Festival sur le Niger : Le Massacre inacceptable de la Culture Malienne autochtone authentique du Korè continue avec leur fameux nouveau concept de « Korè Qualité » ; quelle inculture !

4

Eh oui, nos fameux Responsables du Festival sur le Niger en mal d’inspiration continue avec leur nouvelle création, pardon avec leur «Plagia éhonté » du Concept Sacré du Korè qui est une Société Secrète d’initiation Bamanan du Banico. Société Secrète parce qu’elle n’a qu’une porte d’entrée qui est l’initiation. Nos fameux Responsables du Festival usent et abusent dans l’utilisation incorrecte de ce Concept Sacré Bamanan Originel

On ne peut pas se dire, Homme de Culture Malienne et continuer à galvauder un Concept d’une Société Secrète du fond des âges humains modernes sur notre Planète Terre.

Vous devez savoir Mr Daffé que le Korè est une Société de symbolisme d’explication rationnelle des grands phénomènes naturels célestes à venir.

Parler de Korè Blo, de Korè Baro, de Korè Qualité et de Centre Culturel Korè sans connaître ni le sens étymologique de ce Concept Sacré, ni sa valeur de symbolisme est une ineptie ridicule de méconnaissance. Le Centre Culturel Korè de Ségou n’est « Korè » que de désignation avec un contenu totalement vide.

Le Korè Douga est véritablement une Classe d’initiation du Korè tout comme le « Boussan Tchila.

Un Initié Korè Douga demeure « Bouffon » Korè Douga durant le reste de sa vie.

Un initié « Boussan Tchila » demeure « Boussan Tchila durant le reste de sa vie

 

Le Korè Douga ou Bouffon du Korè est d’abord un Initié avant d’être un comportement superficie pour amuser la galerie des festivaliers.

Mr Daffé, je vous mets au défi d’expliquer le symbolisme du « Yabara », du « Cheval en bois » des Korè Douga et du pantalon Bouffon de longueurs inégales selon le pied droit ou gauche du Korè Douga (chut, chut, chut, silence de mort de méconnaissance).

Mr Daffé, les Sociétés Secrètes d’initiation Bamanan du fond des âges humains modernes sont impénétrables et hermétiquement fermées pour tous ceux comme vous qui ne sont pas capables de faire un grand effort de compréhension des Dires, Faits et Gestes de ces Sociétés. Elles resteront hélas pour vous par paresse de recherche intellectuelle « un Primitivisme béat et anachronique d’incroyants » pour simplement attirer les touristes Blancs qui aiment l’insolite Nègre (quel malheur !).

Si on réveillait de leur mort, les Premiers Précurseurs Bamanan de ces Sociétés Secrètes d’initiation Bamanan, ils tomberaient raids en syncope à cause de ce que Mr Daffé et ses fameux Responsables ont fait de leur Concept Sacré (quelle ignorance de paresse de recherche intellectuelle).

Pour étancher votre soif de négation de la Culture Nègre originelle Bamanan jamais égalée du Mali je vous recommande d’en faire autant pour le Komon et le « Djo » du Banico.

Je suis sûr Mr Daffé que vous serez décoré par le Ministre de la Culture de la Médaille d’Honneur, pardon de la Médaille d’Horreur de désinformation pour avoir détruit par faiblesse intellectuelle une véritable Culture d’éclairage du fond des âges de cet Incomplet Naturel humain moderne que nous sommes tous, Noirs, Blancs et Jaunes. Incomplet Naturel parce qu’on apprend à l’humain moderne au départ, sa Langue et son comportement qui devaient être innés selon la logique naturelle.

Savez-vous Mr Daffé que les principaux instruments de musique (tambours, balafons, tamani etc.) viennent des Sociétés Secrètes d’initiation Bamanan.

Je vous laisse le soin de juger un Festival « Triangle du Balafon » sans la musique publique de son fondement dans les Sociétés Secrètes Bamanan (du non-sens dans la compréhension de son symbolisme). Ce que vous ne savez pas, le premier Malien qui a eu l’idée d’organiser un Festival chiffré sur le Balafon a été éjecte au Mali.

Le « Korè Dounou » ou « Dounouba Ani Kinkèba » est devenu longtemps après, « Kassoka Dounou » dans son utilisation dans la vie sociale de cette Contrée.

Quand on est en panne d’inspiration et d’innovation pour ses festivaliers, ce n’est pas la faute des Sociétés Secrètes Bamanan qui ont fondé l’humain moderne depuis la nuit des temps.

Mr Daffé, de grâce faites votre « Marketing » des .Concepts Maliens en foutant la paix aux Concepts Sacrés des Sociétés Secrètes Bamanan que vous ignorez totalement.

Faîtes un tour au Musée de Bamako, vous saurez que vous êtes à « côté de la plaque » dans votre « « Plagia éhonté » du Concept Korè.

Comme le dit un adage, « montre l’or à celui qui le connait mais abstient- toi de le montrer à celui qui l’identifie à du cuivre ». « ali ka fo ko djèkè bè djila » (mieux vaut dire que le poisson est dans l’eau).

Mr Daffé « ni fili la i djoujon la, i laban ko bè i kononguan ». Mr Daffé, si vous vous trompez sur l’origine rationnelle de l’humain moderne, vous serez désemparé par sa fin car la véritable connaissance d’éclairage et d’encrage humain est à la Véritable Origine rationnelle Nègre connaissable (parole sacrée du fond des âges humains modernes sur notre Planète Terre)

Mr Daffé, imaginez la Mer Originelle au niveau du fleuve Niger. Vous comprendrez pourquoi l’appellation Ségou ou « cé-goun » signifiait à une époque très lointaine la Limite de la Terre Ferme. C’est cette notion de Limite (cé-goun) qui ressort dans la merveilleuse chanson de Mr Bazoumanan Sissoko (paix à son Ame) qui disait que « moko chi cé-goun ta balitè » Il est évident que chaque individu sans exception va à la Limite de son pouvoir de vie.

Les zones géographiques de votre assise du Mandé actuel et du Wagadou étaient sous la Mer Originelle. Les Cauris comme monnaies d’échange Bamanan sont des coquillages de la Mer Originelle.

Mr Daffé, la ville de Ségou est à la lisière de la Zone Originelle Bamanan, mais jamais au grand jamais au Centre comme vous le croyez tristement par méconnaissance.

Mr Daffé, dans le Korè, il n’y a ni Création et ni rajout à faire, mais seulement effort de compréhension à faire pour savoir l’évolution naturelle céleste.

A bon entendeur salut

 

Par Bâkoro

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Il est facile de critiquer, si vous avez vécu le vrai Korè, organisez vous même un festival. Sion ce monsieur DAFFE est à encourager et féliciter pour son initiative et son courage.

  2. >JAPONEW BE U KA GON SOKO DUN ALI SINI! U KA FISA ANW NI ARABUW YE!
    >KOREYENW NI CHINUAW BE U KA WULU SOKO DUN ALI SINI! U KA FISA ANW NI ARABUW YE!
    >FARANSEW BE U KA NTORI NI KOTEBAW SOKO DUN ALI SINI! U KA FISA ANW NI ARABUW YE!
    >RUSIW BE U KA VODIKA MIN NI LEH SOKO NI SOH SOKO DUN ALI SINI! U KA FISA ANW NI ARABUW YE!

    AN TE BOH ARABUW KO? CHEW BE YELE AN MA SONI!! AN TE KE ARABUW YE AN TE AN YERE SORO WA AN TE KE AN YERE YE!

    AN BEH KELA WARABLENW YE DEH, ALI WARABLENW KA FUSA ANW YE BI SILAMEH FUKARIYA ANI A LAKALAKATOYA KONO!

    (DJO=DROIT ET LOIS) NI (KOMOH=SAGESSES ET CONNAISANCES DES ANCETRES) KA AN DEMEH!

  3. Mr. Bakoro, soyez plus positif dans votre approche. Si vous savez tant de choses sur le Korè(vous êtes visiblement un connaisseur mais pas un sage, malheureusement!), pourquoi ne pas saisir la plateforme merveilleuse qu’offre ce brillant festival pour éclairer la masse, nous qui voulons apprendre? Votre diatribe contre Daffé est aussi la preuve de l’égoïsme qui tue notre nation et qui a plongé notre pays dans le trou(Malien ye hassidi ani nyengo ye). Guérissez-vous d’abord de ce mal pernicieux et vous verrez que vous servirez mieux la science que vous ne le faites en ce moment!

  4. Bakoro , tu es un vrai ignorant . Ton article est le symbole même du Mali en déficit culturel après 25 ans sans école . Mr DAFFE , je te prie de ne pas répondre cet égarer qui pense que les réseaux sociaux sont un moyen pour faire le BUZZ . Bakoro , est ce que tu as bien relu ton texte avant sa publication ? Quel était ton support de publication ? de par là est ce que tu as un directeur de publication qui lit les articles . Merci de ne plus publier un article qui va de coq à l’âne.
    DAFFE PRIERE DE NE PAS LUI REPONDRE , VOUS ETEZ PAS DE MEME NIVEAU CULTUREL.

Comments are closed.