Mali – Mahmoud Dicko : « La démocratie représentative qu’on nous impose ne fonctionne pas chez nous »

10
Fort d’une importante capacité de mobilisation, l’imam Mahmoud Dicko, président du Haut Conseil islamique du Mali (HCIM), revendique son implication dans la sphère politique et ne cache pas son opposition frontale au gouvernement.

Jeune Afrique : Quel était le rôle initial du HCIM et le joue-t-il encore ?

Mahmoud Dicko : Le HCIM fait office d’interface entre les pouvoirs publics et la communauté musulmane. C’est son rôle et c’est ce que nous faisons. S’il y a un problème sociétal, c’est à nous d’alerter les autorités. Si ces dernières ont un message pour la population, elles se tournent vers nous pour le relayer.

Peut-on parler de la montée d’un islam politique au Mali ?

Que signifie islam politique ? Je ne connais qu’un islam. Lorsqu’un musulman s’intéresse à la vie de son pays, est-ce qu’il fait de sa religion une religion politique ? On peut parler de leaders religieux musulmans politiques, mais il n’y a pas d’islam politique.

… suite de l’article sur Jeune Afrique

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Si la démocratie ne fonctionnait pas chez nous, toi tu te serais fait couper quelque chose la première fois que tu as critiqué le pouvoir en place.
    Beaucoup d’abrutis de ton genre confondent démocratie et vote.

    Pour ta gouverne, la démocratie est simplement le partage du pouvoir, le contrôle de ce pouvoir par le peuple, l’égalité de tous devant la loi, la liberté d’opinion et le respect de la vie des citoyens.
    Les peuples qui se sont battus pour avoir la démocratie au prix de milliers de vie humaine et les millions d’hommes et de femmes obligés de fuir leur pays apprécieront ton analyse idiote.
    Parmi ces peuples, le peuple du Mali.
    Combien de maliens sont morts ou subit torture, disparition forcée, exil, prison et humiliation pour nous délivrer de la dictature et surtout pour que toi tu puisses aujourd’hui donner ton opinion, débile soit-elle ??

    Les familles maliennes endeuillées pour la conquête de la démocratie en 1991 iront pisser sur ta tombe très très démocratiquement.
    Grand guide de mes deux !!

  2. Pkagame,
    Il n’est pas interdit qu’un religieux s’intéresse à la politique de son pays, mais les règles de la laïcité lui obligent à le faire en simple citoyen… pas en terme karamoko ou pasteur.
    Pourquoi ? Vous ne voyez pas l’Arabie Saoudite sacher et dépouiller vivants ses propres concitoyens dans leurs représentations diplomatiques ? Laisser des grues de construction ecrabouiller les paisibles pèlerins. Ne savez-vous pas que l’église catholique a soutenu l’esclavage pendant près d’un siècle alors que la bible l’interdit ? C’est comme ça que fonctionne un bon mix politique – réligion.
    Le monde, c’est ton Dieu, le Mien et le(s) leur(s). Mais il n’y a aucune religion plus grande que la VÉRITÉ.

  3. Son ami le Calife de Bagdad a plié bagages après sa défaite face à la coalition internationale. Quelle humiliation pour lui de pas pouvoir mobiliser mille personnes contre le Mali.

  4. Vous avez parfaitement raison. Voilà sa haine et sa hargne contre le Mali dont il pense que les 98%sont par lui. Mais c’est difficile qu’il puisse continuer à vivre longtemps avec une si grande haine sur son cœur.

  5. Je suis d’accord avec notre imam: “Lorsqu’un musulman s’intéresse à la vie de son pays, est-ce qu’il fait de sa religion une religion politique ?” Ce que les gens oublient est que personne ne sait réellement c’est ce que le Mali…le pays n’a pas une position idéologique: on a la preuve qu’il n’est ni démocratique, ni socialiste, ni islamique, ni communiste, ni nationaliste….. en réalité juste une semi-jungle, un peu démocratisé (de façade), oligarchique, semi-colonisé. Ce n’est donc pas étonnant que le pays soit aujourd’hui une zone internationale…. une base centrale de la gestion du “Sahel”. Ce que l’état Mali gère c’est simplement le trésor public…c’est tout pas plus!

  6. Duckon rêve d’un califat où il serait le calif. Un état où la population serait une bandes de moutons qui vivrait selon ses préceptes à lui. Ce vicieux serait prêt à mettre le pays à feu et à sang pour y arriver.

  7. Imam , Pourtant, vous fûtes acteurs du 26 Mars !!! avec feu Mgr et et feu Ly, Karanbe, Boissé, Demba, tous vielles personnes ou jusqu’à présent en plus de centaines de morts nous continuons encore à déplorer encore des morts !!! La fin justifie les moyens !!! Ou est Dieu dans tout ça ?

  8. Kinguiranke,
    Je suis entièrement d’accord avec vous. Mon iman oublie que cette démocratie qui lui donne le droit de s’exprimer aussi librement dans toutes les presses. Pourquoi ne pas proposer des solutions pragmatiques pour la considérer plutôt que de la dénigrer pour un modèle imaginaire ? Ça fait plus d’un siècle que les universités à travers le monde étudient la démocratie telle que nous la connaissons aujourd’hui. Qu’est ce qui garantie la fonctionnabilité de son modèle de démocratie ?
    Je crains que Eistein hante mes compatriotes 🙂

  9. Imam Dicko, tu as completement tord car la democratie que tu voies est la democratie reelle et elle n’est pas imposee par qui que ce soit mais le peuple Malien souverain, il n’existe pas d’autres possibilites de gouverner que de choisir ses representants que l’on soit Musulman ou Chretien ou Boudhiste ou Hindustan ou Juif ou Animiste ou Athee! Il faut arreter l’amalgame.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here