Nos expatriés : Aly Mallé, «Les supporters me verront bientôt en équipe nationale»

0

Transféré en 2019 à Balikesirsport en Turquie, en provenance d’Italie, l’ancien joueur de l’AS Black star aborde plusieurs sujets dans cet entretien : son quotidien en cette période de confinement, sa situation dans son nouveau club, son ambition pour la sélection nationale. Sans oublier ses relations avec son ancien club et les autres joueurs maliens évoluant dans le championnat turc.

Une interview exclusive

L’Essor : Les populations sont confinées en Turquie pour cause de pandémie du coronavirus, comme dans plusieurs autres pays à travers le monde. Toutes les compétitions sont arrêtées et les sportifs sont au chômage technique. Parlez-nous de votre quotidien en cette période de confinement général.

Aly Mallé : Effectivement, avec cette épidémie le monde du football est à l’arrêt et comme vous le savez, le sport est primordial pour un footballeur. Je m’exerce chaque jour pour maintenir la forme en me référant au programme que nous donne le club. C’est une période très difficile pour nous, on s’entraîne à la maison dans des conditions totalement différentes de celles des stades d’entraînement. C’est très dur pour nous qui sommes à l’étranger. Je prie tous les jours pour que cette pandémie se termine vite et que le championnat reprenne.

L’Essor : Il y a eu des baisses de salaire pour les joueurs dans plusieurs pays, notamment en Europe. Qu’en est-il en Turquie, particulièrement pour votre club, Balikesirsport ?
Aly Mallé : Effectivement, beaucoup d’équipes ont procédé à la baisse de salaire, mais cela n’a pas été notre cas. Heureusement, nous continuons à recevoir nos salaires au complet sans problème. Je n’ai pas d’échos des autres équipes, mais notre équipe continue de payer les joueurs normalement. Franchement, je remercie le club qui n’a ménagé aucun effort pour que nous puissions être dans de bonnes conditions depuis le début de cette épidémie du coronavirus.

L’Essor : Vous êtes arrivés en Turquie en juin 2019, en provenance d’Udinese. Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à quitter l’Italie ?
Aly Mallé : Comme vous le savez, le football c’est le temps de jeu et la performance. J’ai quitté l’Italie pour avoir plus de temps de jeu. Ça été bénéfique pour moi, car depuis que je suis avec Balikesirspor, je joue régulièrement et j’ai même inscrit des buts pour le club (4, ndlr). Je me sens bien dans ce club, les gens sont adorables et sympa. J’ai été bien adopté par mes coéquipiers et les relations sont excellentes avec les dirigeants. J’espère de tout cœur que les choses vont continuer ainsi. En tout cas, je suis prêt à tout donné pour ce club.
L’Essor : On sait que vous êtes titulaire à part entière à Balikesirsport. Est-ce que vous êtes content de vos performances depuis le début de saison ?

……….lire la suite sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here