Soutien du ministere de la solidarité et de l’action humanitaire : Des vivres aux déplacés de Faladiè-Garbal et de Niamana à Bamako

1
A Bamako, au marché à bétail de Niamana, dans le camp des déplacés du village de Sadia. Nicolas Réméné
A Bamako, au marché à bétail de Niamana, dans le camp des déplacés du village de Sadia. Nicolas Réméné

Poursuivant ses activités de soutien et d’assistance aux populations déplacées interne et externe, du fait de la situation sécuritaire du pays, le Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire reste déterminé aux côtés des victimes. Ce samedi, les déplacés se trouvant à Faladiè-Garbal et Niamana ont bénéficié du soutien et d’assistance médicale.

La cérémonie de remise des dons aux populations déplacées vivant à Faladiè-Garbal et Niamana a eu lieu, le samedi 16 février, sur le site de Faladiè sous la présidence du Directeur national du développement social, Ibrahima Abba Sangaré, représentant le Ministre Hamadoun Konaté. Cette donation était composée de 2 tonnes de mil, 2 tonnes de riz, 15 bidons de 20 litres d’huile, 300 kg du sucre, 300 kg du lait, des lampes solaires, 20 bâches de 10 places, 150 moustiquaires, 200 nattes, 5 balles de friperies, 6 cuves de 1000 litres et bien d’autres choses.

Il faut noter que ces dons sont destinés à 56 ménages pour une population globale de 263 personnes enregistrées sur le terrain par les services du Ministère en charge de la Solidarité et de l’Action Humanitaire.

Participant à cette cérémonie de donation des vivres aux déplacés de Bamako, le Représentant du Maire de la Commune VI, le Chef de quartier de Faladiè, le Président de l’ONG-Alfarouk et plusieurs autres personnalités ont exprimé leurs satisfactions de voir que le Gouvernement apporte son soutien à ces déplacés de la Région de Mopti à Bamako.

Pour le Directeur national du développement social, cette assistance aux déplacés n’est pas nouvelle au service technique du Ministère et ses partenaires qui, à chaque fois, témoigne la solidarité du Gouvernement aux personnes dans le besoin sur le territoire national et dans les camps des Refugiés.

« Il y a plus de 2 mois, nous sommes sur ce terrain de Faladiè pour enregistrer ces déplacés. En mi-décembre, nous étions au courant de leur arrivée et avons commencé à les enregistrer. Depuis janvier dernier, ils ont bénéficié de la vaccination. Aussi, nous avons mené d’autres activités pour les assister », explique Ibrahima Abba Sangaré, Directeur national du développement social qui n’a pas manqué de remercier tous les donateurs qui œuvrent pour alléger la souffrance des déplacés.

Estimant que cette activité rentre dans la poursuite des activités humanitaires du Département de la Solidarité, le Directeur national du développement social à rappeler que le Gouvernement leur accorde une attention particulière et fera tout pour que leurs conditions de vie s’améliorent.

Après cette remise des dons, une visite guidée du Directeur national du développement social accompagné des autres participants sur le site de ces déplacés a mis fin à la cérémonie.

Ousmane MORBA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Bon boulot du ministère de la solidarité. Mais il faut leur trouver une cité construite en banco…etc.. les bâches ne sont pas une solution fiable.

    Le ministère de la santé doit aussi envoyer ses équipes pour certaines inspections préventives…il y a beaucoup d’enfants etc..

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here