Actions sociales et promotion de la citoyenneté: Le bel exemple des Médaillés de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du mérite français

0

Ils ont renouvelé leur beau geste d’exploration et de donations au Centre pour mineurs de Bollé et à l’Union malienne des aveugles

Créée le 14 juillet 2015, l’Association malienne des médaillés de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du mérite français s’est engagée dans des actions sociales et d’appui à l’amélioration des conditions de réinsertion de certaines catégories personnes au Mali. Depuis l’année dernière, les membres de l’association ont ciblé le Centre de rééducation et de réinsertion pour mineurs de Bollé et l’Union malienne des aveugles.

Ainsi, dans le cadre de leurs activités et s’inscrivant dans le cadre du mois de la solidarité, une  délégation de l’Association conduite par son président, M. Founéké Kéita, accompagné, entre autres, de Mme Diarra Fatoumata Dembélé, Anthioumane Ndiaye a exploré, le jeudi 26 octobre, le Centre de rééducation et de réinsertion pour mineurs de Bollé et l’Institut des jeunes aveugles, un établissement scolaire pour enfants et jeunes aveugles et malvoyants du premier cycle au lycée. Dans cette visite, les membres de l’association n’étaient pas partis les mains vides. Ils ont offert à chaque structure une tonne de riz avant de partager leur expérience et s’enquérir des préoccupations respectives.

Première étape de cette visite, le Centre de rééducation et de réinsertion pour mineurs de Bollé. Sur place, les médaillés de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du mérite français ont rencontré les 104 mineurs dont 12 faisant l’objet de condamnation par le Tribunal pour enfants et leur personnel d’encadrement. Ce fut un véritable cadre d’échanges conviviaux entre médaillés, tous des personnes du troisième âge et « petits enfants » qui ont tant besoin de rééducation et de repères. Ils ont cultivé le bel exemple dans la vie et l’espoir chez les enfants en leur expliquant comment ils ont été distingués. Les enfants, à leur tour, ont exprimé leur désir de sortir de l’établissement et de travailler en honnêtes citoyens avant de promettre de ne jamais récidiver. Ils ont par ailleurs déploré la lenteur dans le jugement. Avant de les quitter, les médaillés de la Légion d’honneur et de l’ordre national du mérite français ont exprimé leur satisfaction à l’endroit des administrateurs du centre pour n’avoir retrouvé aucun mineur de la précédente visite.

A l’Union malienne des aveugles (UMAV), les médaillés ont eu une séance de travail pour s’imprégner des difficultés auxquelles l’établissement fait face. L’occasion a été mise à profit par le président de la structure, M.  Moumouni Diarra pour saluer le bel exemple de l’Association malienne des médaillés de la Légion d’honneur et de l’ordre national du mérite français et d’énumérer les difficultés urgentes. Les préoccupations de l’établissement sont, entre autres, la prise en charge alimentaire de l’internat, l’octroi de matériels didactiques spécialisés comme des tablettes et des réglettes, moyens de transports.

Les visiteurs ont promis de tout mettre en œuvre pour rencontrer les autorités publiques dans la prise en charge de  ces préoccupations.

Daniel KOURIBA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER