. Sankingba s’est dit voilà l’oracle de fin de règne d’un pleutre qui gouverne la République. Oui, le matador s’est permis de mettre en bandoulière le carquois avec son empennage symbolisant l’après bataille de Kirina.
      Malgré les flagorneries des griots de Kela, des traditionalistes de Niani et du Konkoba de Siguiri, Dieu l tenait à la vérité. Un couard porter au cou la carquois de Soundiata, de Kamadjan, de Tiramankan, de Makan Soubaga (magassouba), de Fakoli et les autres braves de l’empire, non, c’était un affront à tous ces intrépides qui ont dancé le.Koumandjan et le Djandjo.
      Ha. djandjoba, les manderas ont ose démystifié ton sens spirituel ce 29 septembre 2012 à 13 heures. Les grands prêtres en sont témoins sous le regard médusé de IBK Naremakan Mandela. Lui qui a dépit au son du Bolon, du Kinkin, du crin, du s’imbiber et de la résonance du Tandounou de Balan ani Yèrèbètè, du Mansadounou de Nouga et de de Maramandougou, du balfon de Niagassola. Oui où enfants étaient les héritiers de Tiramakan de Kanioko, de djokodjan de Maramandougou et la Tabalet eux de Minindjan. oui, le pélican voulait hérité le pygargue (koulandjan). Faudra a de Narena pouvait-il dormir? Et Farandole de Siby? Djola de Kiniero, les dodo as de Kanimbala et de Kignèba Kounga, Fali-ooulén de Koursalé de Badougou et Bologouè de Djoliba… non les prêtres se sont fâchés. On a blasphémé le 29 septembre 2012 aux portes de Deguela. Les Simbos ne dormaient pas. Dieu merci les mânes veillent encore.. Oui Kjrikoroni ne me démentira pas de même Djounaouagna, Sèkè ani Bidika et le Bouré.
      ATT ne méritait pas le carquois de Kouroukanfouga. Les descendants de Nan Taoulé et le savent ainsi que ceux de Minian Tika Konè.

      VIVE. LA RÉPLIQUE

      • Les braves descendants de Biliban Camara de Selefougou savent ce que Sankingba écrit .

        Oui la République vaincra car Naremakan Djata est au commande.

        “simbo, Allah mi solo chi la”. “Totarodji kini la bèrèrodji ma, birè wassolé.”

      • Lorsque le Seigneur dans son omniscience a fait apparaitre la couronne d’arc-en-ciel à 13 heures au-dessus de nos têtes à Kouroukanfouga (Kangaba) lors de la pose de la première pierre du musée du mandé, en ce 29 septembre 2012. Sankingba s’est dit voilà l’oracle de fin de règne d’un pleutre qui gouverne la République. Oui, le matamore s’est permis de mettre en bandoulière le carquois avec son empennage, symbolisant l’après bataille de Kirina.
        Malgré les flagorneries des griots de Kéla, des traditionalistes de Niani et du Konkoba de Siguiri, Dieu tenait à rendre la vérité.
        Un couard porter au cou le carquois de Soundiata, de Kamadjan, de Tiramankan, de Makan Soubaga (magassouba), de Fakoli de Koulokalan et les autres braves de l’empire? Non, c’était un affront à tous ces intrépides qui ont dansé le.Koumandjan et le Djandjo.
        Ha djandjoba!!! Les mandekas ont osé démystifié ton sens spirituel en ce 29 septembre 2012 à 13 heures. Les grands prêtres en furent témoins et sous le regard médusé de Naremakan Mandela (IBK). Lui qui devait se lever et déhancher au son du Bolon, du Kinkin, du Crin, du Simbi et à la résonance du Tandounou de Balan ani Yèrèbètè, du Mansadounou de Nouga et de Maramandougou, du balafon de Niagassola.
        Oui où étaient les héritiers de Tiramakan de Kanioko (le conqrerant de Djolol, du Baïnouk et de Kansala? de djokodjan de Maramandougou et le Tabalet de Minindjan?
        Ha oui, le pélican (tintani) voulait hériter le pygargue (koulandjan). Fadaba Keita de Narena pouvait-il dormir? Et Faran de Siby? Djola de Kiniéro, les donsobas de Kanimbala (Sagouèlé et Dogoro) et du Kinièba Koungo, Fali-Woulén de Koursalé de Badougou et Bologouè de Djoliba…
        Non les prêtres se sont fâchés. On a blasphémé le 29 septembre 2012 sur le billard de Dèguèla. Les Simbos ne dormaient pas. Merci aux mânes qui veillaient encore dans leur science..
        Oui les kalatiguis de Krikoroni ne me démentiront pas, de même ceux du Djoumaouagna, de Sèkè ani Bidika et le Bouré.
        ATT ne méritait pas le carquois de Kouroukanfouga. La chèvre ne doit pas grimper le baobaba sauf s’il est à terre. Les descendants de Nan Taoulé le savent bien ainsi que ceux de Minian Tika Konè et surtout devant les descendants de Kankédjan. Aussi Biliban Camara se retournait dans sa tombe depuis le Maramandougou car on a blasphémé à Kouroukanfouga ce 29 septembre 2012.

        VIVE. LA RÉPUBLIQUE

  4. Monsieur Sanghuin , il n’est pas à ce que je sache de la culture Malienne de s’en prendre à un vieillard jusqu’à l’insulter. Monsieur Sanghuin , ayons du respect pour nos Présidents , nouveau comme anciens. Comme vous ” Né bè i filabara konkon”.

  5. @sankingba.Merci.Au Mali, celui qui vient au pouvoir par un coup d’état s’en ira par un coup d’état…Je suis étonné de lire comment des soi disant maliens arrivent à classer les putschistes en 1iere et 2ieme zones….ou en “bon” et “mauvais” putschistes… 😉

  6. reviens vite pour être notre candidat auines élections
    sanogo ET SA CLIQUE MILITAIRE ET CIVILE PERSONNE ET M¨ME DIEU NE VOUS PARDONNERA
    QUEL RETARD VOUS AVEZ PLONGE LE PAYS
    VOUS AVIEZ FAIT PERDREE TOUT LE CREDIT QUE LE PAYS AVZIT
    MAINTENAN IL NOUS FAUT COURRIRR GZLOPER POUR LE RECONQUERIR
    AIMES OU PAS ATT SOYEZ HONNETE CES IMBECILES ONT DETRUIT LE PAYS DANS GRANDEUR /DIGNITE/PROGRESSION MEME AVEC TOUS LES DEFAUTS QUE CERTAINS DEBILES NE CESSNT DE RACONTER POUR JUSITIFIER UN COUP D ETAT STUPIDE
    MERCI

    • I Diabatè 😆 😆 😆 Sèkè ni bafing, koukouma ni bantama. Djéli tè fili a niabagama. 😆 😆 I Diabatè!!!.

  7. Joyeux anniversaire mon général, vous avez tout donné au Mali, on vous croyait pas, maintenant choses vont du mal en pire.

  8. Bon anniversaire, ATT. Tu ne mérites pas du tout ce que tu es entrain de vivre. Tu es un digne fils du Mali. C’est toi qui nous a conduit à la démocratie. Peut être qu’après avoir réussi une transition exemplaire, tu n’aurais pas dû revenir. Mais, comme tu aimes beaucoup ton pays et comme tu l’as d’ailleurs démontré, tu avais beaucoup d’ambitions pour le pays: La preuve, tes réalisations énormes dans tous les domaines. Peut être, ta seule faiblesse c’est d’être trop bon. Tu voulais vraiment rendre tous les maliens heureux. En tout cas, ce n’est pas mon frère qui vit actuelle dans sa maison de “ATT bougou” qui va le démentir. Tous les maliens dignes de l’être doivent réclamer ton retour pour que tu bénéficient un peu du fruit de l’arbre que tu as planté.

    • Quel arbre votre pleutre a planté? Tchrrrrrrrrrr. Un lâche qui n’a jamais participé à une bataille au Mali. Un usurpateur venu au pouvoir par un coup d’Etat et qui est parti par un coup d’Etat. Gros menteur et sans dignité.

      VIVE LA REPUBLIQUE

  9. L’hymne de l’empire du Wassoulou proclame :
    – Si tu ne peux organiser, diriger et défendre le pays de tes pères, fais appels aux hommes les plus valeureux ;
    – Si tu ne peux dire la vérité en tout lieu et en tout temps, fais appel aux hommes les plus courageux ;
    – Si tu ne peux être impartial, cède le trône aux hommes justes ;
    – Si tu ne peux protéger le fer pour braver l’ennemi, donnes ton sabre de guerre aux femmes qui t’indiqueront le chemin de l’honneur ;
    – Si tu ne peux exprimer courageusement tes pensées, donnes la parole aux griots.
    Oh Fama ! Le peuple te fait confiance, il te fait confiance parce que tu incarnes ses vertus.

    Après l’audition d’un tel hymne, n’est – il besoin de vous présenter l’Amadou Toumany TOURE ? Pour le camper nous nous contenterons de quelques citations, citations de cela même qui l’ont connu et essayé de préserver son honneur.
    Dans l’histoire de la lutte contre le terrorisme et les envahisseurs de la République, la Central Intelligence Agency (CIA, « Agence centrale de renseignement » dépeint l’homme en ces termes:
    Au plan de la lutte contre la Drogue: Président dealer des affréteurs d’avions de la cocaïne dont certains atterrissent dans le désert malien précisément à Tarkint;
    Au plan du blanchiment d’argent: Des colombien et des portugais s’entretuent dans Bamako, se mutilent et se font passer sur le billard de la charcuterie au quartier Zone industrielle, dans toute l’impunité.
    Au plan de la lutte contre le terrorisme: c’est le ventre mou de tout le dispositif mondial de la lutte contre l’intégrisme religieux et le djihadismes de AQMI. A celé dans sa complaisance une amitié avec Mouhamar Khadafi pour héberger et entretenir les combattants de AQMI et du Front Islamique pour le Salut (FIS) et du SPG d’Algérie. Il déroule le tapis rouge de Koulouba devant les envahisseurs de son pays et leur remet 50 millions au grand dam des maigres ressources de la République.
    Au plan de l’autosatisfaction: l’homme est friand des louanges des griots, des troufions du Mouvement Citoyen et des arrivistes de la République. Il hante la grandeur des hommes autour de lui.
    Au plan tactique: Piètre général tacticien qui n’hésite en aucun moment à ordonner le repli tactique devant l’ennemi. La capitulation était toujours dans ses habitudes. Avec une philosophie contraire de la dignité et à l’honneur du malien “Plutôt la mort que la honte”.
    Au plan gestion des ressources de l’Etat: encourage la gabegie, l’accaparement sordide des biens et domaines immobiliers de la République. S’insurge contre l’emprisonnement des voraces du détournement et du péculat.

    Mais qu’il lui soit instruit de déférer aux délégations de justice ou qu’il soit pris de corps pour être présenter devant le peuple malien pour répondre de la HAUTE TRAHISSON.

    La République vaincra sans lui car le vaisseau est par bonheur piloté par un Grand CAPITAINE je veux nommer Ibrahim Boubakar KEITA

    VIVE LA REPUBLIQUE

  10. Le grand cousin dans paix avec son amé !!!Digne fama le ciel vous couvre , la terre vous supporte , et la nature vous protège. HAPPY BIRTHDAY. 😈 :mrgreen: 👿 👿

  11. Joyeux anniversaire Monsieur le Président , que Dieu t’accorde une longue vie car vous avez laissé des grands chantiers pour nous et vous avez réalisé de nombreux pour le développement de votre pays .Nous avons ta nostalgie Grand Soldat de la démocratie , il nous faudra un siècle pour avoir un Président comme vous.Bonne fête et Joyeux anniversaire .

  12. cher President bon anniversaire;de par ton ouverture d’esprit moi je peux temoigner de votre haute vision pour un MALI meilleur ou chacun trouve sa place:djatiguiya;à tres bientot NE SIRA DAYALE à BAMAKO Incha Allahou:

  13. Merci KEÏTA POUR VOTRE BEL ARTICLE EN FAVEUR DE CE DIGNE FILS DE LA NATION ET QUI A TOUT DONNÉ À SA MÈRE PATRIE.

    ………,,,.,,,

    Mais certainement que des frelons comme Sankinba sont là pour montrer leur éducation ratée. Bien entendu ! 😀 😀 😀

    • Ton doigt a bien pointé là où le soleil doit apparaitre. Merci d’avoir penser à Sankingba le frelon qui darde fort les atteistes, les soumicrates et les tiébiléphiles car la République vaincra sans eux:mrgreen: 😆 😆 😆

      Wallahii VIVE LA REPUBLIQUE

      • Sankingba, je croyais que tu avais murement réfléchis en taule pour enfin oublier les rancœurs et regarder vers le futur.

        Mais bon, à ton âge (58), c’est sûr qu’après avoir passé une décennie en prison, tu ne peux oublier tout.

        Après tout, à qui la faute?

        8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

Comments are closed.