Culture : Bamako capitale de la musique Jazz

1

C’est fort de ce constat que le Jazz Club de Bamako, regroupant des professionnels des arts et de la culture, a décidé d’organiser à Bamako, du 10 au 13 décembre 2015, la première édition de «Bamako Jazz Festival». Les organisateurs de ce grand événement culturel étaient face à la presse le samedi 7 novembre 2015 à l’hôtel Massaley. Les conférenciers étaient Me Mamadou Kanda Keïta, président du Jazz Club de Bamako, Inna Modja, artiste malienne programmée au Festival, et Valérie Koné, membre de la Commission d’organisation du Festival.

 

L’objectif de cette rencontre de la musique Jazz est non seulement de faire plaisir aux amoureux de ce genre musical, mais aussi de permettre aux jeunes musiciens maliens de pouvoir travailler avec des musiciens de dimension internationale. Cette première édition de «Bamako Jazz Festival» s’inscrit dans un contexte inédit et novateur. En plus des différents concerts, le Festival donnera des projections de films, des conférences-débats, des échanges entre le public malien et un intervenant en provenance de la Nouvelle-Orléans. Il s’agira également de créer un événement-phare sous-régional, tel que Jaz à Ouaga, à Saint-Louis et à Abidjan.

 

«Bamako Jazz Festival» se veut aussi inclusif et en perpétuelle recherche de nouvelles sonorités. Ainsi, sous la direction artistique de Cheick Tidiane Seck, dont la notoriété et la renommée sont connues dans le monde entier, chaque scène, chaque spectacle sera une découverte pour les artistes et les spectateurs. Tout au long de l’événement, la programmation et les spectacles seront un mélange de la musique traditionnelle malienne et des sonorités Jazz du monde entier.

 

Répondant aux questions des journalistes, le président du «Jazz Club de Bamako», Mamadou Kanda Keïta, a indiqué que cette rencontre est une chance pour le Mali d’autant plus que toutes les couches socio-professionnelles vont en bénéficier. Il a expliqué que le budget de ce Festival se chiffre à environ 130 millions de Fcfa.

 

Les artistes programmés pour cette édition sont : Archie Sheep, Vill Calhoun, China Moses, Africa Brass, Nordie Jazz Quartet, un groupe de musicien Finlandais, Kabinè Kandia Kouyaté, Cheick Tidiane Seck, Ina Modja, Bella Mundo, Toumani Diabaté, Habib Koïta, Ali Farka Band, Bassékou Kouyaté Milmo, Liley, Guimba Kouyaté, Memo All Star et Penzy.

 

Notons que Jazz Club de Bamako est une association créée en 1995, dont l’objectif est de permettre aux jeunes musiciens d’émerger sur la scène nationale, voire internationale.

 

Diango COULIBALY

PARTAGER

1 commentaire

  1. Juste un petit prĂ©cision: la premier Ă©dition du “Bamako Jazz Festival” a eu lieu en 2009 grâce Ă  Baba Sissoko!
    Baba Sissoko avec son association “Bamako Jazz” et in collaboration avec la “Maison de la Culture de Tournai” (Belgique), la maison de production de music jazz “De Werf” (Belgique), le CCF de Bamako et autres a organisĂ© en FĂ©vrier 2009 la premier Ă©dition du “Bamako Jazz Festival” qui a amenĂ© Ă  Bamako, plusieurs artiste jazz, renomme au niveau international qui ont jouĂ© dans, plusieurs endroits de la Capitale, avec des artistes malien!
    C’est dommage que un grande artiste, connu internationalement comme un des plus reprĂ©sentatif interprète de l’Afrojazz, comme Baba Sissoko, qui Ă  partage les scènes internationales avec l’Art Ensemble of Chicago, Dee Dee Bridgewater, Omar Sosa, Roberto Fonseca, Antonello Salis, Aka Moon etc. etc., tous des monstre sacrĂ© de la musique jazz n’Ă©tait pas invitĂ© dans ce deuxième Ă©dition du “Bamako Jazz Festival”.

Comments are closed.