Le président et cinq membres du comité de jumelage de Thionville (France) en visite à Kenieba-Konko au Mali

0
comité de jumelage de Thionville

Thionville est cette ville française dans la région de Lorraine récemment baptisée Grand-Est suivant la nouvelle loi de répartition territoriale française. Elle est le chef-lieu d’une grande commune qui abrite la statue de Robert Schuman, un homme au destin exceptionnel, qui est considéré à juste raison comme le père de l’Europe. C’est lui qui a œuvré pendant des années afin que l’Europe s’unisse pour maitriser son destin. N’a-t-on pas l’habitude de dire que nul ne sait ce que lui réserve l’avenir, mais comme le disait fort justement Georges Bernanos : « On ne subit pas l’avenir, on le fait ». Cet ancien canton nommé Kenieba-Konko constitué de 4 villages Saguélé, Komanfara, Nana-Kenieba et Karamokola dans la commune de Siby, cercle de Kati est jumelé à cette ville française depuis 1993. Ce comité de jumelage de Thionville a financé environ cinquante mini-projets d’une valeur totale de 150 millions F CFA en 26 ans de coopération-jumelage. Les domaines vitaux  visés ont été l’eau potable, l’éducation scolaire, l’équipement agricole, la santé, l’appui aux groupements féminins de ces villages, l’aménagement de pistes agricoles, la constitution de banques de céréales, la préservation de l’environnement, l’électrification des infrastructures publiques, les voyages culturels et d’échanges. La délégation de Thionville conduite par Mr Dominique Morlot et celle de Kenieba-Konko conduite par Jean Namory Keïta étaient accompagnées de part et d’autre par leurs membres respectifs. Ils ont sillonné les 4 villages du samedi 2 février 2019 au lundi 4 février 2019 pour faire le constat d’exécution et de fonctionnement des derniers projets financés. Les populations ont réservé un accueil chaleureux aux hôtes du jour. Partout elle a été accueillie dans la joie et la ferveur par les populations au rythme du djembé et des chants héroïques. Elle a même eu droit à une soirée culturelle à Nana-Kenieba, animée par la troupe

folklorique de ce village à savoir, Komafanla et la troupe ‘’Abire’’ des dogons de Nana-Kenieba, constituée par les familles dogons qui ont migré dans ce village. Dans l’ensemble, même si les projets ont apporté beaucoup d’avantage à ces villages en terme d’élévation du niveau de vie, et d’allégement de la souffrance des femmes, il a été constaté que certaines infrastructures n’ont pas atteint l’objectif visé. Il a été décidé  de remédier à de telles insuffisances en faisant encadrer le choix des projets par des spécialistes du développement communautaire et de diriger le choix sur les projets économiques communs au quatre villages désormais afin d’autonomiser économiquement les populations. Une grande réception en l’honneur de nos hôtes a été faite à Siby à laquelle le maire et la majorité des conseillers ont participé, ainsi que les services techniques, les notables des quartiers de Siby. Une séance de travail à l’Hôtel Kamadjan a réuni le lundi 4 février 2019, le maire accompagné de ses conseillers, les membres de l’Association pour le Développement de Kenieba-Konko (ASDEK), la délégation de Thionville au nombre de cinq membres afin de tracer les nouveaux chemins de collaboration avec l’implication de la Mairie de la commune de Siby, les spécialistes du développement communautaire afin de donner une orientation future pour les  projets à venir. Pour mieux rendre visible les actions de Thionville dans la commune, le Maire a émis le souhait d’aller carrément à un jumelage entre les deux mairies, pour le plus grand  bénéfice des deux parties. La délégation a regagné  la France le lundi 4 février 2019.

Siramakan KEITA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here