Amadou Koné, président du collectif des supporteurs des clubs de 1ère division : « Nous ne ferons aucun compromis dans l’application de l’article 38 »

1

Le collectif des présidents des supporteurs de dix clubs a tenu son meeting le vendredi dernier sur le terrain de l’AS Réal de Bamako. Plusieurs recommandations ont été formulées entre autres le rejet en bloc des conclusions de la commission de médiation ou encore  l’application de l’article 38 des statuts et règlements de la Fédération Malienne de Football. 

Les présidents des supporteurs des dix clubs de football présents  à ce meeting  n’entendent pas rester en marge de la crise que traverse  le football malien. Ils entendent participer à l’essor et à l’histoire du football. Pour eux, le football est leur passion.

Depuis des années soutiennent-ils, ils consacrent leur énergie, leur intelligence, leur savoir, leur temps et leur  argent  au football. « Notre sport  favori qui est devenu aujourd’hui source d’insomnie et de cauchemar pour  beaucoup de gens », ont-ils déclaré.

Le président  des supporteurs de l’AS Réal  Amadou Koné non moins président  du collectif des supporteurs des clubs de ligue 1 rappellera le contenu  de l’article 38 qui stipule dans le règlement du championnat national ligue 1 Orange que « un club ayant déclaré trois forfaits consécutivement ou non en championnat national sera déclaré forfait général. Tout club déclaré forfait général dans les matchs est automatiquement relégué en division inférieure ». A ses dires, le Comité exécutif de la Fédération Malienne de Football n’a fait qu’assumer ses responsabilités en appliquant cet article en la matière. Ce qui entraina une suite d’évènements regrettables qui n’honorent pas leurs auteurs, poursuit le président du collectif des supporteurs qui ajouta qu’aucune pression d’où qu’elle vienne ne leur fera changer d’avis.

Le président  du collectif a fait des recommandations notamment  le rejet en bloc des conclusions de la Commission  de médiation,  présentées sur les ondes de l’ORTM, car  selon lui, elles ne sont pas véridiques  à leurs yeux.

« Aucun compromis ne se fera dans l’application de l’article 38. A partir de cet instant, le collectif se donnera les moyens du droit pour y parvenir. », a-t-il laissé entendre.

Tout en affirmant son soutien indéfectible à la FEMAFOOT,  le collectif invite le Comité exécutif  à s’investir. Car, les différentes correspondances des instances internationales doivent le conforter au respect des décisions issues de ses Assemblées Générales du 10 janvier 2015 et du 31 octobre 2015.

A noter qu’ils étaient  dix présidents des supporteurs des clubs à signer cette recommandation. Il s’agit d’Amadou Koné de l’AS Réal, Ousmane Diakité du Stade Malien de Bamako, Yaya Sangaré de l’US Bougouni, Issa Cissé de l’AS Nianan, Sidy Konaté du Debo Club de Mopti, Adama Zan Doumbia de l’USC Kita, Bréhima Traoré dit Mingo de LCBA, Batougouné Sylla du CSD, Bakary Niaré des Onze créateurs et Fousseiny Diarra de Mamahira AC de Kati.

                                                                                                                                   Almihidi  Touré

 

PARTAGER

Comments are closed.