Cultiver l’espoir : Les réalisations de l’initiative Alimentaire pour l’Avenir feed the future au Mali célébrées

0

Le gouvernement des Etats-Unis a célébré les réalisations de l’Initiative alimentaire pour l’avenir « Feed the Future au Mali » du 23 au 28 novembre en postant des vidéos, des photos et des infographies sur l’Initiative alimentaire pour l’avenir Feed the Future « sur leurs sites web et nos réseaux sociaux ». 

Mercredi 23 novembre 2020, la semaine de l’Initiative alimentaire pour l’avenir Feed the Future. Lors de cette semaine, le gouvernement des Etats Unis a mis en lumière les progrès qui ont été accomplis pour faire face aux causes profondes de la pauvreté, de la faim et de la malnutrition dans le cadre de l’engagement mondial dans la lutte contre la faim. C’est du moins le contenu d’un communiqué dont nous avons reçu copie.

Le communiqué précise que cette année, l’Initiative alimentaire pour l’avenir du gouvernement des Etats-Unis, Feed the Future, a commémoré son 10ème anniversaire, dont sept années de réalisations et de résultats accomplis au Mali.

L’Initiative alimentaire pour l’avenir Feed the Future a été lancée en 2010 afin d’aider les pays partenaires à créer des changements durables dans la lutte contre la faim et la pauvreté chroniques. Le gouvernement des Etats-Unis a élaboré l’initiative en s’inspirant des principes d’appropriation par les pays, du partenariat avec le secteur privé, de la recherche et de l’innovation ainsi que de la redevabilité en termes de résultants.

Depuis 2013, l’Initiative alimentaire pour l’avenir Feed the Future travaille aux côtés des maliens pour réduire de manière durable la faim, la pauvreté et la malnutrition. Cela ne peut se faire qu’en mettant l’agriculture au premier plan de la croissance du pays, en donnant aux familles et aux communautés les outils et les compétences nécessaires pour assurer leur sécurité alimentaire tout en contribuant à renforcer leur résilience face aux chocs récurrents.

400 000 ménages en ont bénéficiés

Depuis sa création, « plus de 400 000 ménages au Mali ont bénéficié de l’Initiative Alimentaire pour l’Avenir Feed the Future. Elle a permis également à près de 20.000 petites et moyennes entreprises agricoles d’avoir accès au crédit ». Par ailleurs, en mettant l’accent sur les chaînes de valeur clés que sont le mil/sorgho, le riz et le bétail, l’Initiative Alimentaire pour l’Avenir Feed the Future a permis aux agriculteurs maliens d’améliorer les technologies et les pratiques agricoles sur une superficie de 300.000 hectares. Rien que pour l’année 2018, l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a aidé près de 2,5 millions d’enfants âgés de moins de cinq ans par le biais d’interventions en nutrition, dont la distribution de vitamine A. D’importantes interventions comme celles-ci ont contribué à réduire considérablement le retard de croissance chez les enfants au Mali de 38 % en 2013 à 27 % en 2019.

Dans les dix prochaines années, l’Initiative Alimentaire pour l’Avenir Feed the Future mettra le renforcement de la résilience au cœur de ses interventions, souligne le communiqué. Face aux crises comme la COVID-19, la résilience demeure la clé d’une croissance à long terme. L’Initiative s’inspirera des leçons apprises et poursuivra sa mission de lutte contre la faim dans le monde. Dans le cadre de l’engagement des États-Unis en faveur d’une transition réussie et d’une croissance à long terme axée sur l’agriculture au Mali, la prochaine phase de l’Initiative Alimentaire pour l’Avenir Feed the Future viendra en appui/s’alignera à la Stratégie Globale de Sécurité Alimentaire du Mali en élargissant les chaînes de valeur cibles au maïs et à l’horticulture.

L’Initiative s’appuie sur les ressources et l’expertise de divers ministères et organismes fédéraux américains, d’entreprises privées, d’universités américaines et d’organisations non gouvernementales pour résoudre certains des défis les plus épineux de la faim dans le monde. En investissant dans la sécurité alimentaire à long terme, l’Initiative contribue à bâtir un monde plus stable et plus sûr.

Mamadou Sidibé

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here