En marge de la finale de la coupe du Mali : La Femafoot offre un dîner et des cadeaux aux invités en guise de souvenir et à Orange Mali !

0

C’est dans un cadre convivial et fraternel que s’est tenu le dîner offert par le président de la Fédération malienne de football, Mamoutou Touré dit Bavieux aux invités de la finale de la Coupe du Mali de football, remportée samedi 25 juin, par le Djoliba AC face à l’AS Réal de Bamako (2-0). C’était à Radisson Collections en présence du ministre Mossa Ag Attaher.  

Juste après la belle finale de la 61e édition de la Coupe du Mali de football, qui a vu le sacre du Djoliba AC face à l’AS Réal de Bamako (2-0), le comité exécutif de la Fédération malienne de football, dirigé par Mamoutou Touré dit Bavieux, a offert un dîner aux invités à Radisson Collections (ex-Sheraton).

Ils sont venus de différents coins pour rehausser l’éclat de la fête du football national. Il s’agit du secrétaire général adjoint de la Fifa, Mathias Grafstroem, du président de la Fédération ivoirienne de football, Yacine Idriss Diallo, du vice-président de la Fédération royale marocaine de football, Omar Khyari, du journaliste et présentateur de Canal+, Malick Traoré,  de l’ancien défenseur des Aigles du Mali, Adama Coulibaly “Police” et de nombreux dirigeants du football malien. Sans oublier notre compatriote Yacouba N’Tomini Diakité, vice-président de l’US Bougouni et parrain de la Coupe ORTM.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la construction citoyenne, Mossa Ag Attaher était aussi de la partie avec la représentante de la société de téléphonie mobile Orange-Mali, sponsor officiel du football malien. Il s’agit de Mme Doucouré Fatoumata Sangaré, responsable de la division communication institutionnelle et sponsoring, qui a reçu une distinction de la part de la fédération.

Le président de la Femafoot a profité de l’occasion pour remettre des cadeaux en guise de souvenirs aux invités, symbolisant un pan essentiel de la culture malienne.

“Vous nous avez honorés aujourd’hui de par votre présence à nos côtés. Nous prions Le Tout-Puissant Allah qui vous a permis d’être à nos côtés d’arriver sains et que vous retourniez sains dans vos familles respectives avec la même vivacité. Se dire que vous avez passé un petit moment, quelques heures seulement au Mali soit des moments inoubliables pour vous et pour nous. Si par extraordinaire des petits désagréments ont été constatés, nous vous prions de nous en excuser. Sinon au Mali, nous nous caractérisons par cette célèbre phrase : l’hospitalité malienne”, dira Bavieux Touré.

Il a précisé : “Mes chers, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, au cours de son passage en un an et demi, a conçu un livre intitulé : ‘Au service de la jeunesse, le Mali de demain se construit aujourd’hui’. Quand vous allez lire ce petit bouquin, il retrace un peu ce qui a été fait par ses soins pour asseoir la paix à travers son département, mais également le passage de quelques personnalités qui ont su marquer ces deux ans, notamment le président de la Confédération africaine de football, le Dr. Patrice Motsepe, et le Président de la Fifa, Gianni Infantino qui également était venu au Mali. Il les a reçus et il parle un peu de ça aussi dans le livre. C’est pourquoi il a tenu à ce que nous remettions à chacun de nos hôtes ce message qu’il a partagé avec la jeunesse du Mali, un bouquin très riche. Je vous remets une copie qu’il va dédicacer après pour chacun de vous”.

Et de conclure en ces termes : “Acteurs de football ou dirigeants de football, le Mali, parait comme un arbre qui façonne ses fruits et qui donne naissance à de très grands joueurs. Le Mali aujourd’hui comme hier fait partie des grandes nations de football sur le continent africain à l’instar de la Côte d’Ivoire, du Maroc et de beaucoup d’autres pays. Nous disons ce qui nous manque un peu au Mali, c’est l’unité d’action. Malgré les difficultés que le pays traverse, malgré les contingences dans lesquelles nous nous trouvons aujourd’hui, l’Etat est resté debout derrière son football. On ne le dira jamais assez, l’échec d’une seule journée peut perturber beaucoup de choses. Je disais à mon frère Monsieur le ministre que nous avons perdu à Yaoundé, je le voyais très ému. Je lui disais Monsieur le ministre, relevez la tête”.                                                                  

 El Hadj A.B. HAIDARA

 

FINALE DE LA COUPE DU MALI :

Des distinctions à différentes personnalités

Comme à l’accoutumée, le président de la Fédération malienne de football, Mamoutou Touré dit Bavieux, a mis à profit la finale pour honorer certaines personnalités à travers des distinctions. Les récipiendaires ont reçu leurs médailles lors de la finale de la Coupe du Mali, jouée le samedi 25 juin dernier au Stade Modibo Kéita sous la présidence du Premier ministre, Dr. Choguel Maïga. Parmi les récipiendaires figurent justement le Premier ministre Choguel Maïga et le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher. Idrissa Maïga dit Méthiou, Souleymane Magassouba, Modibo Dix, le secrétaire général adjoint de la Fifa, Mathias Grafstroem, le président de la Fédération ivoirienne de football, Yacine Idriss Diallo, le représentant de la Fédération royale marocaine de football, Omar Khyari ainsi que le journaliste-présentateur de Canal+, Malick Traoré et  l’ancien joueur des Aigles du Mali, Adama Coulibaly dit Police sont des personnalités honorées.              

 El Hadj A.B.H

XXX

XXX

Malick Traoré de Canal+ : “C’était une très belle expérience”

Parmi les invités de marque de la 61e finale de la Coupe du Mali de football figure le célèbre et talentueux journaliste-présentateur sportif de Canal+, Malick Traoré. C’est avec beaucoup de joie qu’il a assisté à cette belle affiche opposant deux grands clubs du football malien à savoir le Djoliba AC et l’AS Réal de Bamako. “J’ai vraiment vu un très beau match. Il y avait une belle ambiance dans les gradins avec les deux groupes de supporters, qui ne laissaient aucune minute de répit. C’était vraiment une très belle expérience”, dira Malick Traoré. Avant d’ajouter : “Depuis la Can-2002, cet amour pour le football des maliens a été multiplié par 10 000. C’est le constant que j’ai fait, après avoir fait le tour de Bamako à la veille de la finale. Je ne suis pas surpris du niveau affiché en termes de technique et de rythme”.

La présence de ce jeune journaliste et présentateur était vraiment un honneur pour le Mali. Malheureusement, des gens malintentionnés ne cessent de critiquer la distinction qu’il a reçue des mains du président de la Fédération malienne de football.

Disons haut et fort qu’elle est bien méritée. Trêve faux débat !       

                                  

 El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here