Nouhoum Sarr du CNT : ”Wagner au Mali? Parlons-en”

3

La société privée de défense Wagner est une organisation militaire non étatique très proche du Kremlin. Tout comme l’américain Blakwater, elle dispose de moyens considérables susceptibles de jouer un rôle prépondérant dans l’équilibre des rapports de force.

Les informations non encore officielles faisant état de la signature très prochaine d’un accord entre le Gouvernement du Mali et Wagner me fait observer ce qui suit.

  1. Toutes les armées du monde, même les plus puissantes ont, dans le cadre des guerres fait recours à des supplétifs (Blakwater pour les États-Unis en Afghanistan et en Irak, Wagner pour les Russes en Syrie et dans le Dombas en Ukraine)
  2. Dans le cas du Mali, la faiblesse de l’outil de défense qui prend sa source du coup d’état du 19 novembre 1968 fait que nous ne disposons pas d’appareil militaire capable de faire face seul à la double menace terroriste et séparatiste.
  3. Ce n’est un secret pour personne que notre pays est victime d’un complot international confirmé par les pressions pour appliquer l’accord antinational issu du processus d’Alger.
  4. L’ex puissance coloniale, la France appuyant la MINUSMA cache difficilement son soutien aux groupes armées contre notre pays en atteste les rapports particuliers entre les dirigeants de ces groupes et la France.
  5. Le double jeu Algérien face au Mali, faisant semblant de nous soutenir alors que son territoire est la principale base arrière des groupes terroristes qui ne sont rien d’autre que les résidus du GIA et du GSPC algerien.
  6. La position ambiguë de la Mauritanie, elle aussi base arrière de groupes armés hostiles au Mali.
  7. À tout cela il faut ajouter la volonté de certains dirigeants français avec leur suppôts au plan national de vassaliser le Mali et créé un nouvel État dans le Sahel.

Face à cette situation recourir au service de supplétifs militaires dont la puissance de feu permettra de ragaillardir l’armée nationale pour qu’elle assure sa mission régalienne peut être envisageable.

Dans le combat pour la défense de notre territoire et de notre dignité, ce sont nos hommes qui doivent être en première ligne, c’est le sang malien qui doit défendre le Mali.

Dans la lutte pour la restauration de la dignité de notre peuple, nous devons nous souvenir de cette citation du penseur Allemand Otto Von BISMARCK qui disait, je cite ” les grandes questions de notre époque ne seront pas tranchées par des discours ou des motions majoritaires, c’est par le fer et par le sang” fin de citation.

Notre nation se relèvera quelque soit le prix à payer.

Ensemble pour la mobilisation générale.

 

Nouhoum SARR

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Rebel
    Une ARMÉE NATIONALE,surtout d’un pays très pauvre,ne peut pas avoir tous les moyens quelque soit la VOLONTÉ POLITIQUE des tenants du pouvoir.
    UNE SOCIÉTÉ PRIVÉE DE SÉCURITÉ INTERVIENT POUR PARER À CES MANQUES.
    Par exemple les moyens de communication performante pour suivre les éléments sur le terrain.
    BARAK OBAMA ET SON CABINET ONT SUIVI EN DIRECT L’OPÉRATION CONTRE BEN LADEN.
    Le Mali ne peut jamais se permettre ce luxe quelque soit la VOLONTÉ POLITIQUE des tenants du pouvoir.
    On peut, peut être, avoir les finances,mais la pression politique comme celle qui bloque actuellement l’avion militaire sera mise en branle par le NÉOCOLON FRANÇAIS.
    Faire appel à une SOCIÉTÉ PRIVÉE RUSSE qui ne l’est en réalité que de nom,sinon c’est une succursale de L’ARMÉE RUSSE,c’est se donner la possibilité de contourner les manigances du NÉOCOLON FRANÇAIS.
    WAGNER UTILISE LES MOYENS DE L’ARMÉE RUSSE.
    Les français le savent d’où cette pression intense pour empêcher toute conclusion de contrat.
    Le GUERRIER MALIEN est aveugle sur le terrain alors que les SÉPARATISTES installés à kidal sont guidés par L’ARMÉE FRANÇAISE.
    C’est pourquoi ils gagnent toutes les batailles contre L’ARMÉE MALIENNE.
    Avec WAGNER,on crée L’ÉQUILIBRE des forces.
    C’est cet ÉQUILIBRE qui “permettra de ragaillardir l’armée nationale pour qu’elle assure sa mission régalienne”
    WAGNER ne viendra pas combattre à la place des SOLDATS MALIENS.
    Elle permet d’affronter la France cachée derrière les SÉPARATISTES.
    Avec WAGNER l’Etat malien est véritablement aidé par une puissance étrangère comme les américains l’ont fait pour les français pendant les deux guerres mondiales.
    Pour le moment depuis JANVIER 2012 l’Etat du Mali est attaqué par la France camouflée par les SÉPARATISTES et la lutte contre le terrorisme.
    Créer L’ÉQUILIBRE des forces,c’est être nationaliste.
    Laisser la France agir librement comme l’a fait IBK,c’est se soumettre au COLON.
    Rebel,comme certains maliens, semble adhérer à L’ATTITUDE d’IBK.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  2. Bravo à Nouhoum Sarr et aux dirigeants politiques maliens qui font désormais preuve d’un véritable courage, particulièrement face à la machinerie sophistiquée mise en place par les “puissances” étrangères pour garder le Mali sous leur tutelle.

    Ce qui se passe au Mali depuis quelques jours, l’émulation intellectuelle et l’enthousiasme par rapport aux idées nationales, ce sont peut-être les prémices d’une véritable révolution nationale pour signifier un non ferme et définitif aux ingérences étrangères dans les affaires de souveraineté maliennes et pour la prise en mains du pays par les Maliens eux-mêmes. “Révolution” au sens du dictionnaire Littré : “La révolution est une transition entre une ordre ancien qui tombe en ruine et un ordre nouveau qui se fonde”.

    TRANSITION – (RE)FONDATION.

  3. (…) recourir au service de supplétifs militaires dont la puissance de feu permettra de ragaillardir l’armée nationale pour qu’elle assure sa mission régalienne peut être envisageable.

    C’est le sommet de l’indignité de s’étiqueter “nationaliste” tout en tenant des propos d’une bassesse inégalée. Une armée ne peut pas s’appeler nationale, et sous-traiter sa mission régalienne. Le véritable problème du Mali, c’est cette classe politique alimentaire qui est pourrie de la tête à la queue (vieux comme jeunes).

    Pensées rebelles.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here