Mali : Le M5-RFP optimiste sur la transition, après sa première rencontre avec les militaires

10

Une semaine après le coup d’Etat qui a renversé l’ancien président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, les militaires à l’origine de ce coup de force ont reçu à Kati, ce mercredi,  le comité stratégique du M5-RFP.  Le mouvement de contestation se dit optimiste quant à la transition en vue et envisage une séance de travail sur « le format et la durée de la transition » avec le CNSP.

Maliweb.net- Le Comité National pour le Salut du Peuple, CNSP, poursuit les séances d’écoutes, d’échanges et de consultations avec les forces vives de la nation, les chancelleries occidentales, les responsables de la mission de maintien de la paix de l’ONU et de la force Barkhane présentes au Mali. Ce mercredi, le CNSP a ainsi reçu, à son quartier général de Kati, le M5-RFP, le mouvement de contestation qui avait exigé la «démission du président IBK et de son régime» depuis le 5 juin dernier 2020.

 Au terme des échanges avec le CNSP, Issa Kaou Djim, le coordinateur de la CMAS, Coordination des Mouvements et Associations de Soutien à l’Imam Mahmoud Dicko, est apparu optimiste. Pour lui, le CNSP est  dans la dynamique de fédérer  tout le monde pour qu’il y ait une bonne  transition, permettant d’éviter de tomber dans les travers : «  Le CNSP a besoin du soutien  de tout le monde, y compris son partenaire  traditionnel, historique et légitime », a-t-il estimé.

 Dans la même logique, Dr Choguel Kokala Maïga déclare qu’il doit être acté que les deux acteurs majeurs de la transition et de l’avènement d’un nouveau Mali sont le M5-RFP et le CNSP.  « Notre mouvement a tenu pendant deux mois et demi contre le régime sortant. Nous savons qu’il y a des tentatives pour isoler le M5-RFP », dénonce-t-il.

Le président du comité stratégique du M5-RFP, et par intérim du FSD, explique que le M5-RFP et le CNSP ont le même objectif, à savoir la reconstruction d’un Mali nouveau et faire en sorte que survienne un régime démocratique prenant en charge toutes les grandes questions de la Nation : la sécurité, la présence de l’administration sur l’ensemble du territoire national, la santé, l’éducation, etc.

 Pour  Dr Choguel Kokalla Maiga, toutes ces questions doivent être prises en charge de façon coordonnée. « Le CNSP nous a indiqué qu’il est entrain de travailler à réunir toutes les forces vives de la nation afin de définir le format, la durée et les autres caractéristiques de la Transition », a-t-il témoigné, en appelant les militaires à être vigilants : « Nous avons attiré l’attention du CNSP à doubler d’efforts pour que toutes sortes de spécialistes en démocratie ne viennent  brouiller le chemin  déjà tracé dans leur tête et celle du M5-RFP. Que ces deux  acteurs doivent être vigilants et se donner la main pour que cette mission réussisse, car si c’est le cas,   c’est le Mali qui gagnera, mais si elle ne réussit pas, on dira que c’est le M5-RFP qui a commencé la lutte  et que le CNSP l’a parachevée ».

 Le président intérimaire du FSD rappelle que les deux acteurs doivent rester extrêmement vigilants dans cette tempête afin d’arriver à bon port,  tout en restant ouverts aux autres forces politiques et sociales du pays.  «  Nous devons rester vigilants par rapport à toute sorte  de  pression  qui viendra  d’ailleurs pour écarter les véritable forces du changement du  processus de transition»,  a insisté cet ancien ministre de IBK, aujourd’hui figure de proue du M5-RFP, avant d’annoncer que la prochaine rencontre avec les militaires sera consacrée à une séance de travail. « La primeur du document que le M5-RFP a élaboré sur la transition, notre vision de la transition, sera réservée au CNSP », a-t-il annoncé.

C’est une énorme pression qui est aujourd’hui exercée sur le CNSP,quant au format et la durée de la transition. Une vidéoconférence des Chefs d’Etats de la CEDEAO devrait avoir lieu, ce vendredi sur la situation qui prévaut au Mali. Après trois jours d’intenses négociations à Bamako avec le médiateur de la CEDEAO, l’ex-président Goodluck Jonathan,  les dirigeants de la région ouest-africaine devront probablement alléger les sanctions qu’ils ont infligées au Mali. Ce qui, pour le moment, n’est pas le cas de l’Organisation Internationale de la Francophonie, OIF, qui a suspendu le Mali jusqu’au rétablissement de l’ordre Constitutionnel.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. Les vieux crocodiles sont pressés de prendre le pouvoir. Le mouvement des 5 crocodiles : CHOGUEL, Modibo, Me Tall, Mme Sy, Mariko. Oh mon Dieu, Protège notre pays. Oui avant hier avec Att, hier avec Aya et IBK, aujourd’hui on veut lécher le Cnsp.

  2. KAFRI KO: MAA' NIN FIN'YA(YEREWOLO DEN'YA) EST DIFFERENT DU ADAMA DEN'YA (NAA'MAA DEN'YA);HORON'YA(FAAROFINDENW'YA) EST DIFFERENT DU MOUSSA'LA'KA (ABRAHAMISME)

    😎
    l essentiel de l homme, c est sa croyance!
    l essentiel de la communautee, c est la croyance qui la regit !
    l essentiel d une societee, c est la croyance qui y prevaut!
    l essentiel d une nation, c est la croyance qui la soude!
    😎

    👥👤👥👤
    SI UNE NATION N EST PAS SOUDEE, REVOIT SA CROYANCE!
    SI UNE SOCIETEE N EST, NE PEUT PAS ETRE SOLIDAIRE VERITABLEMENT , REVOIT SA CROYANCE!
    SI UNE COMMUNAUTEE N A PAS LES MEILLEURS REGLES, REVOIT SA CROYANCE!
    SI UNE PERSONNE EST SUR LE MAUVAIS CHEMIN, REVOIT SA CROYANCE!
    👥👤👥👤

    🦍👥👤🗣LES MALIENS SONT, AUSSI BIEN QUE TOUTE LA BANDE SAHELIENNE DANS L EMPRISE DE L ISLAM ARABE ET DE LA FOLIE ISLAMISTE, LA DROGUE DE LA CROYANCE DES FILS D ABRAHAM, L ESCLAVAGE MENTAL, L ECERVELISME DOGMATIQUE QUE MEME L ECOLE NE PEUT EFFACER, LA SEULE SOLUTION EST INDIVIDUELLEMENT, UN REVEIL VOLONTAIRE. AINSI , UN A UN JUSQU A TOUTE LA NATION, L EVEIL DE CHACUN NOUS SAUVERA! 🗣👤👥🦍

    • LE PROBLEME DE L AFRIQUE AU SAHEL, C EST L ISLAM ARABE! IL FAUT Y REFLECHOIR! AVANT L ISLAMISATION NOS ANCETRES Y VIVAIENT EN PAIX ET HARMONIE!

      POUR QUE D AUTRES NE PERCOIVENT PAS LE NAA’MAA’ DEN COMME INJURE J ESPLIQUE (BEAUCOUP DE GENS LE SAVENT DEJA), NAA MAA (ETRANGER, LE VENANT) NAA MAA DEN EST L ENFANT DE L ETRANGER AVEC L AUTOCTHONE.

      NAA MAA DEN, N ETAIT PAS INSTRUIT DANS LES TRADITIONS QUI ETAIENT RESERVEES ET PRESERVEES PAR LES SOMAA DENW ET LES YEREWOLO DENW ( ENFANT NES PARMI LES AUTOCTHONES, ET ENFANTS NES PARMI LES LES MEMBRES D UNE MEME FAMILLE (PERE TRAORE+ MERE TRAORE== >YEREWOLO DEN, TRAOREW YE TRAORE DEN WOLO)

      NOS EXPRESSIONS ONT ETE BANALISES EN INJURES, MAIS CE NE SONT PAS DES INJURES MAIS DES STATUS SOCIALES!

      BLAKORO=BLA NE KORO= BLA N’KORO= LAISSE A COTE DE MOI=QUELQU UN (TRES JEUNE, PAS ENCORE INITIE, SANS TACHE SOCIALE IMPORTANTE) QUI EST A COTE DE MOI POUR AIDER DANS LES PETITES BESOGNES), ENCORE UN STATU SOCIAL DE NON-INITIE (PAS ENCORE CIRCONCIS), L EXPRESSION EST UNE INJURE POUR UN CIRCONCIS PUISQUE LE RAMENANT AU BAS DE L ECHELLE, COMME SI ON DISAIT AU GENERAL D ARMEE ” LACROUN”!😂

  3. Vivement le Mali soyons responsables et très prudent rejeté tout les avances des vieux retraités et anciens Ministre ils n ont rien a apporté à se pays il bénéficient de leur repos tout c est anciens dirigeants ont profité de pauvre pays sachons raison garder

  4. Quand un nouveau gouvernement est mis en place,il n’y a pas de mandat precis qui lui est donne en matiere de developpement du pays.le nouveau gouvernement est libre d’en faire a sa tete.La raison en est que les Institutions auxquelles il doit rendre compte n’en sait pas plus.J’ai pense que pendant cette periode de grande Transitioon ce qui conviendrait de faire ,c’est de faire une etude prospective : LE MALI VISION 2050 qui aurait UN chapitre POLITIQUE,un CHAPITRE ECONoMIQUE .UN CHAPITRE securite,un CHAPITRE social incluant aussi la SANTE et L’educatin.Chacun de ces Secteurs seront etudies a court terme,(LES PREMIERS 5 ANS} ,A MOYEN TERME,LES 10 ANNEES SUIVANTES ET A LONG TERME LES DERNIERES QUINZE ANNEES.Si nous avons une vision claire de l’avenir ,nous serons surpris du progres que le pays fera.CE N’EST PAS EN REPARANT LES ROUTES APRES L’HIVERNAGE QUE NOUS DEVONS NOUS GLORIFIER D’AVOIR FAIT DES PROGRES DANS CE DOMAINE.S’il est prevu que la construction de la voie ferree Bamako /Gao/Kidal doit commencer en l’An 2030,tout le jeu change.Il etait prevu un Canal de Navigation fluviale Saint-Louis du Senegal jusqu’a Kayes,ce programme a ete biffe.Si le Genie Militaitre etait renforce de 3000 soldats,ct que l’aide Chjnoise etait obtenue specifiquement dans ce domaine,.cette vision de Lavallin,(consultant Canadien qui a prepare les termes de reference de la vallee du fleuve) )Senergal devenait realite. Cette Eude prospective deviendrait alors un vaster terme de reference pour les prochains 25 ans.Le Professeur Kenyan Anyang Nyogh’o a fait cela pour son pays.10 ans apres,est apparu le grand Projet de Lemu de plus de 15 milliards de dollars reliant le Kenya a l’Ehiopie et au Sud du Soudan par chemin de fer et par auto-route ainsi que par les lignes electriques de hauter tension.NOUS DFEVONS CHERCHER DE VRAIS TECHNOCRATES POUR FAIRE CE TRAVAIL.uN INGENIEUR DOUBLE D’UNE FORMATION D’ECONOMISTE.

  5. 3, 5 10 … Les maliens doivent prendre leur temps pour nettoyer le mali !
    J’ai toujours dit que le mali, autrefois superbe sous Modibo, est devenu une poubelle : un pays, mal gouverné, corrompu partout avec des militaires, des politichiens et des fonctionnaires milliardaires …

    Le mali ne doit pas écouter la CEDEAO, encore moins les pays blancs criminels comme la franSS !!!

    Les maliens doivent prendre le temps de nettoyer leur pays :
    Punir tous les politichiens et militaires corrompus, reprendre leur argent et leurs villas et immeubles et le mettre à la disposition de l’état … les punir de prison…
    Renégocier tous les contrats miniers etc !!! On s’en fout des elections !!! Cela fait 30 ans qu’on fait des elections, c’est ça qui nous a mis dans le trou !
    Surtout ne pas laisser la fransS s’installer dans notre pays
    Quitter les organisations de prédations oxydentales

  6. La méthode adoptée par nos jeunes officiers supérieurs n’aide pas nôtre pays à gérer rationnellement la période transitoire.
    Ils se comportent comme des autorités légitimes qui consultent pour associer d’autres moins légitimes à la gestion du pouvoir.
    ILS NE SONT PAS PLUS LÉGITIMES QUE LES ANIMATEURS DU M5-RFP.
    Faire la transition sans placer le M5-RFP au cœur du pouvoir,c’est échec assuré.
    Recevoir les représentants de la CEDEAO sans au préalable s’accorder avec les animateurs du M5-RFP,c’est soit exprimer une incompétence à gérer l’État, soit qu’il y a une volonté de confisquer la révolution populaire comme au Soudan.
    Dans les deux cas le Mali est pénalisé.
    ILS NE SONT PAS ENTRAIN DE RESPECTER LE M5-RFP EN FONCTION DE SA LÉGITIMITÉ POPULAIRE.
    Ils sont manipulés à ne voir que les hommes politiques alors qu’il y a aussi la société civile, les centrales syndicales.
    On veut éviter les hommes politiques,c’est compréhensible puisqu’ils vont finir par competir pour exercer le pouvoir,il faut choisir dans le M5-RFP des cadres de la société civile pour former rapidement le gouvernement avec d’autres composantes de la société non membres du M5-RFP.
    IL FAUT NÉCESSAIREMENT QUE LES MEMBRES DU M5-RFP PARTAGENT LES FONCTIONS RÉGALIENNES DU GOUVERNEMENT AVEC LE CNSP.
    On aura donné une base populaire au gouvernement de transition.
    C’est ce gouvernement qui va discuter avec la CEDEAO pour lever l’embargo.
    Ensuite s’attaquer à la formation du conseil législatif de la transition pour adopter rapidement les réformes nécessaires.
    Les jeunes officiers supérieurs auraient procédé ainsi, le Mali serait actuellement entrain de fonctionner avec un gouvernement légitime.
    Avec la méthode qu’ils ont adopté, la possible de confiscation du mouvement populaire est très probable.
    Si le mouvement populaire n’est pas respecté,le Mali a entamé une aventure aussi néfaste que celle qui a amené IBK au pouvoir.
    Des calculs sont menés pour rester au pouvoir en complicité avec certains hommes politiques que pour transmettre le pouvoir au peuple après des réformes nécessaires.
    Rester au pouvoir, c’est bâcler les élections pour placer des personnes adoubées.
    Les animateurs du M5-RFP doivent faire en sorte que la méthode change rapidement.
    Une mobilisation populaire pour avertir les militaires est nécessaire.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  7. Bonjour à mes frères Maliens.
    Soyez lucide. Faites en sorte qu’un militaire(surtout pas un général) en activité dirige la transition et non un civil car vous avez déjà expérimenté la transition avec un général à la retraite et un civil. Un militaire en activité a dirigé la transition au niger, au ghana et un peu au Burkina. Copiez S’il vous plait l’expérience du Ghana, du Burkina Faso et du Niger.
    Je souhaite que vous faites une transition d’au moins 2 ans car en une année vous n’allez rien changer de bon. Veuillez négocier avec tous les maliens(nord et 4 coins du pays) pour avoir un bon consensus et des bons objectifs de développement de votre nation.Sachez que personne ne viendra développer votre pays. Les autres qui rôdent autour de votre pays ne sont là que pour leurs intérêts.
    n’ayez surtout pas peur d’un changement en adoptant des textes et lois rigoureuse car si le pays va très bien, le terrorisme et tous les maux vont disparaitre pour le meilleur du grand Mali.
    Qu’allah vous combles de ses bienfaits et ne ratez pas encore cette occasion que Dieu vous donne pour mieux corriger les choses depuis votre indépendance.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here