Coopération : la généreuse donation du Maroc au Mali

0

Il y a quelques jours de cela, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé, a souhaité rencontrer l’ambassadeur du Maroc au Mali, SE Hassan Naciri. Ce dernier, comme on a pu le constater sur les images publiées sur les réseaux sociaux, a, naturellement, répondu, avec plaisir, à cette invitation, tout en portant son masque (ou cache-nez). Covid-19 oblige !

Un habillement bien approprié à cause de la pandémie dont il a été question de la lutte lors de cette entrevue entre les deux diplomates. En effet, Tiébilé sollicitait, officiellement, SE le Roi du Maroc, à travers son ambassadeur au Mali, dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus, la mise à disposition (en faveur du Mali) de la clinique périnatale Mohamed VI, l’une des mieux équipées sur le continent. Message transmis et reçu cinq sur cinq.

Plus qu’une mise à disposition, le Maroc a fait mieux et le Souverain a, encore une fois, fait parler son cœur en faveur du Mali. Il a décidé d’offrir (gracieusement) ce joyau à l’Etat malien pour qu’il puisse contribuer à la lutte contre la pandémie du COVID-19. Tout est fin prêt pour cela et la cérémonie solennelle de remise de la clinique se fera dans les prochains jours.

Il faut rappeler que cet institut de santé était, déjà, à l’origine un don du Roi Mohamed VI, à notre pays, en réponse à l’accueil qui lui a été accordé en 2013 lors de l’investiture du président IBK.

Ce geste est d’autant plus important que la structure dont il est question ici, est, en Afrique, l’une des plus modernes et des plus à jour en termes d’imagerie médicale, d’équipements ultramodernes et autres instruments indispensables en médecine et dans le cadre du traitement des épidémies et autres prises en charge.

Tenez, à l’issue de nos recherches, il nous est revenu que la clinique Mohamed VI du Mali dispose de 79 lits dont 16 de soins intensifs, 4 de soins normaux et 13 couveuses de soins intensifs néonatals. Pour ce qui concerne les équipements ultramodernes que nous évoquions ci-haut, il s’agit d’un scanner 16 coupes, 4 échographes, une salle de radiologie, un échographe doppler 4D, un appareil d’échocardiographie et un appareil de radiologie mobile.

Ce n’est pas tout, la clinique Mohamed VI dispose aussi de 9 salles de consultation, 2 salles d’opération pour la césarienne et 4 salles d’accouchement. La preuve que cette structure est ultramoderne, elle est également dotée de 7 lits de réanimation, 9 de soins intensifs et un laboratoire avec biochimie, hormonologie, hématologie, bactériologie et sérologie.

Selon plusieurs spécialistes, impatients de voir cette donation effective, la clinique Mohamed VI pourra s’occuper, annuellement, et soulager, plus de 5000 grossesses quel que soit leur statut, à risque, compliqué ou normal.

À l’origine, faut-il le rappeler, la mission de la clinique était d’aider le gouvernement malien dans le cadre de la réduction de la mortalité maternelle et néonatale, la prise en charge des grossesses compliquées et à risques. Mais il faut croire qu’elle va être, pour l’instant, en principe, utilisée dans le cadre du renforcement des capacités de riposte contre le COVID-19.

Fanta Sakiliba

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here