CAN 2022 : Aigles, la qualification c’est maintenant

0

La double confrontation avec la Namibie s’annonce déterminante dans la course à la qualification à la prochaine CAN. Le Mali aborde les rencontres avec les faveurs du pronostic, face à un adversaire qui est considéré comme un petit poucet du continent

Presqu’une année jour pour jour après avoir joué son dernier match à Bamako (contre la Guinée 2-2, le 14 novembre 2019, 1re journée des éliminatoires), la sélection nationale revient au stade du 26 Mars. à l’affiche, les Aigles reçoivent la Namibie au compte de la 3è journée des éliminatoires de la CAN, Cameroun 2022. Ce sera la cinquième rencontre entre nos deux pays qui se sont affrontés en aller-retour lors des éliminatoires des CAN 1996 en Afrique du Sud et 2000 co-organisée par le Nigeria et le Cameroun.

En quatre confrontations avec les Brave Warriors, le Mali affiche un bilan de deux victoires, un nul, une défaite, cinq buts marqués et trois encaissés (voir les rencontres Mali-Namibie). Si les Aigles ne se sont qualifiés, ni à la CAN 1996, ni à celle de 2000, ils comptent bien participer à la CAN 2022 au Cameroun. Si le capitaine Hamari Traoré et ses partenaires s’imposent aujourd’hui contre la Namibie, ils auront fait la moitié du chemin à parcourir pour être au Cameroun.

Comme lors de leurs précédentes rencontres avec les Namibiens, les Aigles aborderont l’explication d’aujourd’hui avec les faveurs du pronostic et sans minimiser la valeur de l’adversaire, il est difficile d’imaginer autre résultat pour les protégés de Mohamed Magassouba que la victoire. Cela est d’autant plus vrai que la sélection nationale n’a perdu qu’une fois en quatre confrontation avec les Brave Warriors. Mais comme on a coutume de le dire les statistiques sont faites pour être battues et les nôtres auront tort de sous-estimer leurs adversaires qui visent cette année, une deuxième participation consécutive à la phase finale de la CAN.

Dans la poule, la Namibie fait figure d’outsider, derrière le Mali et la Guinée qui devraient s’adjuger les deux tickets qualificatifs. Pour le moment, Maliens et Guinéens tiennent leur rang et savent que les résultats des 3è et 4è journées seront déterminants pour la suite des événements. Déjà, le Syli a rempli une partie de son contrat, en battant 1-0 le Tchad, mercredi à Conakry. La balle est donc dans le camp des Aigles qui sont condamnés à gagner pour rester au coude à coude avec la sélection guinéenne et, surtout conforter leur position.

…….LIRE LA SUITE SUR LESSOR.SITE

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here