Mali – Usa : initiative de la gouvernance du secteur de la sécurité (SGI) : Les Américains débarquent !

Il faudra désormais se familiariser avec le sigle anglais: «SGI», autrement dit, Initiative sur La Gouvernance en Matière de Sécurité. L’initiative en question émane du président Obama et concerne seulement six pays du continent dont le Mali.

0

Maliens et Américains ont procédé à la Signature du Plan d’Action National de ladite Convention le Samedi 05 dernier dans la Salle de conférence du Secrétariat Général de la Présidence de République. C’était en présence des Ministres des Affaires Etrangères, M. Abdoulaye DIOP, de la Défense et des Anciens combattants ;  de la Sécurité et de la Protection civile ; de  Madame le ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Garde des Sceaux, du président de la Cour Suprême, du Chef d’Etat-major Particulier du Président de la République, des officiers militaires impliqués, de M  Folmsbee, Ambassadeur des Etats-Unis au Mali…

De l’avis du diplomate américain, «le président Barack Obama a lancé l’initiative de la gouvernance du secteur de la sécurité (SGI) avec le président Ibrahim Boubacar Keita  et cinq autres dirigeants africains lors du sommet des leaders africains tenu en 2014. Le Président Obama a porté son choix  sur le Mali en raison de l’engagement du président Keita pour la promotion de la bonnes gouvernance, la lutte contre la corruption et la reforme durable d secteur de la sécurité au Mali pour le bonheur des Maliens dans toutes les contrées de ce grand pays».

Et toujours selon M. Folmsbee, dans le domaine de la défense, l’initiative SGI mettra l’accent sur les aspects critiques permettant d’établir et de maintenir une force militaire efficiente.

Il s’agira selon lui, de renforcer l’effectif aussi bien sur le plan quantitatif que qualitatif ce, au niveau de tous les compartiments. La justice est également concernée.

En outre, indique l’orateur, les Etats –Unis visent à améliorer la capacité du gouvernement du Mali à évaluer la performance du personnel judicaire et à garantir la conformité  au droit et à la transparence des actions entreprises par le personnel judiciaire».

Les six pays concernés par l’Initiative financée à hauteur de 65 millions de dollars, sont le Ghana, le Kenya, le Mali, le Niger, le Nigeria et la Tunisie).

Pour le Ministre malien en charge des Affaires étrangères, «dans le cas précis du Mali, suite à diverses consultations auprès des structures cibles, l’équipe SGI a identifié trois domaines d’intervention, à savoir :

  1. l’adaptation des ressources du Ministère de la Défense et des Ancien combattants aux besoins réels opérationnels;
  2. le soutien de la politique nationale de recrutement et de gestion du personnel de la Police Nationale ;
  3. la mise en œuvre de la nouvelle stratégie du Ministère de la Justice et des Droits de l’homme pour le renforcement du système judiciaire afin de satisfaire les besoins de la population et faciliter l’accès équitable à la justice par tous» (lire communiqué conjoint).

La signature de la Convention a été suivie par une conférence de Presse au cours de laquelle, le diplomate Américain s’est réjoui de ce «nouveau chapitre de la coopération entre les deux pays».  Ladite convention, a-t-il dit est susceptible de connaître des évolutions tout comme le budget consacré. Elle sera flexible et adaptable. C’est dire alors que la porte est ouverte à toutes les éventualités entre Américains et Maliens. D’autres pays sont également attendus.

Nous y reviendrons !

B.S. Diarra

 

Communiqué conjoint

Signature de l’initiative sur la gouvernance du secteur de la sécurité  Entre les Etats –unis d’Amérique et la République   du Mali

Les gouvernements de la république du mali et des états –unis d’Amériques ont franchi, ce 5 décembre 2015, avec la signature de ce plan d’action commun de l’initiative pour la gouvernance du secteur de la sécurité (Sécurité gouvernance initiative –SGI), une nouvelle étape dans leur relation bilatérale forte de 55 ans.

Le mali a été choisi en raison de l’engagement du président Keita à promouvoir la bonne gouvernance, la lutte contre la corruption et la reforme durable du secteur de la sécurité du Mali pour améliorer la vie de tous les Maliens.

Ensemble, les états –unis et le mali  se sont engagés à améliorer conjointement la capacité du secteur  de la sécurité du mali en vue de protéger ses  citoyens, et de relever avec intégrité et responsabilité des défis et menaces qui pèsent sur le mali.

Le programme pluriannuel de la SGI va commencer avec trois institutions que sont : le pouvoir judicaire, le secteur de la défense, et la police nationale. Au sein de chaque institution, la SGI veillera  à ce que les ressources humaines, la gestion financière, le suivi et les systèmes de planification soient en place afin que les employés du gouvernement soient habilités et équipées pour servir leur nation.

Pour relever ces défis, il faut un engagement fort des deux gouvernements.

Le Département d’état américain, avec le soutien du département de la défense , de l’agence des états –unis pour le développement international (USAID) , le Département de la Justice et d’autres vont travailler avec certains ministères  maliens comme les affaires étrangères , la sécurité et la protection civile , la justice et les droits humains et la défense pour s’assurer que les citoyens maliens vivent sans conflit et sans peur.

Il faut rappeler que c’est le président Barack OBAMA   qui a lancé cette initiative pluriannuelle pour la gouvernance du secteur de la sécurité avec le président Ibrahim Boubacar Keita et cinq autres dirigeants africains lors du sommet des Leaders africains de 2014 aux états –unis. Ce nouveau partenariat est juste l’une des  nombreuses façons dont les états –unis et le Mali travaillent ensemble pour réaliser leurs visions communes d’un Mali sécuritaire et prospère.

Bamako, le 05 décembre 2015

L’ambassade des états –unis au Mali / Ministère  des affaires étrangères du Mali

PARTAGER