Coopération : La Chine sous le charme de la Mairie du district

4

Accompagné d’une forte délégation, l’ambassadeur de la République Populaire de Chine a effectué une visite à la mairie  du district de Bamako, le mardi passé. Les échanges entre le maire Adama Sangaré et le diplomate chinois, Zhu Liying, ont porté sur des possibilités de coopération entre la capitale malienne et l’Empire du Milieu.

C’est dans une atmosphère bon enfant que la délégation chinoise a été reçue par l’édile de Bamako, Adama Sangaré entouré de ses proches collaborateurs, notamment ceux de la direction du Jumelage et de la Coopération décentralisée. Au cours des échanges, l’élu municipal malien et le diplomate chinois ont émis leur volonté de coopérer dans plusieurs importants domaines pour le développement des deux pays.

Ainsi, selon les explications du chef de division de la direction du Jumelage et de la Coopération décentralisée, Yacouba Sissouma, l’échange d’expériences et d’idées des futurs partenaires  vont donc porter sur des domaines prioritaires tels que: l’assainissement en vue du  traitement, de la transformation des déchets ménagers avec dans la mesure du possible l’implantation d’une usine de transformation à Bamako;  le transport pour faciliter la mobilité urbaine et interurbaine; la coopération économique et industrielle pour le développement  du  secteur socioprofessionnel en appuyant les activités génératrices de revenu,  mais aussi la coopération scolaire dans le cadre de l’apprentissage linguistique (le France et le Chinois).

Très ravi de cette  visite, le maire Adama Sangaré a exprimé son souhait  de voir la coopération se concrétiser et se pérenniser.

Alassane Cissouma

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Ce monsieur doit baisser les yeux car consciencieusement il sait qu’il n’a aucune compétence.

    Vraiment des fois je me pose la question ce qu’attendent les maliens pour mettre à genou des personnes de ce genre.

    Qu’est ce qu’il a fait à Bamako?
    Il n’a même pas honte pour se dire que les villes qu’il visite leurs maires ont travaillé.

  2. Cela fait plus de 15 ans que ce ventru inconscient, cretin et malhonnête dirige la mairie du district et voyez vous même à quoi est ce que le centre ville de Bamako ressemble aujourd’hui ? Quelle realisation salutaire ce monsieur a pu faire à Bko depuis son arrivé à la tête de la mairie?
    La passivité de nos populations est dû generalement à leur ignorance mais, que les dirigeants sachent qu’ils seront rattrapé par l’histoire et qu’ils regretteront un jour des actes qu’ils auront eux posés. Une autorité incapable même de degager les commerçants detaillants sur la voie publique. C’est très grave.

  3. A quand le Métro complété par le tramway comme à Paris, à Bamako… ?
    Pourquoi aussi qu’on ne remplace pas les Sotramas par des Autobus à Bamako ? Ah oui, j’oubliais…, les Sotramas, c’est des transporteurs privés…. Ils apprécieraient pas trop qu’on supprime leur gagne pain… !
    Pour les caniveaux obstrués en permanence, en attendant une solution avec la CHINE, le District de Bamako pourrait faire un effort pour leur curage. Il faudrait équiper de masques pour se protéger le nez, équiper de bottes et de gants, les employés qui acceptent de curer les caniveaux. Mais aussi leur donner de bons salaires et des avantages sociaux ( comme l’accès facile aux logements sociaux ) et autres prises en charge en cas de problèmes, pour rendre leur travail supportable et peut-être même attractif.

  4. ….LES IDIOTS FRANCEXCISES TROUVENT QUE LES CHINOIS SONT BON-ENFANTS ET NE PRENNENT PAS AU SERIEUX CETTE FRUCTUEUSE COLLABORATION, AU CONTRAIRE ILS SE FONT CONSTAMENT ESCLAVAGISER PAR LES ABRAHAMIQUES FRANCO-ARABES DERRIERE QUI ILS COURENT COMME DES ECERVELLES…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here