Journée d’explication et d’information sur la genèse de la crise du football malien en 4e région du Mali : Une initiative de la ligue de football bien accueillie par l’ensemble des acteurs du football Ségovien

0

Le Samedi 09 janvier 2016, la capitale de la ville des Balazans a été le théâtre d’une journée d’explication et d’information sur la crise qui secoue le football malien depuis le 10 janvier 2015. Une initiative de la ligue de football de Ségou pour édifier l’ensemble des acteurs Ségoviens du ballon rond sur la genèse de la crise actuelle suite au clash de l’assemblée générale ordinaire et sur les différentes médiations.

Dans son souci d’éclairer la lanterne de l’ensemble des acteurs du ballon rond de la région de Ségou, la ligue de football et son président viennent de réussir un coup de maitre le 09 janvier 2016 en organisant une journée d’explication et d’information sur la genèse de la grave crise qui secoue le football malien depuis le 10 janvier 2015. Ont répondu présents à l’invitation de la ligue de football et son président, Mamadou Dipa Fané, chef de fil du Collectif, Cheick Kanté, président de la ligue de football de Kayes, Salaha Baby, président de la ligue de football de Tombouctou et représentant des présidents des ligues de football de Gao et Kidal, Ousmane Fodé Sissoko, président de l’Association sportive de Korofina de Bamako, Laurent Kanouté, président de la commission Finance de Buru Massa de Kati(Koulikoro), Moustapha Maiga, président de l’Office du Niger Sports de Ségou tous membres majoritaires des clubs et ligues de la FEMAFOOT. C’est à l’hôtel Delta durant plus de trois heures d’horloge que les conférenciers ont tour à tour expliqué la genèse de la crise actuelle qui secoue le football malien depuis le clash de l’assemblée générale ordinaire du 10 janvier 2015. Au cours de la conférence les conférenciers ont rappelé les différentes médiations menées par ci par là pour une issue heureuse de la crise. Pour Mamadou Dipa Fané, le football malien n’avait pas besoin de cette crise inutile. « Si tout le monde respectait dès le départ les statuts et règlements de la fédération on n’en sera pas là. Nous sommes derrière nos autorités dans la résolution de la crise et nous leur soutenons dans cette initiative » a-t-il déclaré. Auparavant le président de la ligue de football de Kayes s’est réjoui de se retrouver à Ségou pour expliquer les raisons de sa brouille avec le comité exécutif dirigé par Boubacar Baba Diarra depuis sa participation à l’assemblée générale extraordinaire du 30 août 2015. « Non content de ma participation à l’AGE du 30 août 2015, deux membres de mon bureau ont été manipulés pour faire croire que je suis suspendu. Je dis haut et fort que je n’ai jamais été suspendu à Kayes. Et si c’est le cas qu’on apporte le procès verbal de l’assemblée générale organisée statutairement » précise-t-il. Quant à Moustapha Maiga, Edouard Kanouté et Ousmane Fodé Sissoko, tous trois ont évoqué les violations du règlement spécial du tournoi de montée en ligue 1 avec la participation du LCBA et du Stade Malien de Bamako alors que ces équipes ne sont pas championnes de leurs ligues respectives. Pour Salaha Baby, la crise est tout simplement financière. « Nous n’accepterons jamais que les fonds destinés aux clubs et ligues soient détournés à des fins personnelles. Qu’on arrête de déplacer les débats pour en faire ensuite une question de respect et appréciation de textes »a-t-il précisé. Répondant à une question des journalistes présents sur un éventuel débat contradictoire entre les deux protagonistes, tous les conférenciers ont exprimé leurs vœux de voir ce jour arrivé.  Avec cette journée d’explication et d’information, on peut dire que la ligue de football de Ségou et son président ont réussi un grand pari. Ce qui dénote une bonne collaboration entre les acteurs du ballon rond pour le bonheur des amateurs de la 4e région du Mali.

Sadou Bocoum, envoyé spécial à Ségou  

     

PARTAGER