Éliminatoires Can Juniors : Les Aiglons sur une bonne lancée

0

Après deux victoires consécutives dans la poule A, les Aiglons du Mali se hissent en demi-finales du tournoi qualificatif pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

Le Mali est plus que jamais en course pour une qualification à la CAN juniors Egypte 2023. Après avoir atomisé la Sierra Léone (3-0) en ouverture, les Aiglons ont battu la Guinée Bissau (2-0) le samedi 3 septembre 2022 au compte de la 2e journée de la poule A. Sékou Sanogo a ouvert le score avant que Malick Berthé (89’) n’enfonce le clou pour un score final de 2-0.

Auparavant, la Mauritanie, pays organisateur, avait pris le meilleur sur la Sierra Léone par 2 buts à 0.

Avant  la 3e et dernière journée du groupe A, prévues hier lundi, le Mali (1er, 6 points +5) et la Mauritanie (2e, 6 points, +3) se qualifient pour les demi-finales. La Guinée Bissau et la Sierra Léone (0point) chacune sont éliminées.

C’est dire que la Mauritanie et le Mali se disputent le titre de leadership du groupe hier lundi lors d’une confrontation directe.   Après avoir atteint les demi-finales, le prochain objectif des Aiglons est de se qualifier pour la finale synonyme de qualification pour la phase finale de cette CAN U20.

Dans chacune de ses sorties, la sélection nationale Juniors fait forte impression dans tous les compartiments.

En effet, auteur d’une très belle prestation après son entrée en jeu en deuxième période, Issa Diakité a su mettre le pied sur le ballon et a également créé le surnombre, à travers ses déplacements, tant au milieu de terrain qu’en attaque pour booster ses coéquipiers.

C’est ainsi que le jeune milieu de terrain des Aiglons a été désigné par les experts de l’UFOA-A « Homme du match » de la rencontre Guinée Bissau vs Mali (0-2).

Le sociétaire des Onze créateurs est le deuxième Aiglon à recevoir cette distinction après Hamady Camara qui a été élu Homme du match lors de la rencontre inaugurale des Aiglons face à la Sierra Leone (3-0).

Alassane

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here