Une source militaire bien informée le révèle sous anonymat : « L’armée malienne possède les moyens pour reconquérir le nord ».

102

Un reportage de la chaine de télévision privée sénégalaise, Canal Info, diffusé à plusieurs reprises (la dernière remonte à hier après-midi) dresse un tableau accablant de la responsabilité de l’ex-président ATT dans la situation dramatique que vit son pays depuis le coup d’Etat militaire du 22 mars 2012, suivi de sa partition de fait en deux entités. Celui qui fut gratifié du sobriquet flatteur de « soldat de la démocratie » et a joui d’un rayonnement mondial en raison du rôle déterminant qu’il a joué dans l’avènement et l’affermissement du « meilleur des systèmes politiques  jamais inventés par l’Homme » selon l’historien grec Hérodote, y est accusé par Dr Seydou Badian Kouyaté (ancien ministre), Pr Aly Nouhoum Diallo ( ex-président de l’Assemblée nationale) et le Capitaine Amadou Haya Sanogo, chef des putschistes, de n’avoir pas doté le Mali d’une « armée digne de ce nom ». Pire, si l’on ose l’écrire, d’avoir accueilli à bras ouverts et sous une flopée de cadeaux les ex-légionnaires islamiques de Kadhafi  « puissamment armés » alors que nos voisins nigérien, algérien et mauritanien  avaient pris soin de les désarmer avant de les laisser pénétrer sur leurs territoires. Un acte assimilable à de la « haute trahison » dira l’un d’eux.
Une source militaire très au fait de ce dossier, que nous avons approchée pour vérifier la véracité de ces accusations, les a battues en brèche. En faisant un état des lieux des équipements dont disposait l’armée malienne avant le déclenchement des hostilités, ceux acquis depuis et en souffrance dans les ports des pays voisins. Elle évoque aussi les actes posés pour améliorer les conditions de vie des militaires de toutes catégories, ainsi que la gestion faite des ex-combattants de Kadhafi.
Notre source, qui tient à garder l’anonymat pour une raison évidente, révèle que les forces de défense et de sécurité du Mali (l’appellation lui parait plus appropriée dans le contexte que celle d’ « armée ») occupaient, avant le déclenchement des hostilités à la mi-janvier dernier, le deuxième rang au sein de la CEDEAO après celle du Nigéria, en hommes et en matériels.
Les forces de défense et de sécurité du Mali comptent autour de 25 000 hommes dont 15 000 sont mobilisables dans des combats classiques. C’est un peu moins de la moitié de cet effectif, soit 7 000 hommes, qui avaient été programmés pour les récents affrontements au nord du Mali. Dans les faits, très peu d’entre eux ont eu l’occasion de se battre, les combats ayant cessé plus tôt que prévu à cause de la mutinerie ayant conduit au coup d’Etat.
Les autorités militaires maliennes ont toujours soutenu que « l’armée malienne ne manque pas d’hommes mais de moyens ».  Notre source soutient, pour sa part, qu’elle ne manque ni d’hommes ni de moyens.
En effet, les forces de défense et de sécurité possédaient,  avant les dernières hostilités, environ 1200 véhicules tous genres, du transport des troupes aux blindés légers et lourds. Au moins 350 véhicules (des jeep) ont été fournis par les Etats Unis d’Amérique dans le cadre de l’ETIA (Echelon Tactique Interarmes), une soixantaine d’autres types de véhicules ont été offerts  par la France, 150 par le Japon et 160 par le Canada.  Beaucoup d’engins ont  été achetés par le Mali lui-même notamment auprès de l’Algérie. Certains de ces véhicules et engins de guerre ont été exhibés au public lors du grand défilé militaire à l’occasion du Cinquantenaire du Mali, le 22 septembre 2010, au grand étonnement de plusieurs personnalités étrangères de haut rang présentes à cette cérémonie sur l’Avenue du Mali, à l’ACI 2000.
Les forces de défense et de sécurité du Mali possèdent en quantité suffisante tous les types d’armes et munitions en usage dans les armées similaires, peut-être davantage et les mutins, qui n’en ignoraient rien, ont pu le vérifier lorsqu’ils se sont emparés des magasins d’armes et de munitions de Kati. Une partie seulement des stocks qui s’y trouvaient suffisait pour faire sauter tout le nord du Mali, tout au moins faire cesser les combats dans un délai rapide. Mais au lieu de repartir à l’assaut du nord, ils ont préféré utiliser ces armes pour vandaliser des biens publics et privés et régler leurs comptes avec les bérets rouges.
« Les forces de défense et de sécurité du Mali n’ont pas été surprises par les attaques au nord. Elles les ont vues venir et des dispositions avaient été prises pour équiper les principales garnisons du pays en armes, en munitions et véhicules conséquents » ajoute notre source.
L’armée de l’air du Mali n’est pas en reste. En plus des deux MIG 21 révisés sur les douze cloués au sol faute d’argent pour les entretenir et les remettre en état de voler et qui ont été exhibés le 22 septembre 2010, elle a acquis quatre MI 24 (des hélicoptères blindés qu’aucun autre pays de la CEDEAO ne possède à l’exception peut-être du Nigéria). Ce sont ces hélicoptères qui ont donné l’avantage aux forces de défense et de sécurité les premières semaines. Ayant compris la tactique de l’Etat-major général des armées, les agresseurs ont changé leur façon d’agir. Au lieu de se concentrer sur une localité et de s’exposer ainsi aux tirs des hélicoptères, ils se sont organisés en petits groupes qui attaquaient plusieurs localités en même temps, de préférence dans des zones très éloignées (la frontière algérienne) où le rayon d’action des aéronefs ne permettait pas de les joindre.
En plus de ces quatre hélicoptères dont un a été touché lors d’une attaque mais a été réparé et est en état de marche, l’armée de l’air compte deux Marchetti. Ces petits avions de fabrication italienne avaient été prêtés par Kadhafi pour participer au Grand défilé militaire du Cinquantenaire. La cérémonie terminée, plutôt que de les faire rapatrier comme prévu, le Guide, dans un élan de solidarité et de fraternité à l’endroit du peuple malien, les lui a offerts gracieusement. Ces appareils sont très utiles pour la reconnaissance et peuvent mitrailler l’ennemi à basse altitude.
Ce n’est pas tout. L’armée de l’air du Mali possède sous ses hangars, dans diverses localités du pays, dix avions offerts par la France pour le survol, l’observation et le renseignement. On imagine bien leur utilité dans le contexte qui prévaut au nord du Mali.
En prévision de la guerre qui s’annonçait, les forces de défense et de sécurité ont acheté cash, au dernier trimestre de 2011, deux avions de combat SUKOÏ 25 auprès d’un pays de l’ex-URSS. Leur livraison n’a pu se faire avant le coup d’Etat du 22 mars à cause du gel qui avait rendu impraticable la mer Baltique. Le SUKOÏ 25 est réputé pour sa rapidité et sa fiabilité. Il peut relier Bamako et Mopti (640 km) en 25 minutes, Bamako et Gao (1200 km) en 35 minutes, frapper son objectif et revenir à son point de départ avec son plein de carburant, ce que les hélicoptères MI 24, dont le rayon d’action est de 588 km, ne peuvent pas faire.
En plus des deux SUKOÏ 25 dont l’entrée en scène aurait pu modifier le cours de l’histoire, les forces de défense et de sécurité attendaient la livraison de trente engins blindés, de trente tanks, d’importantes cargaisons d’armes et de munitions de tous genres devant transiter par les ports de Dakar et Conakry, des véhicules pick-up devant transiter par le port d’Abidjan, quinze véhicules blindés également offerts par Kadhafi et devant transiter par la Mauritanie. A signaler que quatre jours avant le coup d’Etat, le 18 mars, un cargo avait atterri à Bamako avec à son bord 5 000 pistolets mitrailleurs et une quantité appréciable de lance-roquettes. Le 19 mars, trois jours avant le putsch, un autre cargo était arrivé avec, cette fois-ci, 50 mitrailleuses lourdes.
Cet état des lieux montre que les forces de défense et de sécurité du Mali possédaient bien les moyens militaires terrestres et aériens adéquats avant le coup d’Etat pour défendre le nord du Mali et protéger ses populations. Ces moyens pouvaient être accrus considérablement s’il n’y avait pas eu le coup d’Etat militaire et le blocage des cargos chargés d’équipement dans les ports des pays voisins pour des raisons administratives et juridiques auxquelles est venu se greffer l’embargo de la CEDEAO décidé en relation avec les partenaires internationaux jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé sur les modalités de l’intervention envisagée de la force africaine.
Amélioration des conditions de vie des militaires
Par ailleurs, les forces de défense et de sécurité du Mali ont bénéficié d’importantes mesures visant à améliorer leurs conditions de vie. C’est ainsi que leurs salaires et pensions ont augmenté à deux reprises au même titre que ceux de la fonction publique. Conséquence de ces relèvements, un adjudant-chef peut toucher actuellement, salaire et prime confondus, environ 200 000 francs CFA, ce qui était impensable il y a une dizaine d’années.
Les militaires, gendarmes, policiers, douaniers, agents des eaux et forêts ont désormais droit à une tenue d’identification renouvelable chaque année, ce qui n’était pas le cas par le passé.
La création du grade de Major a décongestionné l’avancement des sous-officiers et celle de la Deuxième Sexions a rendu plus fluide la promotion des officiers, tout en prolongeant la durée de leur carrière, du moins pour certains d’entre eux.
Le ministère de la Défense s’est vu octroyer 5 milliards de francs CFA sur la cagnotte issue de la privatisation partielle de la SOTELMA pour la réhabilitation, la rénovation, voire la construction de casernes pour les militaires sur toute l’étendue du territoire national.
Des dispositions ont été prises pour rendre les militaires éligibles aux logements sociaux (les Attbougou) jusque-là réservés aux seuls civils.
D’autres dispositions ont été initiées pour favoriser la promotion des jeunes au sein des forces de défense et de sécurité.
 Gestion des « ex-combattants » de Kadhafi
Venons-en à présent à l’autre accusation à savoir que ATT a laissé entrer au Mali les « hommes de Kadhafi » avec leurs armes, munitions et moyens mobiles en déroulant un tapis rouge sous leurs pieds quand les pays voisins que sont l’Algérie, le Niger, la Mauritanie ont pris soin de les désarmer. Notre source relève avec pertinence que si le Mali a pu accueillir ces hommes et leurs matériels de guerre, c’est que, contrairement à ce qui a été dit et répété dans le reportage, ils n’ont pas été « désarmés » par l’Algérie et le Niger,  pays qui font tampon entre la Libye et le Mali.
Dès lors, une fois parvenus aux portes de Tinzawatten, deux possibilités s’offraient à ATT : leur livrer une guerre immédiate pour les rejeter d’où ils venaient, c’est-à-dire l’Algérie et le Niger, ou négocier pour les désarmer et les intégrer.
C’est la voie choisie par Bamako. Deux fers ont été mis au feu à cet effet : l’un politique, l’autre militaire. Le premier a consisté à l’envoi d’une délégation gouvernementale forte de six ministres, dirigée par le général Kafougouna Koné pour dialoguer avec les ex-légionnaires de retour au bercail des voies et moyens susceptibles de préserver la paix sociale et la sécurité des populations. Elle séjournera deux mois dans le septentrion, associant les notables, les élus nationaux et les citoyens ordinaires à l’entreprise. Résultat de la course : les populations civiles renouvellent leur adhésion à la République, leur attachement au « Grand Mali » mais des dizaines de jeunes ex-combattants en Libye, qui ont aussitôt rallié les grottes difficiles d’accès, refusent l’offre de paix.
Le fer militaire mis au feu produit des gains plus visibles. C’est le colonel El Hadj Gamou, Touareg loyaliste, qui a porté des coups sévères à AQMI, dans les années 2008-2010, quand la Mauritanie et l’Algérie avaient laissé au seul Mali le soin de lutter contre le terrorisme, se contentant, eux, de déclarations d’intention sans jamais lever le petit doigt, c’est donc Gamou qui est chargé par le président ATT d’obtenir le désarmement et le ralliement du plus grand nombre d’ex-légionnaires à la cause nationale. A la tête de soldats aguerris, qui s’honorent de mourir à ses côtés parce qu’ils ont vu la manière chevaleresque avec laquelle il a conduit et gagné des batailles, Gamou se rend dans les bleds de Tinzawatten, portant dans une main la Kalachnikov dont il ne se sépare jamais (même en dormant dit-on) et dans l’autre, le rameau d’olivier.
Les discussions avec ses congénères de retour sont productives : 600 d’entre eux acceptent de mettre leurs armes et leur savoir-faire acquis dans les camps d’entrainement libyens, les maquis tchadiens, soudanais et darfouriens au service de la patrie retrouvée en devenant des soldats. Si Tessalit, qui abrite l’une des bases les plus importantes du Mali, a résisté plusieurs semaines aux coups de boutoir du MNLA et d’Ançar Dine appuyés par AQMI, c’est grâce à la bravoure de ces hommes rompus aux ficelles de la guerre dans le désert. Les seuls soldats qui y sont tombés au champ d’honneur sont des leurs. Et s’ils ont quitté la ville, c’était sur l’ordre du chef de la garnison et pour rejoindre Gao d’où ils gagneront le Niger voisin. Ils y résident depuis, sous le commandement de leur tuteur Gamou, perçoivent leurs soldes du ministère de la Défense et attendent d’être redéployés sur le terrain le moment venu.
150 autres ex-combattants de Kadhafi, récupérés par le consul Abdrahmane Gala, ont servi le drapeau national, continuant à être fidèles et loyaux aux forces de défense et  de sécurité et à la République, portant ainsi leur nombre à 750. Ce chiffre doit représenter entre la moitié et les deux tiers des ex-combattants en Libye, ce qui ne peut être considéré comme une mauvaise chose.
Au total, selon notre source, si les forces de défense et de sécurité ont reculé face à l’ennemi au nord, c’est moins par « manque de moyens matériel et logistique » ou parce que l’ex-président ATT a laissé rentrer au pays des « hommes lourdement armés » venant de Libye qu’à cause d’un déficit de volonté de se battre chez les soldats. Tout le monde s’accorde là-dessus : la mutinerie, en brisant la chaine de commandement pour ensuite renverser l’autorité centrale, a précipité la débâcle et ouvert un boulevard à la partition.
Saouti Haïdara

Commentaires via Facebook :

102 COMMENTAIRES

  1. “La source militaire bien informée” de ce journaleux lui a donnée des fausses informations surtout en ce qui concerne l’arrivée des ex-mercenaires de khaddafi. Tous ceux qui ont transité par le Niger ont été désarmés ou exécutés s’ils refusent de déposer les armes, il faut écouter l’interview que le chef militaire du MNLA avait donné sur France Inter. Tous ceux qui sont rentrés au Mali avec leurs armes, ont transité par l’Algérie c’est à dire le long de la frontière nigéro-algérienne mais du côté de l’Algérie et les algériens sont au courant.
    E décembre 2011 j’étais à Bamako lorsque ATT avait accueilli au palais de Koulouba une horde de soit disant chefs touaregs. J’étais choqué et j’avais dit à mes amis maliens que leur président était en train de commettre une gaffe. D’abord ces chefs touareg ne représentent qu’eux mêmes et ils n’ont aucune influence sur les jeunes revenus de la Libye. Ensuite ATT ne doit pas négocier avec ces mercenaires, il doit poster son armée à la frontière avec l’Algérie et tout celui qui se pointe, il dépose ses armes ou l’armée l’exécute.
    Le journaleux fait état des armes que possédait l’armée malienne, tout ceci n’est rien si votre armée n’a pas un grain de patriotisme. Ce ci est le résultat du recrutement des fils à papa.

  2. ce qu’il faut a notre armée c’est ce qui manque à tous les maliens. le patriotisme. ces islamistes viennent en souhaitant de mourir au combat et nous nos hommes ne veulent pas voir la mort meme de loin.
    savez vous que les offiers que nous avons logé,nourri, eclairé et abreuvé avaient commencé à evacué leur famille des camps à Bamako après l’abandon de Gao et Tombouctou.

  3. bon travail M. le journaliste mais l’avis du medecin après la mort n’est pas souhaitable
    🙄

  4. IL Y A TELLEMENT DE CON QUI NON RIEN DANS LA CRANE NOTRE ARMÉE NA TOUS SIMPLEMENT PAS PUT ÉVOLUER EN FONCTION DE LA SITUATION ELLE A BAISSER LES BRAS ET CHERCHER A SE BARRER DEPUIS LE MASSACRE MALHEUREUX D’agueloc au lieu qu’elle venge non elle a chercher a fuir a chaque occasion pour vider les lieux sans combattre LES MILITAIRES ÉTAIT EN CONTACT AVEC LEURS FAMILLE SUR LES CHAMPS DE BATAILLE ALLER VOUS RENTRÉE NE RESTER PAS ET VOILA TOUS LE MONDE EST PARTIS AVANT MÊME QUE LA HEARRACHIE N’ARRETTEnt les combats

  5. humm, afaire de beret rouge est devenir un os dan le gorge de sanogo. 😉

    • Il va devoir avaler au risque d’une occlusion intestinale ou recracher avec des dents en moins.

  6. mais il a l’air plus gueulards que ceux de kati sur ce forum.
    et surtout moins actif

    qu’il reste dans son petit pays que l’on peut ecraser en un SEUL
    PASSAGE de B52

    VIVE L OCCIDENT

  7. Qu’est ce que cette armée attend donc pour liberer le Nord du Mali?
    Franchement, vous prenez les Maliens et les Africains pour des imbéciles.

    • Si tu avais une armée qui répond à ce nom? Tu penses que Sanogo est prêt à quitter son internat à Kati pour Sévaré à plus forte raison le nord? Il faut rêver.

      C’est pourquoi il refuse les troupes étrangères parce que en tant que Capitaine, c’est le terrain et bye bye les V8 qui reviendront aux hauts gradés par respect de la hiérarchie.

      Fais-toi une autre pour espérer la libération ce nord parce que le risque de le perdre est entrain de s’enfler.

  8. PUISQU’AUCUN SYSTÈME N’EST PARFAIT, LES SOUTIENS DU MNLA ONT PROFITER DE L’ATTITUDE INQUALIFIABLE(NAÏVETÉ, SOIF DE POUVOIR, INDISCIPLINE…) DES PUTSCHISTE POUR CE FAIRE UN RACCOURCI. LA LIQUIDATION DE LA COMPAGNIE PARA ET LA PROPOSITION DE DIALOGUE DU PM AVEC LE MNLA ET BIEN D’AUTRES ACTIONS VONT EXACTEMENT DANS LE MÊME SENS. MAINTENANT QUE LA CARTE MNLA N’A PAS MARCHER IL MOBILISE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE POUR UNE INTERVENTION EN FAVEUR DU GOUVERNEMENT.

  9. VRAIMENT… SI LES ISLAMISTES ARRIVENT A BAMAKO …ILS AURONT DU BOULOT…
    IL SEMBLE QUE BEAUCOUP BOIVENT DU “CHAPALLO” ET D’AUTRES PRENNENT DE LA DROGUE….

    EN TOUT CAS…NOUS SORTIR DES PROPOS QUI FRÔLENT AVEC LE RETARDEMENT MENTAL SOUS L’EFFET… EST TRÈS MÉCHANT …

    “….LES MOYENS DE RECONQUÉRIR LE NORD…” … 😆 😆 😆
    BIEN SÛRE….ILS ATTENDENT LE RETOUR DU JÉSUS…POUR QU’IL PUISSE ÊTRE TÉMOIN ET REPORTER AU BON DIEU LA BRAVOURE DES SOLDATS MALIENS….

    MOUSSA AG À LES MOYENS DE SAUTER DANS LA CAGE DES LIONS AU ZOO…
    LE FERA T’IL UN JOUR?
    JAMAIS! JAMAIS! JAMAIS!
    IL A LA TROUILLE DES LIONS…COMME NOS FANFARONS DE KATI ONT LA TROUILLE DES BARBUS AU PIEDS NUS…

    Moussa Ag, QUI EST CERTAIN QUE CE N’EST POINT UN PROBLÈME DE MOYEN … MAIS PLUSTOT UN PROBLÈME DE CŒUR….

  10. Vraiment du n’importe quoi s’il on la capacité pourquoi
    Laisse ces vagabonds terroristes sans cœur terrorisé la population au nord ?

  11. C’est vraiment n’importe quoi, l’armée malienne ne vaut que dalle.
    Sinon sa se saurait, lol

  12. L'armée malienne a peut être les moyens mais elle manque sûrement le courage pour réconquérir le Nord

    L’armée malienne reste à bâtir pour remplacer ces salariés en tenue.

  13. Mon Cher Saouti, ne gache pas tes doigts. Ne sais-tu pas qu’il n’existe pas plus “aveugle que celui qui ne veut pas voir et plus sourd que celui qui ne veux pas entredre”?
    CEUX, INCULQUES QUI VONT SUREMENT T’ACCUSER DE PARTI PRIS,N’ADMETTRONT JAMAIS QU’ILS ONT TORD. A moins de supposer que les armements de notre armee ont ete “bouffe par les fournis”, personne, en tout cas ceux qui s’y connaissent un peu qui ont des parents militaires ne peuvent admettre que du 22 Septembre 2010 a janvier 2012, tous nos armements aient disparus.
    Quand a l’amelioration des conditions de vie des militaires, ceux qui sont du “bougoussoni” (des retraites ou hommes de troupes qui vivaient dans des taudis insalubres parce ce qu’ils ne pouvaient avoir mieux ailleurs avec leur salaire)du genie militaires savent ce qui a change dans leur vie. Et dans tous les camps militaires, en 1991, il ya avait des “bougoussoni”. Quand au salaire, les chiffres avances par ta source va faire des jaloux dans l’administration civile.
    Seul Dieu est infaillible, et ATT est un homme, donc faillible, mais de la a faire de lui un monstre, c’est la ou j’ai commence a desesperer du malien. Meme Moussa Traore n’a pas traite Modibo Keita de telle facon. Et ATT non plus n’a pas livre Moussa aux charognes.
    Touchons du bois pour que de ce malheur sorte un Mali nouveau et esperons que les maliens se rendront compte de la stupidite de ce qui s’st passe. En tout cas a lui et a la compagnie para, les populations de Kati et Bamko doivent une fiere cahndelle. Sinon ailleurs (Congo, Zaire, Soudan, Centrafrique et meme pres de nous en CI) et avec quelqu’un d’autre, des milliers de personnes seraient mort pour qu’il garde le pouvoir.

  14. coco=sanene ba kulé fa kulé den kulé itaklou bakou ❓ 😆

  15. Celui qui seme le vent recoltela tempete. J’ai quelques a pose
    Qui a signe l’accord d’alger en 2006 pour demilitariser le nord?
    Qui a laisse les djihadistes s’implanter pendant 10 ans sans les combattre?
    Qui est le chef suppreme de l’armee?
    Qui ne sait pas que le recrutement de l’armee se fait maniere frauduleuse?
    Tu payes pour etre recruter et te faire tuer hell no… mr haidara combien d’article tu as ercris pour denoncer cela?
    Qui ne sait pas que les fils a papas ne sont pas au front?
    Qui ne sait pas que Mali n’a trois ou 4 avions et qu’on meme pas pilote pour leurs conduire pendant qu’on avait une trentaine quand moussa a quite le pouvoir?
    Je rappelle de ce depute Kidal qui disait que les islamistes distribuaient les foulards aux filles et chassaient les professeurs de francais depuis 2008, ou encore de reportage de envoye special de fr2 quand ils arrivaient a la frontiere malienne il n y avait point des postes de control.

    • “Qui a signe l’accord d’alger en 2006 pour demilitariser le nord?”
      tout d’abord, les dispositions de ce fameux “accord d’Alger” ne concerne que la région de Kidal, et non le nord… mais, avez-vous jamais lu ce texte ?

      – si oui, alors sur laquelle précisément des neuf (9) pages qu’il compte, est-il mentionné ce que vous avancez ici ?

      – sinon, au cas échéant, il vous est sans nul doute urgent de le faire pour arrêter de pomper l’air inutilement…

      • Rebel ne te fatigue meme pas. La betise humaine dont certains parlent, retrouvent tout son sens chez nous au Mali. Les piteux nous ont toujours casse les oreilles sans jamais pouvoir amener la moindre preuve pour soutenir leurs betises. Tu vas attendre longtemps avant qu’il ne te prouve quoi que ce soit. Au mieux, il va botter en touche pour essayer de te raconter l’histoire de la creation de la terre, au pire il va changer de pseudo pour venir encore verser d’autres immondices mentales dans le debat. On les connait.
        Quelle honte!!!

  16. En tout cas je peux temoigner de la présence des deux avions de reconnaissance et de deux hélicoptères que j’ai vu stationé à Anefis à environ 140km de Kidal sur la route de Gao.

    • Moi aussi qui suis collé au JT de 20h, j’ai bien vu des dizaines de véhicules tout-terrain donnés par les USA et le Japon. Canada j’ai loupé, mais le journaliste n’a pas mentionné la 40taine de vehicules de transport de troupe tout-neuf donnés par l’Allemagne et livrés à Banankoro (Markala).

      Le 15 Janvier dernier soit 2 jours avant les attaques du MNLA j’étais à Bla, là, les cousins m’ont raconté leur étonnement devant les cortèges de véhicules et d’engins lourds en direction du nord depuis des jours!
      C’est dire effectivement, qu’en même temps on tentait de dissuader les revenant de lybie, on préparait une guerre imminente!

      Il faut que les gens comprennent qu’on a tous un parent prôche ou pas dans “les forces de défences et sécurités”, mais de la même manière on accuse les politiciens d’avoir été nul, de même il faut accepter la critique en l’endroit des militaires. Dans le CNRDRE il y a bien des gens qui avaient été radié depuis plus d’un ans! Dans le gouvernement il y a bien des gens qui étaient au plus haut sommet de l’armée au temps d’ATT et même avant! Donc on a pas mieux qu’avant et personne ne sais où on serait si ce coup d’état n’avait pas eu lieu

  17. Le Grand frère Saouti est, à mon avis dans son rôle d’informer vos lecteurs et d’éclairer la lanterne du peuple, malgré les conditions difficiles d’exercice du métier qui reste une vocation. C’est cela aussi, le professionnalisme.

    Que cette info soit vraie ou pas, vérifiable ou non, une cohérence se dégage de ce récit rapporté par le Grand frère. Comme écrivait un lecteur, nous avons tous été surpris par la déclaration des putschistes disant qu’il n’y a pas d’armes, pas de matériels ni de logistiques après toute cette exhibition faite lors du grand défilé du Cinquantenaire. On n’était dépassé mais l’histoire accouchera de la vérité et j’espère que l’on serait tous là pour encore en parler car le dit-on en bamanankan, ”si longue soit la distance parcourue par le mensonge, la vérité l’attrapera un jour”.

    Pour ma part, je reste convaincu, pour avoir côtoyé quelque temps soit peu, nos braves soldats, fusse lors des formations que des missions sur le terrain, notre armée manqué d’hommes de qualité autant au niveau de la chaine de commandement que du terrain pour les raisons dont on ne peut citer de manière exhaustive mais il y a encore des braves mêmes si la plupart ont été enterré ou mis à l’écart.

    Des constats se dégagent comme des évidences d’ailleurs et personne avec un peu d’esprit critique, ne doit se sentir blanc comme neige. Il s’agit entre autres de :

    1) le laxisme coupable dans la gestion de la guerre dans les régions du nord avec la mort presque programmée des soldats manquant de tout au front et surtout de l’essentiel pour un soldat, en l’occurrence les armes et les munitions. La raison serait donnée au temps qui en jugera si Dieu nous prête longue vie.
    2) la mauvaise gestion des biens de l’Etat avec la complicité des politiciens aveuglés par le pouvoir sans se soucier de l’esprit du mouvement démocratique du Mali avec son cortège de morts en 1991 ;
    3) un manque de professionnalisme sinon une incompétence des officiers de l’Armée malienne à affronter les rebelles touareg sur le terrain connu de tous les militaires, fonctionnaires ou autres acteurs impliqués dans le développement des régions nord de notre pays pour les conditions climatiques et géographiques des plus difficiles ;
    4) une chaine de commandement d’une complicité coupable au niveau le plus haut situé qui, pour des raisons que l’on va ignorer assez longtemps, n’aurait jamais autorisé les poursuites des rebelles par nos forces combattantes confinées dans leurs positions ou prêtes aux replis stratégique, même si l’ennemi est acculé ; Pour en savoir plus, prenez le temps de causer avec les cadres qui étaient là lors de l’attaque de Niafunké quand l’armée s’y est repliée après la chute de Léré ;
    5) une insuffisance dans le recrutement et la formation des soldats qui sont le plus souvent mieux pour le mannequinat que pour l’armée ou les forces de sécurité.

    Puisse le Seigneur faire en sorte que les coupables qui sont les ennemis de ce peuple soient découverts à temps et punis afin d’éviter d’autres énormes pertes en vie humaine. Le Mali en a suffisamment souffert.

    Puisse Dieu Puissant, le Miséricordieux et le Plus Miséricordieux bénir Notre très Cher Maliba !

    Vive la Paix au Mali pour que vive la Démocratie, le Pouvoir du Peuple, par le Peuple et pour le Peuple.

  18. Si ce que Haidara dit est vrai alors fini le MALI plions tous bagages
    Quand on mute les chefs, les donneurs d’ordre d’un bataillon de guerre, c’est comme si on coupe la tête du serpent, il ne reste qu’une corde
    CAR L’ARMEE C’EST LA DICIPLINE
    Quand personne ne donne des ordres c’est la débâcle, les troupes ne se retrouvent plus.
    QUI A DONNE LES CONTRE ORDRES, LES DECISIONS DE CHANGEMENT ? C’EST CETTE PERSONNE QUI EST L’ENEMIS DU MALI ET IL PAYERA UN JOUR. LES MORTS ET LES VIVANTS LE MAUDIT

  19. Tout le monde s’accorde là-dessus : la mutinerie, en brisant la chaine de commandement pour ensuite renverser l’autorité centrale, a précipité la débâcle et ouvert un boulevard à la partition.

    c’est un fait incontestable, monsieur Haidara. mais un incrédule reste un incrédule, surtout quand c’est la mauvaise foi qui s’y mêle. même en lui le montrant le soleil de l’index, il s’obstine à ne voir que le bout du doigt indicateur, hélas… 😉

    • Le problème REBEL, c’est qu’il y certes ceux qui veulent rester sourds et aveugles, comme tu le dis, mais il y en a aussi beaucoup qui le croient réellement! 70% d’illétrisme, ça n’aide pas une population à réfléchir… 🙁 🙁 🙁

      • “[…] mais il y en a aussi beaucoup qui le croient réellement! 70% d’illétrisme, ça n’aide pas une population à réfléchir…”

        absolument SANS PITIÉ ! la curiosité intellectuelle a laissé la place à une fâcheuse paresse intellectuelle, surtout au sein de la franche juvénile de la population. et c’est clair que ça ne fait qu’aggraver le déficit d’analyse et tout ce qui va avec… 😉

  20. MDR tous des bandes de rats puants ces milos.
    mieux vaut donner les armes aux femmes et elles liberont le mali en moins de 2….. MDR

  21. merci pour ses infos
    j’aimerais que vous nous expliquez dans un autre article pourquoi avec ses moyens ils ont laissé les 2/3 du territoire entre les mains des djiadiste. analysez souvent avant d’affirmer toute chose. les armes, les munitions et autres ont été achetées avec le contribuable des citoyens malien. alors autant ne plus investir dans l’armée si avoir les moyens et sans moyens aboutit au même résultat.

  22. té tie fo aw yé wa mali sara mali malola une chose que nous les maliens on comprennent que l’histoire jugera l’armée
    et il est temps que l’armée fassent son boulo on est fatigué les hommes en uniforme ou le peuple na pas besoin d’eux allez y o nord

  23. De toutes façons, seuls ceux d’une extrême naïveté ou ceux d’une extrême mauvaise foi, ont pu gober le prétexte du manque d’armes! Avec ça, sanogo a détourné la colère des simples d’esprit vers la cedeao, mais ça ne peut durer qu’un temps!

    Je pense que maintenant, à part quelques irreductibles partisans pro putsch et pro sanogo, tout le monde a enfin compris son vrai visage: Sous des airs de héros gonflé et fanfaron, les seules préoccupations de sanogo une fois son coup d’état stupide effectué, ont été UN: de soigner son image personnelle et de cultiver sa propre gloire de mégalomane, DEUX: de s’en mettre plein les poches et de piller tout ce qu’il pouvait piller, TROIS: de se faire une vie douillette de Grand Chef à Bamako tout en évitant le moindre combat dans le nord occupé!

    Ce lache a fait s’effondrer le pays avec la complicité de cmd, il n’a jamais eu la moindre intention de prendre le moindre risque pour tenter de réparer ses propres dégats! Un abruti qui allume un incendie par pure inconscience, et qui ensuite a bien trop peur de se bruler pour tenter de l’éteindre!!! Mais tout se paye un jour!

    • eh oui, SANS PITIÉ, le bidasse raté et sa bande de *racailles* rendra compte à l’Histoire tôt ou tard… c’est juste une question de temps.

  24. Poufffffffffffffff….je vais chercher mon biberon et je reviens!! Mr Haidara n’oubliez pas de nous apporter des biberons hein, nous sommes tous des gros bébés ici!!! Bonne journée à Dakar 😈 😈 😈 😈

    • Ton biberon serait un des plus gros pour un type de plus de 18 ans je présume. Tu dois être ce qu’on appelle un incapable majeur pour regerter ton biberon à cet âge.

      Il faut murir un peu pour faire des propositions concrètes sinon tu peux retourner au sein de maman ou à défaut, madame si tu as pu en avoir.

      Zut!!

  25. le mali sera libere in challah….barbe rouge et iyad seront tues comme des chiens …

  26. Mr Saouti, apparament vs ne vs êtes pas remis de vos blessures ❗ ❗ ❗ ❗ un conseil: Les dignes fils de ce pays veulent progresser pour venir au secours de leurs frères otages des fanatiques. Si vs ne pouvez pas ns donner l’état de preparation pour la requete alors de grace Laissez ns avec nos pb 👿 👿 Nous voulons des infos fraiches pour la reconquete 😀 😀 😀 😀 Laissez aussi les sources bien informées, elles sont rouillées car tt journaliste malien y tire :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  27. Je ne défend personne. JE SUIS UN SIMPLE OBSERVATEUR comme M. le Journaliste.

  28. Saouti doit respecter les gens qui acceptent encore d’acheter ses torchons de papier. Comment peut-il écrire de telles contre-vérités fussent-elles racontées selon lui par “un officier”. Qu’il nous dise ce que faisait ce soi-disant officier quand les renforts échouaient des jours voire de semaines devant les casernes d’aguel hoc, de tessalit ou de tizawaten, se résignant à laisser de braves soldats entre les mains de l’ennemi. Où étaient ces soukhoïs qui selon lui peuvent faire le tour du Mali en si peu de temps tout en gardant leur réservoirs encore pleins de carburant? Si tout cela s’avère vrai, cet officier ne fait que confirmer la thèse de la trahison de ATT à l’endroit du peuple malien.A la place du procureur, j’allais m’auto saisir de cette affaire pour voir clair dedans.

  29. bjr ,un bon article .nous sommes tous coupables de ATT au dernier malien ,on a laissé faire et on s’apitoie sur notre sort.A la lecture de l’article on voit que si le coup d’État n’était pas intervenu les 2/3 du territoire ne seraient pas occupés .je pense que il ya une part de vérité mais ça n’explique pas tout.j’ai toujours senti chez ATT une certaine légèreté ;il ne prend rien au sérieux .l’erreur fondamentale a été de faire quitter nos hommes à Gao .on devrait les envoyer du renfort au lieu de les faire déguerpir.Sanogo avait besoin de se protéger ici pour sauvegarder son pouvoir sinon Gao était imprenable.de fautes en fautes notre MALIBA s’est fourvoyé .

  30. Il y a un peu de vérité dans lequel on a camouflé du mensonge. Mon cher ami, c’est pas parceque tu a été tabassé par des hommes en uniforme qu’il faut s’en prendre aux soldats de Kati !! Les forces déployé au Nord dependant en grande majorité de quel Régiment ? Ce Régiment dépendait de quel commandement ? Les accords d’alger, et d’autres accords qui ont fragilisé l’armée viennent d’où ? LA GRANDE GUERRE DE MEDIAS QUI A ETE LANCE CONTRE L’ARMEE A – T -ELLE ETE CONTRE ATTAQUE ? N’oubli pas qu’aujourd’hui, la communication et les médias permettent de gagner des guerres et des combats !!! SI L’OPINION PUBLIQUE N’AVAIT PAS ETE MASSACRE A TRAVERS LE MALI ET LE MONDE ENTIER, LE MORALE DES SOLDATS N’AURAIENT PAS PRIS UN COUP DURE A COMMENCER PAR LES REVOLTES DE LEUR FEMME ? Si tes avions que tu cite sont bien réelle, comment est ce que Tessalit a demeuré durant plus d’une semaine encerclé ? Comment est ce que Agul hoc n’a pu être éviter déployant en 35 min ou 01 h un avion de type spécial? PAR AILLEURS, MEME SI IL N Y AVAIT PAS DE MOYEN, COMMENT UN GENERAL AVEC 10 ANS DE POUVOIR PEUT IL MANQUE DANS CE MONDE UN COUP DE MAIN RAPIDE DE LA PART D’UN PAYS DE CE MEME MONDE ? Il y a des pays qui n’ont pas une administration lourde et donc, à la demande, si le Général avait encore des relations, un de ces pays pouvait entré rapidement dans la danse pour ne serai ce que frapper des positions !!! REPONDEZ MOI SVP !!

    • Nous avons perdu Tessalit, ce n’est pas un Problème car nous allons le récupérez !!! Ainsi parlait un Ministre des Affaires etrangère du Mali à l’époque !!

      • Comme si la guerre était un jeu d’enfant !!! Comme si la défense d’un état laissait place à RICANER ou à parloter. Personne ne Parlait avec Fermeté !!!

        • Je ne défend personne car il y a à reprocher partout mais, moi je suis un simple Observateur qui ne peut rester sans réagir !!

  31. Nous avons compris dépuis un certain temps que le problème au Mai est plus un problème de combattants décidés à en découdre avec l’ennémi qu’un problème d’amement. Sur le terrain en tout cas jusqu à preuve du contraire ces rebelles ont fait fuir notre armée dans des BJ avec des Kalash. La guerre des berêts nous a montré que le Mali en possède à gogo. Cette bande de voyous de kati n’a donc plus rien à nous dire.

  32. M. le journaliste, je suis vraiment désolé pour vous. Le journalisme n’est pas seulement de concocter les informations (ce qui se passe très généralement au Mali). Un bon journaliste, après avoir reçu l’information, procède à des enquêtes. Si vous aviez fait ainsi vous n’allez pas écrire des idioties. Allez apprendre à SEVARE ce qui s’est passé avant et après le coup d’état au NORD. Faites bien votre travail s’il vous plait!

  33. Bien joué Mr le journaliste, vous avez reçu une foi encore à détourner les honnêtes gens de la vérité pour leurs faire voir ce que vous voulez qu’il voient. Le coup d’Etat date du 22 mars Tessalit et Kidal sont tombés quand ? Et ou étaient les soi disant armes capables de neutraliser TOUT ? Et ou étaient les 15 000 militaires mobilisables dans des combats classiques ?
    Votre source est vraiment fiable car il s’agit bien de vous même quant on sait comment vous étiez avec celui que vous enfoncez en voulant le tirer d’affaire ATT. Car vous démontrez là qu’avec tous ces moyens à sa disposition il a laissé l’ennemi envahir son pays.
    Pourquoi ? Pour de l’argent ? En tous cas pas pour le prestige ou la démocratie.

  34. tous le monde sait que ce pas des armes qui manquent, disons la vérité soit ce la peur, soit ils se disent ” je vais pas mourir pour rien” ou ” je ne personne au nord”

  35. mr le disant journaliste il faut un peux etre credible : tu dis bien le niger et l’algerie on prient soin de les desarme avant de les laissent rentre a la frontiere ….si je comprend bien tu veux dire que le mali fait frontiere avec la lybie …si non s’il etaient desarme ds les deux frontieres ils ne seron pas au mali avec des armes … pourquoi vous avez peur de dire la verite .. le probleme du mali c’est sanogo et je n’ais jamain dis que ATT etait parfait….

  36. La vérité éclatera un jour.
    En tout cas personne ne pouvait voir le défilé du cinquantenaire et
    s’attendre à une telle humiliation de notre patrie.
    Je ne suis pas militaire mais je sais qu’on ne fait pas un coup d’état dans un pays en guerre
    ces miliataires nous ont fait honte
    Au lieu de se soucier de la libération du pays, ils se battent pour des histoires de promotions. C’est honteuex de leur part.
    En tout cas qu’ils le veulent ou pas cette guerre il la feront.
    Il ont intérêt à se tenir prêt
    Personne ne viendra mourrir à leur place
    ILs ont choisit le métier des armes et l’état les paye pour ça.
    La récréation en tout cas arrive à s fin.
    Comment pouvez nous nous exibé des armes de toutes sortes lors du défilé du cinquantenaire et venir nous raconte des histoires?

    • mon frère d après les rumeurs ces armes ont été prêtés à Kadhafi pour
      Débuter là soixantaine ou cinquantenaire
      Après ils armes ont été retournés
      mais cette allégation reste à vérifier

      • Non Doucara, tout n’a pas été retourné en Lybie; Pour ce que je sais, il y a (au moins) 2 avions Marquetti (petits avions italiens de combat et de reconnaissance)qui étaient pretés au départ, mais que khadafi a finalement offert au Mali.

  37. gouverner c’estt savoir anticiper et prendre les bonnes decisions aux bons moments, meme s’il avait achete toute la reserve nucleaire de la russie, elle servira à koi maintenant?????????????????
    arretez d’essayer de defendre l indefendable Mr Saouti meme s’il ne reste pas baucoup du peu de respect que j avais pour toi

  38. En toute objectivité, on nous cache la vérité.
    Imaginez un moussa traore qui revient et devient fréquentable après tout ce qu’on a dit sur lui. Un jour viendra ATT va s’afficher avec le président et les chefs d’aujourd’hui en caval.

  39. Ah les maliens le Pays dans lequel on ne peut pas dire ce qu’on pense… Tous les gens ne sont pas obligés d’avoir le même point de vue… Vérifiez ce que le journaliste a dit et apporter le contraire. ATT a faillit, Alpha a failli, Moussa de même mais reconnaissons que les soldats de Kati ne voulaient pas aller se battre pour du sable selon leur jargon….

  40. Mr le journaliste vous ne pouvez tromper personne encore.Comment expliquer alors les réplis tactiques, la prise de tessalit? Quid l’achat tardif de ces armes si le mali disposait déjà de moyens pour faire échec au terroristes? Il est hônnete de reconnaitre qu’att a échoué.

  41. Disons nous la vérité, ce ne sont pas les armes qui manquent à nos soldats ce sont plutôt les COUILLES qui leur manquent 👿 👿

    • et toi tu dis ça planké comme un lâche en france…
      regarde-toi dans la glass, tu verras qui n’a pas de couilles…

  42. finalement le journal independant est dirigé par le traitre. Saouti fervant deffenseur d ATT le premier enemi du mali. si ta content va rejoint ton att au dakar. et arrete de mentir . 70 soldats qui etaient egorgé a aguelhok avaient le moyen necessaire pour se deffendre? tu es vrament malade saouti chien

  43. finalement le journal independant est dirigé par le traitre. Saouti fervant deffenseur d ATT le premier enemi du mali. si ta content va rejoint ton att au dakar. et arrete de mentir . 70 soldats qui etaient egorgé a aguelhok avaient le moyen necessaire pour se deffendre?

  44. Tot ou tard la verité trionphera dieu seul sais que ce n est pas une question d armes l armee Malienne est l une des armee les plus equipee de l Afrique le probleme ce des soldats raté

  45. Blanche neige:

    C’est l’histoire allemande d’une katain des bois dont les cents préférés sont des nains et sa seule distraction… venir sur maliweb pour se moker des amputés de mon pays…

  46. Petite correction, ce ne sont pas 2 SU 25, mais 2 Su 27 de sources bien informées

    Après une visite sur le site sur wikipedia, on peut en être sur.

    Car on voit que les rayons d’actions sont :
    SU 25 -550 KM
    MIG 21- 1500 KM
    SU 27- 3900 KM

    On voit bien que

  47. La défense d’ATT dans ce contexte est ridicule. Le Mali avait déjà perdu tout le nord avant le coup d’état du 22 Mars, peut-être excepté Gao. Même à Tombouctou, les djihadistes s’étaient installés avec la bénédiction de ATT où des logements sociaux leur avaient été mis à disposition. Quel rôle a joué cette milice dans la prise de Tombouctou? demandez à ceux qui savent.
    Mais, on comprend, certains ont juré de faire allégeance avec le diable jusqu’à leur mort.C’est de bon aloi. Au moins ils savent être reconnaissants.

    • ouvre l’oeil au lieu de continuer à déverser ton venin sur ATT,
      c’est la soldatesque de Kati qui te trompe et ATT a été victime de l’ignorance de la grande majorité des Maliens
      l’histoire crois moi lui donnera raison!!!

      • c’est att ki vendu le pays…, les islamistes ne sont pas arrivés le jour du kou d’éta, ils étaient avant…

  48. Moi j’ai tkrs soupconner que ces militaires mentaient depuis que j’ai vu la video de la cinquantenaire.

    Ces militaires alcoolique ne veulent que boire, b a i s e t les p u t e s et terroriser les gens qu’ils savent d’avance sans armes.

    Merci a Saouti pour ces infos.

    Si ces rats de kati se plaise a distraire le peuple, c’est just par peur de se battre…qlq chose dont ils sont payes par mois pour faire.

    Vivement qu’un homme de poigne nous debarasse de ces laches.

  49. On avait bien raison de tabasser ce journaleux, dont le journal marche avec un fond ATT. Les bandits qui l’AVAIENT TABASSES SONT AU COURANT DE TOUT CA. Qui vivra verra.

      • et toi ton propre ennemi et l’ennemi de ton pays;

        ouvre l’oeil au lieu de continuer à déverser ton venin sur ATT,

        c’est la soldatesque de Kati qui te trompe et ATT a été victime de l’ignorance de la grande majorité des Maliens
        l’histoire, crois moi lui donnera raison!!!

  50. ce saouti n’est autre que le defensseur de att, quand il est parti à dakar pour soins, il rencontre att (source autirités senegalaises), nous vous avons à l’oeil, vous ne savez pas que , tout ce qui passe chez att, fait l’objet d’une lettre confidentielle adressée à la se.
    Me saouti, vous etes un homme fini, ne vous fatiguez pas. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • un autre abruti qui ne vois pas plus loin que le bout de son nez
      ouvre l’oeil au lieu de continuer à déverser ton venin sur ATT,
      c’est la soldatesque de Kati qui te trompe et ATT a été victime de l’ignorance de la grande majorité des Maliens
      l’histoire crois moi lui donnera raison!!!

    • on manque de tout
      même s’il y a les matos si nos frères ne sont pas former pour utiliser des armes pareils bonjour le massacre
      nos Soldats ont besoin d une bonne formation sur le sol et dans les airs
      peut de nos soldats ont effectués bonne formation

      Cause du recrutement corrompu
      le fils de cousin….. la soeur de ma…. Le frère…de tel…
      Prennent du thé du matin au soir trouver lui un job
      :mrgreen:

      • ce sont des fils à papa qui n’ont pas le niveau pour suivre ces formation !!!!
        a commencer par la soldatesque de Kati ils sont nuls tous des recalés!!!!
        réfléchis un peu!!! au moins

        • Mon frere, ne lui demande pas trop! Toi aussi! Il s’agit de Doucara la!
          Deja que c’est une prouesse qu’il arrive a ecrire 2 phrases de suite, ne crois-tu pas que ce serait titanesque que de lui demander de reflechir aussi? 😆 😆

  51. Qu’est-ce qu’ils attendent , qu’on leurs remet des armes acquises au depend du contribuable maliens et de fuir devant l’enemis en remettant ces memes armes a l’enemis .
    Arretez monsieurs , ayez honte monsieurs ,la CEDEAO est necessaire pour le mali et maintenant , tout de suite . Bandes des MENTEURS .

  52. Voila la liste des villes maliennes prises par la rebellion de janvier 2012 au 22 mars 2012. verification ici: http://www.afrique-express.com/afrique/mali/rebelles-touaregs-mali.html

    Mardi 17 et mercredi 18 janvier 2012 : les rebelles touareg attaquent Ménaka, Aguelhok et Tessalit
    Jeudi, 26 Janvier 2012 : prise de Leré dans la région de Tombouctou et d’Adaranboukan
    Mardi 31 janvier 2012 : violente attaque de Niafunké
    Mercredi 1er février 2012 : prise de Ménaka après le départ de l’armée
    Mardi, 07 Février 2012 : prise de localité de Tinzawaten, située au nord-est à la frontalière avec l’Algérie
    Dimanche, 04 Mars 2012 : attaque de Tessalit
    samedi 10 Mars 2012 : prise du camp militaire d’Amachach proche de Tessalit
    Mercredi 14 mars : attaque de Goundam et de Diré, désertées par l’armée. Les deux villes sont pillées, mais les assaillants n’y sont pas restés.
    Jeudi 15 Mars 2012 : attaque du camp militaire de Soudere à 35 km à l’est de Tessit dans le cercle d’Ansongo.
    Lundi 20 mars : Le mouvement islamiste armé touareg Ansar Dine, créé par une figure des rébellions touareg des années 1990, Iyad Ag Ghali, affirme contrôler Tinzawaten, Tessalit, Aguelhok.
    Jeudi 22 Mars 2012 : prise de la ville d’Anéfis situé sur l’Axe de la route nationale Gao-Kidal.

    • C’est sans commentaire. Merci mon frère! Saouti et l’Indépendant, on sait ce que ça vaut. Bien fait pour sa gueule quand on l’a bien tabassé.

    • Abrouti, c’est ce que l’article dit justement. C’est la stratégie que l’ennemie a adopté en se séparant en de petits groupes pour harceler différentes localités et empêcher que les actions aériennes soient efficaces!! Ils attaquaient ces villes certes, mais ils ne les contrôlaient pas! Et il suffisait que tes soldats fuyard reçoivent un sms pour foutre le camp…

  53. Il y a ceux qui savent se chatouiller pour bien rire!!
    Armés, prets…Que ces militaires soient ce que bon leur semble, mais de l’action, de l’action et point de paroles.
    Des gens qui savent se féliciter d’avoir failli gagné!!

  54. le coup d’Etat a permis aux rebelles et à leurs complices de prendre facilement les villes du nord……et 6 mois après vos militaires fuyards et grandes gueules de kati n’ont rien fait pour libérer votre pays …….

  55. comme d’habitude ” selon une source bien informée “………..bidon !! alors comment se fait il que meme l’armée malienne + 3000 soldats de la CEDEAO ne sont pas capables de virer les islamistes et qu’il vous faut l’aide de la France et des USA ❓ ❓ :mrgreen: :mrgreen:

    • L’armée Malienne est capable de les mettre dehors, mais sans appui aérien conséquent ils auront d’enormes perte humaines.

      Or cette armée doit être formée. Car sans formation si je te donne un avion, que peux tu faire.

      • S’ils avaient été un tout petit peu moins cons, et un tout petit peu moins présomptueux, ils seraient dejà en formation depuis des mois! Au niger, ils ont accepté depuis les otages que la france leur envoie des instructeurs et des forces spéciales, et ils ont déjà des gars qui ont été formés au pilotage d’hélico, au déminage, etc…

        Seulement, nos bidasses nullissimes et grandes g… n’ont selon eux “besoin de l’aide personne!!!!”
        Alors qu’en réalité, il y en a encore des tas parai-il qui ne savent même pas conduire une voiture!!!

  56. Monsieur le journaliste, on a tout compris. Mais votre machination avec cet interviewee virtuel ne passe pas. ATT a fauter, un point a la ligne.

    • et après on croise les bras et laisser des militaires soûlards détruire le reste!!!
      voila le prototype du malien de 2012

    • ATT a fauter et alors la vie s arrete le Mali sarrete pour regarder Sanogochien detruire le pays ?

  57. Je ne comprends pas. Ce journaliste parle-t-il au passé, au présent ou au
    futur de l’armée malienne ? Parle-t-il d’une autre armée que celle que l’on connait?

      • Moi je me rappelle comme si c’était hier lorsque le Ministre des affaires étrangère de l’époque repondait en disant: Nous avons perdu Tessalit, ce n’est pas si grave car nous allons le récupérer !!!!! C’est cet ancien ministre qui négocie avec un pays voisin actuellement !!! Ce pays voisin souhaite même que ce dernier prennent les reine du Pouvoir en tant que PM !!!

Comments are closed.