Selon Youssouf Guindo du Comité «Mali en Marche» : «Soutenir les actions du Président IBK est un devoir citoyen»

32
Meeting de soutien à la paix et la réconciliation au Mali : Mouvement « Mali en marche » réconcilie la jeunesse malienne

Le Comité «Mali en marche» regroupant une dizaine d’associations s’inscrit dans la dynamique d’apporter son soutien indéfectible aux actions du Président IBK. Pour s’exprimer sur certaines questions d’actualité, M. Youssouf Guindo Président du «Réseau de soutien aux actions du Président IBK » et membre du Comité «Mali en marche»  a animé un point de presse. C’était le Samedi 28 Mai 2016 à l’hôtel MISTRAL sis à Boulkassoumbougou. Il avait à ses côtés Mme Djeneba Diallo également membre du comité.

Prenant la parole, le conférencier dira que communiquer, c’est exister. Le Comité «Mali en marche » s’attèlera désormais à cet exercice de façon périodique  en mettant aux grands jours ce qui a été fait et ce qui reste à faire. Selon lui, cet espace se veut  interpellateur afin que la vérité soit dite au peuple Malien.

S’agissant des accusations faites par un journal Sénégalais portées contre Soumaïla Cissé à propos des 27 milliards, le conférencier dira qu’«au-delà des démentis et du droit de réponse adressés au journal, nous demandons à Soumaïla de tout clarifier et d’enlever  le doute  car c’est une accusation grave aux conséquences incalculables pour sa carrière, un déshonneur pour le Mali étant donné  qu’il est un élu du peuple, Chef de file de l’opposition, Président de l’URD, un  parti politique malien ».

Par rapport à la crise du nord, M. Guindo dira qu’il y a eu des avancées significatives avec le MNLA qui s’est désolidarisé des groupes djihadistes, terroristes tels qu’ANCAR DINE, AQMI etc… Aussi,  le désarmement, la démobilisation, conformément à l’esprit des accords du 15 Mai  2015 sont en marchent.  Certes il y a  des retards dans son application, mais cela ne saurait occulter la bonne foi du président IBK à aller de l’avant  dans l’intérêt supérieur de la nation car sans paix, il ne saurait avoir de développement.

Coulou

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

32 COMMENTAIRES

  1. il faut dire que le gouvernement est au travail afin que la mise en place des accords de paix se passe bien et dans les délais les plus court. mais aussi la CMA est vraiment le véritable problème pour la mise en place des accords de paix qu’eux mêmes ont signés. je pense que nous devons rester souder derrière le gouvernement afin qu’il atteint son objectif.

  2. Je suis parfaitement d’accord avec Guindo qui invite le chef de file de l’opposition souamaila cissé à mettre en claire les accusations du journal sénégalais sur l’affaire des 27 milliards afin que le peuple malien connaisse enfin la vérité.

  3. certes il est vrai que nous sommes de l’opposition mais pensons un peu à ceux qui sont derrière nous. Il ne faut pas être prisonnier de l’opposition en voyant tout en mal. les mains dans les mains nous vaincrons l’ennemie. soutenons les actions du président même si nous sommes opposant car c’est pour la nation. des personnes ont passé à la tête du pays et continueront de passer, aujourd’hui c’est le tour du président IBK donc nous devons l’aider afin qu’il donne un plus à la vie de la nation.

  4. On ne doit plus perdre de temps avec cette affaire de détournement de soumaïla cissé. Il pense pouvoir berner le peuple Malien mais ce n’est que peine perdue. La sanction la vraie c’est en 2018.

  5. Le comité Mali en Marche est vraiment à saluer d’abord pour le meeting de la réconciliation mais surtout pour la mission qu’il s’est assigné qui est celle de dire la vérité au peuple Malien car avec la désinformation à laquelle certaines personnes s’adonnent; il n’est pas vraiment aisé de savoir ce qui se fait réellement pour nous.

  6. Il faut vraiment que la jeunesse soutienne l’autorité en place car il faut qu’elle sache que nous suivons ce qu’elle fait pour nous et que nous sommes prêts à les accompagner dans leur mission. La jeunesse étant l’avenir du pays; elle doit dès maintenant s’impliquer pour ne pas avoir à subir ce qui aurait été tracé par les devanciers

  7. Le président IBK est un homme de paix et c’est la raison pour laquelle nous devons le soutenir dans cette lancée. Si le président de la république tient aux accords d’Alger; c’est parce que c’est un moyen efficace de retour de la paix base de toutes les autres activités de développement. Et cette paix ne peut pas obtenue que par le dialogue. Tous ensemble avec le président IBK pour la paix dans notre pays.

  8. Pour l’honneur du pays le président IBK avec la ferme volonté et l’engagement à bâtir un Mali nouveau, un Mali émergent joue avec sa sagesse et la diplomatie pour arriver à ses fins et aujourd’hui nous pouvons dire Dieu merci car avec le régime IBK, la corruption a été ralenti, nous avons une armée opérationnelle, nous assistons à la croissance économique, des projets d’insertion et les nominations sur des bases strictes et j’en passe…….Tous pour le président IBK.

  9. Il faut vraiment saluer les responsables du comité Mali en marche car nous devons marquer notre soutien aux personnes qui travaillent pour nous en l’occurrence le président de la république et son gouvernement afin qu’elles puissent se sentir conforter dans leurs positions et prendre les décisions qui s’imposent afin de nous offrir le mieux être.

  10. Le soutien de tout le peuple doit être indéfectible au président de la république qui se bat tant bien que mal pour sortir la tête du pays de l’eau. Gérer un pays qui sort de crise avec des tares accumulées de part et d’autres n’est vraiment pas facile et on se doit de le soutenir et de l’aider dans sa tâche.

  11. La jeunesse joue un rôle très important pour chaque pays dont elle est considérée comme le fer de lance. C’est pour cela le président a accordé une place de choix dans son programme de gouvernement. Donc en décidant d’accompagner les œuvres du président c’est fait preuve de sagesse et de maturité.

  12. Avant tout nous devons mettre le Mali devant tout intérêt idéologique, partisan. La paix est un long processus que nous devons nous implique tous y compris la jeunesse qui est le pilier de toute nation qui veut prospérer.
    Toute la jeunesse malienne doit s’associer au président pour une réconciliation parfaite.

  13. Je pense que la jeunesse malienne doit se tourner vers l’essentiel en ne se laissant manipuler par les politicards malintentionnés qui veulent que hypothéquer leur vie. Il faut accompagner tout simplement les actions du gouvernement en place.

  14. Soumi n’a plus rien à dire sur son vol. Les faits sont là mais il continue de nier et nous savons tous qu’un voleur nie toujours les faits.
    Nous savons pourquoi le président Alpha lui avait arraché le marché de la cité administrative ACI où il avait une surfacturation de plus de 5 milliards sans oublier la Cmdt

  15. Le président a équipé nos Famas d’engins mobiles tels que les pics up et les motos pour faciliter leur déplacement.
    Les reformes ont permis une croissance de plus de 6% ce qui mettra fin à la souffrance de la population. Le gouvernement a également épongé la dette intérieures grâce au travail de son premier ministre.
    Il faut le soutenir pour que vienne la paix pour amorcer le véritable développement de notre pays.

  16. L'initiative est salutaire, la paix et réconciliation compte beaucoup dans la processus de crise multidimensionnelle dont traverse notre pays en se moment. La jeunesse malienne malgré leur diversité se sont réunis pour la paix et la réconciliation.

  17. La paixn’est pas un vain mot, mais plutôt un comportement. L’association, Le Comité Mali en marche guide la population malienne en particulier la jeunesse vers la paix et la réconciliation malgré les divergences.

  18. L’association, Le Comité Mali en marche a fait un travail salutaire, les organisateurs on fait preuve de bonne foi et de patriotisme. La population malienne a besoin de ce genre de actions pour que la paix et la réconciliation puisse vois le jour.

  19. Tous pour la paix et la réconciliation, je suis content de voir que tous les maliens en particulier la jeunesse malienne engager pour l’intérêt général. La population malienne est sortie massivement pour pour ce meeting.

  20. La paix n’a pas de prix, la population malienne est engager auprès du gouvernement pour aller vers la paix et la réconciliation. La jeunesse malienne est engagé pour la paix et la réconciliation.

  21. Je suis d'avis avec Youssouf Guindo soutenir les actions du président IBK est un devoir pour tous les maliens.En effet c'est le pays qu'on soutient en apportant son soutien aux actions du président IBK.Le président IBK va passer mais les actions qu'il aura accomplis resterons pour nous,resterons pour le Mali.Je pense que les maliens aient cette intelligence de soutenir le Mali en aidant le président IBK dans ses actions pour le développement.

  22. La jeunesse malienne est a saluée de cette sortie massive, pour répondre l’appel du comité le Mali en marche, ce comité qui ne ménage aucun effort pour la quête de la paix et la réconciliation au Mali.Après leur meeting maintenant, il soutient son excellence.

  23. La jeunesse malienne est a saluée de cette sortie massive, pour répondre l’appel du comité le Mali en marche, ce comité qui ne ménage aucun effort pour la quête de la paix et la réconciliation au Mali.Après leur meeting maintenant, il soutient son excellence.

  24. Le comité Mali en marche doit être accompagné pour des initiatives de ce genre. Ce mouvement doit bénéficier de l’aide des autorités et du soutien de la population civile.

  25. Nous devons former un fil de fer autour du président de la république et de ses actions. Le Mali ne sera que ce que les maliens en feront. Personne d’autre ne fera notre devoir à notre place. Aujourd’hui, l’unique devoir des citoyens doit être la conquête de la paix et de la stabilité.

  26. Nous saluons l’initiateur du comité Mali en marche, il est temps que la jeunesse prend conscience de la chose, la paix et la réconciliation, c’est quel que chose qui est dans la tête et qui se construit.

  27. Le pays a besoin de ses fils pour apporter le pays par le biais de l’accord de paix issu du processus de paix d’Alger. Le retour de la paix et de réconciliation nation sont les choses primordiales pour cette nation.

  28. Je salue l’initiateur de ce comité le Mali en Marche, quand le pays est en difficulté, il faut qu’on soutien nos autorités pour que le pays puisse aller de l’avant.

  29. La paix ; que doit apporter l’accord d’Alger, est conditionnée à l’union sacrée des citoyens. Le moment n‘est plus aux manifestations et autres mécontentements. Le peuple malien est riche de cultures. C’est un devoir pour nous, les maliens, de conserver cette diversité culturelle. Cela en donnant les mains pour prononcer une seule voix.

  30. Pour l’accord le gouvernement a besoin du soutien de tous les maliens, on avance, mnla s’est désolidarisé du terrorisme, un processus de DDR est en marche. des projets de développement des régions du nord sont engagés pour-soulager les citoyens.

  31. Le retour de la paix et de la réconciliation nationale est l’essentiel qui puisse préoccuper les maliens, actuellement. La jeunesse malienne doit s’impliquer au processus de paix et de réconciliation. C’est un devoir pour tout citoyen malien de contribuer au retour de la paix.

  32. Merci au comité le Mali en marche, IBK a besoin des soutiens de part et d’autre, aider IBK c’est aider la Mali , soutenir IBK c’est soutenir le Mali. Comme son nom l’indique le Mali est en marche avec l’aide de ces jeunes, qui ont l’amour de ce pays.

Comments are closed.