Communiqué du gouvernement suite à l’offensive des FAMa contre les bases terroristes dans les régions du centre du pays

14

Le Gouvernement de la République du Mali apporte un démenti formel à des rumeurs véhiculées sur les réseaux sociaux, faisant état de la prise de blindés des FAMa par des terroristes.

Le Gouvernement appelle la population à plus de vigilance face à ces campagnes d’intoxication et de manipulation de l’opinion, à travers la diffusion d’informations erronées qui n’ont d’autre but que de saper le moral de nos vaillants soldats.

Par contre, le Gouvernement de la République du Mali informe l’opinion publique nationale et internationale que les Forces de Défense et de Sécurité du Mali ont engagé, conformément aux instructions du chef suprême des Armées, une offensive de grande envergure contre les bases terroristes, dans certaines localités de la région de Mopti. Le bilan des opérations, fait état de plusieurs terroristes neutralisés, d’importants dégâts matériels dont des véhicules et motos détruits. Les fouilles ont permis également de retrouver sur les lieux, des cartes d’identité de plusieurs nationalités et des effets militaires.

 

Le Gouvernement de la République du Mali informe que ces opérations ont été conjointement menées par les hommes de la 6ème Région militaire de Sevaré et l’Armée de l’Air du Mali.

Le Gouvernement du Mali félicite les FAMa pour cette nouvelle stratégie d’attaque qui illustre, à suffisance, leur grande détermination à redonner confiance à notre peuple ; à faire honneur au serment sacré du Soldat et à la mémoire des frères d’armes tombés sur le champ de l’honneur pour la Patrie.

Le Gouvernement de la République du Mali invite l’ensemble du Peuple malien à soutenir, à accompagner et à encourager nos FAMa, dans ce combat sacré contre les forces obscurantistes qui œuvrent à mettre en mal notre vivre ensemble et la libre circulation des personnes et de leurs biens dans notre pays.

 

Bamako, le 11 novembre 2019

 Le Ministre de la Communication,

Chargé des Relations avec les Institutions,

Porte-parole du Gouvernement,

 Yaya SANGARÉ

Commentaires via Facebook :

14 COMMENTAIRES

  1. chican 12 Nov 2019 at 14:26
    “NON au contraire cher ami, moi je pense qu’il faut communiquer sur les victoires sans pour autant dévoiler des secrets et donner beaucoup de détails”

    Heu….
    Tu parles de quelles “VICTOIRES” exactement ???🤔🤔🤔🤔🤔

  2. “des rumeurs véhiculées sur les réseaux sociaux, faisant état de la prise de blindés des FAMa par des terroristes.”

    Dans la mesure où nous savons TOUS pertinemment que c’est hélas ce qui se passe à CHAQUE attaque, ce même gouvernement serait bien inspiré de la fermer, à supposer que ça n’ait RÉELLEMENT pas été le cas cette fois-ci !!!😎😎😎😎

    “Par contre, le Gouvernement de la République du Mali informe l’opinion publique nationale et internationale que les Forces de Défense et de Sécurité du Mali ont engagé, conformément aux instructions du chef suprême des Armées, une offensive de grande envergure contre les bases terroristes,”
    Tiens, curieux ???
    Cette “offensive de grande envergure”, ce même gouvernement sous SBM à l’époque, nous l’avait déjà servi, non???😎

    Et à l’époque, NOUS N’AVIONS RIEN VU, non ???😂😂😂😂😂😂😂😂😂

  3. Je conseille au gouvernement de garder du silence sur les opérations en cours. On peut apporter un démenti aux informations propagandistes et sur le bilan des opérations passées sans piper un mot sur ce que l’armée est en train de faire.

    • NON au contraire cher ami, moi je pense qu’il faut communiquer sur les victoires sans pour autant dévoiler des secrets et donner beaucoup de détails. Cela nous fait plaisir de savoir que notre armée n’est pas à terre comme veulent nous faire croire certaines presses. La communication est une partie de la guerre et nous devons y être.

  4. Il faut armer les jeunes crédibles du centre du Mali, comme le Burkina est entrain de faire aujourd’hui, il y a des vrais patriotes qui ne vont jamais trahir le Mali pour l’argent. Nous devons tous lutter pour le Mali. Tout le monde mourra et l’argent continuera à circuler après nos enterrements. soyons un peu patriote pour sauver le mali et les maliens innocents . oui nous n’avons plus de crédibilité dans la sous région et dans le reste du monde à cause des apatrides. Faso Ko tè!

  5. BRAVO FAMA les pièces d’identités que les famas ont trouaient sur place ils ont déjà contaient il faut enquete auprès des leurs familles pour connaître leur motivation comme tous les pays contre terrorisme .

  6. C’est ce 《gouffrenement》qui avait annoncé la mort du terroriste peulh Kouffa!
    Donc, sans image laissez moi douter!
    Néanmoins, cest le souhait !

  7. La france sait tres bien ce qu’elle fait au Mali. La france est au Mali pour destabiliser le pays et sapper le moral des Maliens/Maliennes en tuant les militaires et les civils et afin de diviser le pays, et en ce moment les Maliens/Maliennes connaitrons la mission de la MINUSMA de s’interposer contre les differents pays crees par la france et les Nations Unies. Tout le monde sait que c’est la france qui a invite les Nations Unies au Mali apres avoir interdit Kidal a l’armee Maliennes et aux paisibles citoyens/citoyennes de KIdal pour creer de situation de ni guerre ni paix. Si la france avait ete invite par le Mali, elle n;allait pas se positionner en decideur au Mali en invitant qui elle veut et en interdisant qui elle veut. C’est la france qui est le sponsor des tueries ciblees des paisibles citoyens/citoyennes du Mali et les FAMAS du Mali. Tant que la france reste en maitre absolue au Mali, il n y aura pas de paix au Mali. Et tant que Kidal reste un no-man land au Mali, la paix ne reviendra jamais au Mali. Car tout ce qui se fait au Mali par la france et l’ONU pour le Mali sans le Mali est contre l’interet du Mali. Le Mali doit savoir que son vrais ennemi est la france supportee dans sa violence par les Nations Unies.

    • Oui mais nous sommes aussi membres de l’ONU, nos dirigeants devraient se bouger un peu non! et dénoncer des choses quand il le faut. Les Modibo se sont battus contre la France et s’y sont opposés pourquoi pas nous si notre seule motivation est le bonheur du peuple du Mali. La France fait sa politique et craint son peuple et nous nos dirigeants, ils font quoi de nous et de notre dignité en laissant le terrain à un autre pays, quelle est notre fierté! Nous sommes les premiers responsables de ce qui nous arrive et le départ de la France n’est pas un objectif pour le moment. Faisons ce que l’on a à faire et foutons le camp à la France qui fait sa politique.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here