Banques et établissements financiers du Mali : Le taux de la bancarisation en ligne de mire

0

Placée cette année sous le thème « Cybercriminalité : menace du 21ème siècle pour les banques », la 8ème journée des banques et établissements financiers du Mali est prévue du 11 au 12 Mai 2018 au pavillon des sports.  Mme Touré Coumba Sidibé, présidente de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali , a fait le point sur cette importante journée.

«Nous plaçons cette 8ème édition sous le signe de la finance digitale,  qui est un facteur  facile de transfert d’argent. Pour cela il faut rendre ces transferts sécurisés. D’où l’importance de lutter contre la cybercriminalité, socle de confiance nécessaire pour l’essor de  nos banques et établissements financiers», a déclaré Mme Touré Coumba Sidibé, Présidente de l’Apbef et non moins directeur général de Ecobank. Selon elle, « nul ne peut arrêter la révolution numérique et on est obligé de s’y adapter. C’est ce qui va nous permettre de réaliser l’inclusion financière de 100 millions de personnes à l’horizon 2020 ».

Mme Touré Coumba Sidibé dira que cette 8ème édition vise un certain nombre d’objectifs : créer un cadre permanent de rencontre entre banquiers et populations, promouvoir les produits et services des banques et des établissements financiers, contribuer à la bancarisation des populations, contribuer à la formation des étudiants des filières bancaires et le partage de l’information avec les clients des banques et des établissements financiers. « Notre objectif, c’est de faire passer de 12% à 20% le taux de bancarisation du Mali. Et la journée des banques est un espace dédié à cela », a-t-elle précisé. Elle a ensuite mis l’accent sur les activités au programme de cette 8èm édition de la journée des banques. Selon elle, il est prévu d’organiser un salon des banques et établissements financiers. « Ce sera un espace de rencontre, d’échange et de promotion des produits et services des banques. Les échanges se feront entre les banquiers eux-mêmes et entre les banquiers et les visiteurs ». Aussi il aura des conférences-débats sur le thème « Cybercriminalité : menace du 21ème siècle pour les banques.» et un autre thème sur  la monétique animé par le GIM UEMOA. Et pour clore, la présidente de l’Apbef a annoncé la nuit des banques et établissements financiers qui aura lieu à Maeva palace. En plus de rencontrer leurs clients, les banquiers vont remettre des diplômes et des distinctions à des personnalités qui ont marqué le secteur de la banque au Mali.

Le coût d’organisation de la 8ème journée s’élève à 50 millions de FCFA. « Il n’y a pas d’économie sans banque. L’économie, c’est le financement…Il faut que nous ayons un projet économiquement viable et financièrement rentable. Nous sommes dans un monde en mutation et l’avenir de la banque va se jouer au niveau de la technologie », a-t- elle dit.

Mémé Sanogo

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here