Grand prix du maire africain de la Cedeao et de l’UA : Le maire de Kalabancoro dans le Top des 100 lauréats

0

Le maire de la Commune Rurale de Kalabancoro, Tiécoura Hamadoun Diarra, figure parmi le Top 100 Grand prix du maire africain de la Cédéao et de l’Union africaine (UA). Il recevra son trophée lors d’une cérémonie en début décembre prochain au Maroc. 

 

La population de Kalabancoro, à travers leur maire vient d’être honorée avec la distinction de Tiécoura Hamadoun Diarra parmi les 100 maires de la Cédéao et de l’Union africaine. Le Prix Africain de développement (Padev) est le plus prestigieux qui consacre les hommes et les femmes qui bâtissent l’Afrique au quotidien.

Selon l’évaluation du jury, « la qualité et l’exemplarité de la gestion de la Commune de Kalabancoro que le maire Diarra dirige, constitue un tel modele de développement ». C’est pourquoi, le jury a « consacré lauréat du Tot 100 des maires de la Cédéao et de l’UA édition 2018 ».

  1. Diarra recevra son trophée en compagnie des autres lauréats de cette édition , au cours de la  cérémonie solennelle qui aura  lieu du 1au 3 décembre 2018 à Casablanca au Maroc,  sous  le parrainage de Hicham Afifi, maire de la ville d’ifrane ( Maroc) et en présence  d’autorités politiques et diplomatiques, de gestionnaires communaux, de la société civile, d’experts  des questions de développement, de décideurs, de média etc.

Selon le président de la Fondation 225, Koffi Kouadio, cette distinction est décernée chaque  année à des personnes physiques et morales dont les œuvres constituent des modèles de contribution au développement de leurs pays et, partant, de l’Afrique.

La Commune étant un maillon essentiel de cette chaine du développement, la Fondation 225 a fait procéder du Prix Africain de développement (Padev une distinction  spéciale récompensant sa gestion.  Le but étant d’honorer les  maires qui, à travers tout le continent africain, des  mégapoles aux plus petites commune rurales,  relèvent le défi de l’indigence de leurs  budgets à coups d’initiatives et des projets de haute ingéniosité,  pour réaliser des œuvres  qui sont  des modèles de développement urbain, local et communautaire.

Dans le but d’œuvrer à l’instauration  d’une culture et  du mérite comme valeurs cardinales de la société africaine, des organisations de la société civile de 12 pays africains dont la Fondation 225, ont crée en 2006 à Abidjan, le Prix Africain de développement (Padev).

De 2006 à aujourd’hui, ce sont plus de 250 personnes qui ont reçu le trophée. Il s’agit entre autres de : Alpha Condé, président de la Guinée, des Premières Dames : Mme Keita, Aminata Maiga (Mali), Dominique Ouattara (Cote d’Ivoire), du ministre des Sports du Mali, Amion Guindo, Jean Louis Bellon, PDG du Groupe Sifca, Apolinaire Compaoré, homme d’affaire du Burkina, Marie Madeleine Mborantsuo, Présidente Cour Constitutionnelle du Gabon (prix d’honneur pour la paix et la recherche de la cohésion sociale).

Ce Grand Prix ne surprend guère, dans la mesure où le maire Tiécoura Diarra, depuis son arrivée à la tête de la mairie, est en train d’apporter un changement dans la façon de gouvernance de la mairie. Cette gestion rigoureuse des fonds de la Commune a permis à la collectivité de renflouer les caisses de la mairie et réaliser des infrastructures et la dotation de la mairie en moyens de déplacements conséquents. En attendant la remise du trophée, c’est l’effervescence dans la Commune de Kalabancoro.

Oumou Touré

Source : Arc-en-Ciel

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here