Tournoi UFOA Zone A qualificatif à la CAN U20: La Guinée Bissau déclarée vainqueur du match contre le Mali sur tapis vert

4

Plusieurs membres dont 8 joueurs de la délégation malienne ont été testés positifs à la Covid-19. Conséquence : le Mali a perdu, le samedi 21 novembre,  2 buts à 0 sur tapis vert face à la Guinée Bissau dans une rencontre comptant pour la première journée du tournoi UFOA zone A qualificatif à la CAN U-20 Mauritanie 2021. Une compétition  qui se déroule actuellement au Sénégal.

La Guinée Bissau déclarée vainqueur du match contre le Mali sur tapis vert, cela conformément au règlement du tournoi UFOA zone A qualificatif à la CAN U-20 Mauritanie 2021. C’est ce qu’indique le comité d’organisation du tournoi  dans un communiqué.  Cette défaite du Mali sur tapis vert face à la Guinée Bissau fait suite aux nombreux cas positifs de la Covid-19 déclarés dans la délégation malienne puisqu’ils sont 15 dont 8 joueurs à avoir contracté cette maladie.

Conséquence, les Aiglons détenteurs du trophée perd 2 buts à 0 avant même d’avoir jouer. Car selon le Comité d’organisation du tournoi, le protocole sanitaire de la CAF dans le cadre du tournoi UFOA A qualificatif à la CAN U20 Mauritanie 2021 prescrit des tests COVID-19 pour tous les officiels et les membres des délégations des équipes, au plus tard 48 heures après les arrivées sur le sol du pays hôte. Ce même protocole, précise le communiqué,  exige un minimum de 11 joueurs y compris le gardien de but, et 4 remplaçants, pour la tenue d’un match.

Ce qui n’est visiblement pas le cas du Mali. Car les  tests COVID 19 effectués sur les membres de la délégation malienne le 19 novembre, au lendemain de leur arrivée sur le sol sénégalais, révelaient des cas positifs, empêchant ainsi la tenue de la rencontre devant opposer le MALI à la Guinée Bissau.

Cette défaite des Aiglons sur tapis vert leur mette dans une situation inconfortable puisqu’ils doivent impérativement battre la Guinée Conakry s’ils veulent se qualifier pour la phase finale de la CAN en Mauritanie l’an prochain. Elle illustre également l’amateurisme et l’incurie des autorités en charge du football, qui n’ont visiblement pas pu prendre toutes les précautions nécessaires. Sur son compte Facebook, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, s’est contenté de prendre tout simplement acte. Pourtant le peuple malien a droit à des explications face à cette humiliation nationale. Puisqu’il nous est revenu que le Mali pouvait amener 10 joueurs supplémentaires en dehors des 20 joueurs indiqués. C’est ce que tous les autres pays ont fait. Pourquoi pas le Mali ?

Cette situation rocambolesque n’a toutefois pas entamé le moral des joueurs, qui nous-a-t-on dit  reste au beau fixe. Ils promettent (si les malades sont rétablis d’ici là)  de battre la Guinée Conakry avec plus de deux buts d’écart.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Il est temps que les responsables sanitaires chargés de faire les tests COVID 19 avant le départ à l’extérieur de nos délégations sportives mettent le professionnalisme et le sérieux dans leur travail pour nous éviter ces genres d’humiliation. C’est la 2ème fois que çà se produit. Le Mardi passé en NAMIBIE, le plan du sélectionneur MAGASSOUBA a été déjoué à cause de ce même problème, il faut que çà cesse. Les autorités de la transition doivent situer les responsabilités et sanctionner. J’ai comme l’impression qu’il n’y a pas de tests sérieux au Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here