Obsèques des 3 employés de l’hôtel Radisson morts lors de la prise d’otage : Le promoteur Cessé Komé promet de continuer à verser leurs salaires jusqu’à la maturité de leurs enfants

Les obsèques des trois employés de l’hôtel Radisson Blu qui ont perdu la vie lors de l’attaque des terroristes, le vendredi dernier, ont eu lieu mercredi dernier sur le terrain de football situé à proximité de l’hôtel. Une cérémonie au cours de laquelle, le promoteur a promis de continuer à verser les salaires de ses employés tués jusqu’à la maturité de leurs enfants. C’était en présence du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, du Premier ministre Modibo Keita, de plusieurs membres du gouvernement, du vice-président du groupe Radisson Blu, du promoteur de l’Hôtel Radisson, Cessé Komé, de l’ancien ministre ivoirien, Sidiki Konaté accompagné de deux imams venus de la Côte-D’ivoire pour soutenir le promoteur ainsi qu’une foule nombreuse.

1
Vers 08h30 ce matin, la route menant a l'hotel (cote Ambassade Ivoirienne). Un agent des forces speciales francaises au telephone a gauche. Photo maliweb.net

Après la prière sur les corps des 3 victimes qui reposent désormais au cimetière d’Hamdallaye, le maitre de cérémonie, Cheick Soufi Bilal Diallo a indiqué que l’Islam est une religion de paix et de tolérance  que  certains sont en train de détourner  de cette réalité. Et du coup, en ternissant son  image  à travers des actes barbares.

A sa suite, le  représentant du personnel de l’hôtel a parlé des qualités de leurs collègues tombés sous les feux des ennemis de la paix et de l’islam lors de l’attaque de l’hôtel le vendredi dernier. Il a demandé à prier à la fois pour le repos éternel de leurs collègues mais également pour qu’un évènement pareil ne puisse plus se reproduire dans le pays.

Dans son intervention, le promoteur de l’hôtel Radisson Blu, Cessé Komé a salué la grande solidarité du peuple malien, plus précisément le président de la République qui l’a appelé personnellement pour le soutenir  et en donnant  500 000 FCFA à la famille de chaque victime et en promettant de les décorer à titre posthume chevaliers de l’ordre national.

Il a aussi salué la solidarité du peuple africain à travers ses dirigeants dont Macky Sall du Sénégal, Yayi Boni du Benin qui ont tenu à faire le déplacement pour venir manifester leur solidarité au peuple malien ainsi que le président ivoirien Alassane Ouattara pour son coup de téléphone et tant d’autres. Selon lui, cette forte solidarité mondiale prouve que c’est le monde entier qui a été atteint à travers cette attaque survenue le vendredi 20 novembre dernier à Bamako. Cessé Komé a promis de continuer à verser les salaires de ses trois employés qui ont perdu la vie lors de cette tragédie jusqu’à la maturité de leurs enfants. Il s’agit de Hawa Dembélé, Abdoulaye Koné et Hassana Tapily.

Cette promesse fait suite à une autre promesse précédemment faite lors de son point de presse. Il s’agit de sa promesse de continuer à payer les salariés durant tout le temps de la  rénovation de l’hôtel qui a subi de lourds dégâts durant cette attaque.

Pour sa part, le président de la République Ibrahim Boubacar Keita dira  que  ce n’est pas un lieu de discours mais plutôt de compassion pour les victimes de cette attaque. Il a demandé à prier pour que reposent en paix les victimes.

Sidiki Konaté de la Côte-D’ivoire quant à lui a intervenu pour exprimer la compassion et la fraternité du peuple ivoirien.

Modibo Dolo

PARTAGER

1 commentaire

  1. C’est merveilleux et profondément humain de penser à la progéniture des employés. Puisse cet exemple inspirer les employeurs des autres victimes, en particulier le vigile qui est mort en service. Puisse leur âme reposer en paix.

Comments are closed.