Relation CMDT- cotonculteurs : Le nouveau PDG rencontre les cotonculteurs et promet de retirer la plainte

1

Neuf jours après sa prise de fonction, le nouveau PDG de la CMDT Modibo Koné a reçu les cotonculteurs. Modibo Koné n’a pas attendu longtemps pour convier les cotonculteurs de Koutiala, ceux-là mêmes qui avaient été assignés en justice par son prédécesseur Kalfa Sanogo, qui les a accusés de le diffamer.

Les producteurs avaient réclamé le paiement des ristournes de la campagne 2014-2015, avant l’évacuation du coton graine dans les unités de transformation de la CMDT. Cette revendication est doublée de celle portant sur le renouvellement du bureau de l’UN-SCPC. Ces demandes ont provoqué la colère des responsables de la CMDT. Le PDG de la CMDT, Kalifa Sanogo, avait donc assigné en justice des meneurs du collectif des producteurs de coton, devant le Tribunal de première instance de Koutiala. Cette plainte a fait monter la température entre le PDG et les producteurs, sans lesquels, il n’y a pas de coton.  Ils ont manifesté leur solidarité à leurs camarades convoqués à la justice. Les paysans de Koutiala, en collaboration avec les délégués de Fana, de Sikasso et de Kita, organisèrent des assemblées générales à l’entrée du Tribunal de première instance de Koutiala. Le PDG Kalfa Sanogo ne manqua pas de monter en première ligne pour défendre Bakary Togola, mouillé dans l’affaire de l’engrais frelaté, en tant que président de la commission d’appel d’offre des intrants agricoles de la campagne. Mais aussi le PDG n’aura pas su garder sa neutralité dans le renouvellement des instances de l’Union Nationale des Sociétés des Coopératives de Producteurs de Coton (UN-SCPC).

En rencontrant le PDG Modibo Koné, hier mercredi, les cotonculteurs de Koutiala dans la même ferveur de solidarité étaient accompagnés par des délégués venus des différentes filiales, de Marka Koungo, de Kita, de Fana, de Sikasso. Au cours de leurs échanges avec le PDG, il a été demandé au PDG de retirer la plainte contre les producteurs. Le PDG Modibo Koné a promis de répondre favorablement à cette demande des cotonculteurs, selon nos sources proches de la CMDT. Le PDG a promis une rencontre future, élargie à tout le collectif des producteurs, ainsi que les représentants de la tendance de Bakary Togola, qui est une partie du problème.

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. Je pense que le nouveau PDG fait une bonne entrée en matière car il inopportun d’engager un bras de fer inutile entre producteurs de coton et société cotonnière, la dernière ne pouvant exister sans la première. Le sieur Kalifa aurait dû simplement démontrer aux producteurs qu’il n’y a pas de ristourne cette année et d’expliquer le comment des 14 milliard de bénéficie qu’il a officiellement déclaré.
    Aussi, au lieu de rester neutre ou même de défendre la légalité et le respect des textes de notre Pays, le même sieur Kalifa que j’apprécie a manqué de doigtée et on se sait pourquoi suivre une partie des producteurs semant ainsi les bases d’une éventuelle division entre les producteurs de coton.
    Je pense qu’ils seront capables (les producteurs de coton) de défendre leurs intérêts.
    Puis que rien n’est fortuit, cherchons les raisons de cet aveuglement stériles et pas digne d’un des cadres de ce pays.

Comments are closed.