Mossa Ag Attaher au nouveau sélectionneur des aigles du Mali, Éric Sékou Chelle : “Je veux que nous prenionsla revanche sur nos échecs…”

0

Dans le cadre de sa visite de prise de contact avec les autorités sportives du pays, le nouveau sélectionneur national des Aigles du Mali, Éric Sékou Chelle, a été reçu le mardi 24 mai dernier par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Chargé de l’Instruction Civique et de la Construction Citoyenne, Mossa Ag Attaher. Au cours de la rencontre, le Ministre a rappelé le nouveau sélectionneur national qu’il constitue un espoir pour le football malien.    

La rencontre était présidée par Mossa Ag Attaher, ministre de la Jeunesse et des Sports, Chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, en présence de Mamoutou Touré dit Bavieux, président de la Fédération malienne de football ; Eric Sékou Chelle, nouveau sélectionneur des Aigles, ainsi que plusieurs membres du Cabinet du Ministre.

Dans son intervention, le ministre Mossa Ag Attaher a indiqué qu’aujourd’hui est un jour particulier pour le football malien. “Nous avons tout le plaisir de vous souhaiter la bienvenue au Mali. Je tiens à vous dire qu’aujourd’hui vous constituez un espoir, nous avons vécu des moments de joie et d’espoir, mais un espoir non abouti. Nous exprimons nos vœux que les espoirs non aboutis puissent aboutir sous votre leadership et celui de la Fédération malienne de football. Il y a quelques années, nous avons usé de toutes nos forces et de tous nos moyens dans l’espoir de faire du football le socle d’une unité nationale attendue”, a-t-il expliqué.

Il a également prévenu le nouveau sélectionneur sur l’espoir qui est placé en lui par les plus hautes autorités du pays. “Lorsque le président de la Fédération nous a informés de votre choix et cela a été une grande joie pour nous parce que tomber encore sur un sélectionneur national malien dans le contexte actuel qui soit capable de nous donner cet espoir que vous venez de dégager dans vos propos, c’est déjà une victoire. Nous voulons prendre la revanche sur le sort. Je veux que nous prenions la revanche sur nos échecs. Je veux aussi que nous prenions la revanche sur les désespoirs ou le ressenti de l’échec”, dit-il, avant de rassurer le sélectionneur national que son engagement auprès de l’équipe ne fera pas défaut.

Pour sa part, le président de la Fédération malienne de football a précisé que l’équipe nationale du Mali a toujours bénéficié de l’assistance des plus hautes autorités. “Certes, l’espoir que nous avons nourri pour la CAN 2022 n’a pas été obtenu. Eric Sékou Chelle a joué en équipe nationale du Mali, aujourd’hui nous vous confions les rênes de cette équipe parce que nous sommes dans un pays où la fierté nationale est notre socle. Nous voulons que cet amour et cet engagement dont vous avez fait étalage puissent se traduire par l’impact positif que vous allez imprégner à cette équipe afin de nous permettre d’atteindre ce que nous n’avons pas eu à un moment donné. Le peuple malien fonde beaucoup d’espoir sur vous et les membres de la Fédération savent que vous pouvez réussir la mission”, a-t-il laissé étendre.

Le nouveau sélectionneur se dit très honoré d’être reçu par le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne. “Je voudrais remercier le Ministre et le président de la Fémafoot pour la chance qui m’a été accordée. Je sais qu’il y a beaucoup d’attente et je sais que je serai à la hauteur de cette attente. Je viens avec beaucoup d’humilité parce que je suis un Malien qui vient avec beaucoup d’envie de travailler dur et avoir des résultats. Déjà, nous sommes en train de travailler sur les deux premières rencontres des éliminatoires de la CAN 2023. À partir d’aujourd’hui, mes remerciements se feront par mes résultats”, a-t-il indiqué.

       Mahamadou TRAORE

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here