Route Koulikoro-Bamako et Pont sur le Kayo : Où est donc passé le financement chinois ?

15

Régime d’IBK : La diversion érigée en mode de gouvernanceAussitôt après le séjour français du président IBK, c’est le lancement des travaux de deux infrastructures qui ont surplombé l’agenda présidentiel. Le chef de l’Etat s’est en effet personnellement rendu sur le terrain pour ouvrir les deux grands chantiers, qui s’inscrivent dans le cadre de sa politique de désenclavement. Il s’agit d’une nouvelle voie beaucoup plus confortable qui va lier désormais Bamako à la capitale régionale la plus proche, Koulikoro, une ville qui abritera en même temps un pont d’une longueur de 960 mètres sur le fleuve Niger.

Les deux infrastructures, pour rappel, figuraient déjà dans le chapelet de promesses présidentielles déroulé lors de sa visite chinoise à l’issue de laquelle elles ont été remises au goût du jour à coups de battages médiatiques d’une rare intensité. Revenu en son temps du pays de la soie la besace pleine de promesses de financement. La manne avait été estimée à 5 000 milliards environ réduit finalement à néant car on n’en a plus entendu parler entendu parler aussitôt l’euphorie calmé.

Quant aux projets au nom desquels l’argent fictif chinois avait été servi aux concitoyens, ils ont vraisemblablement demeuré pour autant que le lancement des travaux par le chef de l’Etat les approchent pour le moins de la réalité. Mais, s’ils venaient à se concrétiser dans les schémas et configurations préalablement décrits, ce ne sera point du fait du financement chinois annoncé sur tous les toits. Et pour cause. Lors du lancement de travaux, la semaine dernière, il a été révélé haut et fort que la route deux fois deux voies va couter 49 milliards F CFA pris en charge pour 1,15% par le budget national, 89,40% par des banques commerciales et 9,45% par la BOAD.

Comme il est loisible de le comprendre, la moindre trace de financement chinois n’est perceptible dans le créneau financier retenu pour la réalisation de l’ouvrage. S’il en existait, au demeurant, que son exécution ne serait peut-être pas revenue à l’entreprise française SATOM, le pays où le président malien a séjourné avant le lancement des travaux.  A la différence de l’infrastructure routière, l’équipement de KAYO, en l’occurrence le pont long de 960 mètres, dégage quelque peu les relents d’une touche chinoise. Les travaux seront en effet exécutés par un groupement d’entreprises BTP composé de HNRB et de Covec qui n’est plus à représenter. En revanche, là également, la Chine est totalement absente parmi les partenaires que sont le budget national pour 1,15%, les banques commerciales pour 90,45% et la BOAD pour 8,4% des 36 milliards nécessaire à la réalisation de l’ouvrage.

On est tenté d’en déduire, à force de chercher l’apport des partenaires chinois, que leur apport est dilué dans le terme générique très peu intelligible de ‘’banques commerciales’’. Là également, on aurait au moins entendu une allusion au gouvernement chinois dans les discours officiels en guise de reconnaissance pour leur engagement tenu.

Doit-on en conclure, en définitive, que toute la manne annoncée de la Chine n’était que pure fiction ?

A. KEITA

 

 

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. Djambar
    “Le Mali a cédé son uranium tant convoité par la chine par la signature d’accord militaire avec la France. ” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Encore un brillant intellectuel, un grand spécialiste international en matière de ressources minières, et surtout des RESSOURCES-PILLEES-PAR-LA-FRANCE! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Pour ton information cerveau musclé 😛 , sache que le seul uranium trouvé jusqu’ici chez nous (Faléa) n’intéresse plus la France (qui l’avait découvert elle-même en 1970) depuis déjà plus de 30 ans, et que la société avec laquelle le Mali a passé des accords d’exploration est en fait une société…………….CANADIENNE! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 (Rockgate Corporation)

    C’est un peu comme quand je lis les nombreux posts disant régulièrement que la France pille notre or, alors que parmi TOUTES les firmes exploitant l’or chez nous, PAS UNE SEULE N’EST (et n’a jamais été) FRANCAISE! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    La seule ressource INTARISSABLE chez nous, c’est la CONNERIE NATURELLE de nos grands intellectuels de grin! 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Dommage que la France-pilleuse n’en veuille pas! 😛 😀 :mrgreen:

  2. Le Mali a cédé son uranium tant convoité par la chine par la signature d’accord militaire avec la France. Par conséquent, la Chine ne donnera pas ces 5 mille M. 😆 😆 😆 😆
    Le hic est que : ce qu on pouvait donner a la chine à 5 milles M, on a préférer donner CA à la France à 2 milles M .POURVU QUE LA PAIX REVIENNE AU NORD 😀 😀 😀 . Voila le deale !
    Maintenant pour nous mettre la poudre aux yeux, on vient créer un histoire de petit ou mince monsieur à l aéroport 😯 😯 😯 . 💡 💡 💡 👿 👿 👿

  3. La Chine met a la disposition du Mali une envelope financiere de 5000 milliards FCFA.
    Le grand probleme ,aussi bien du cote Malien que du cote Chinois est
    les modalities d’utilisation de ces fonds.Deux problemes de fonds se posent
    tout d’abord: 1)Comment convaincre les institutions de financement internationals ,le Fonds Monetaire International que l’economie Malienne peut absorber ces fonds tout en respectant leurs criteres macroeconomiques :taux d’inflation,taux d’endettemen,etc;
    2 ) Comment le Mali va rembourser ces fonds.La Chine est interessee par exemple a un
    payment en troc : matieres premieres telles que le petrole,l’uranium,ou des demi-produits
    par exemple les demi-produits petrochimiques fabriques a partir du gas naturel.Par consequent,des accords preliminaires devraient etre signes.A l’etape de l’execution,les Societes executantes sont en Chine les Grandes Societes d’Etat,creees dans les domaines des chemins de fer, de l’electrification,des barrages,de Telecommunication ,etc.
    Ces societies doivent en collaboration avec les Societes techniques Maliennes preparer
    les dossiers techniques de financement et les presenter aux institutions de financement competentes de la Chine.Lorsque le financement de ces dossiers bancables est approuve ,l’argent est debloque et les travaux peuvent commencer par les genies de ces Societes d’Etat Chinoises.Ces Societes d’Etat disposent de grands fonds de plusieurs centaines de milliards en dollars.Elles peuvent faire demarrer les etudes necessaires pour constituer les dossiers de pret.Voila ce que je pense qu’il faut comprendre dans les procedures de financement des projets Chinois.Il conviendrait que des unites administratives au Ministere des Finances liaisent avec le Fonds Monetaire et les Institutions de la Banque Centrale de CIMAO,que les techniciens du plan soient informes des procegures exactes des fonds Chinois et s’appretent a travailler de concert avec les societies techniques qui representent les Societes d’Etat Chinoises.Le Ministere de Plan doit etablir des etudes preliminaires des projets selectionnes par l’Etat Malien.Cet descriptif n’est pas cent pour cent colle aux instructions Chinoises.Il trace la demarche
    probable de financement des projets Chinois

    • Tibi
      “La Chine met a la disposition du Mali une envelope financiere de 5000 milliards FCFA.”

      Dans ton commentaire, est-ce une SUPPOSITION ou une AFFIRMATION?

  4. DIEFOLE
    1 commentaires
    10 nov 2015 à 10:13
    “Merci Keita, mais qu’Est-ce qu’on veut des routes, des ponts ou le financeur? je n’attends qu’être bien servi merci au financeur.” 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

    Voilà une phrase qui a ele seule, pourrait constituer LA DEVISE VOIRE L(HYMNE DE L’ASSISTE! 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

    En substance: “Peu importe les routes ou les ponts, pourvu qu”on ait………DES FINANCEMENTS!” 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

    Et encore mieux:
    La SEULE CHOSE QUE J’ATTENDS 🙄 8) , c’est d’être “bien servi” par des financeurs! 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳 😳

    Désolé de te contredire mon frère, mais pour ma part, plutôt que “d’attendre des financeurs” d’une part et de n’attendre QUE d’être “bien servis” par ces derniers, j’attends au contraire que notre Mali soit (enfin!) capable de se lever, de bosser, et de construire LUI-MEME ses propres routes et ses propres ponts…….SANS L’AIDE DE QUI QUE CE SOIT! 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    Tant qu’on attendra tout “des financeurs” comme tu dis, on ne sera souverains que dans LES DISCOURS! 👿 👿

    Comme nous le sommes encore aujourd’hui! 😥 😥 😥 😥

  5. Bonne initiative,il faut qu'on face confiance maintenant à nos entreprsie national,et c'est à eux maintenant de prouver leurs ……………..

  6. Bonne initiative,il faut qu'on face confiance maintenant à nos entreprsie national,et c'est à eux maintenant de prouver leurs ……………..

  7. Tous les chimistes du monde vous le confirmeront, parmi les corps VOLATILES (qui s’évaporent facilement et rapidement) les plus connus du grand public sont par exemple l’essence, l’éther, etc…

    Par contre, tous les chimistes MALIENS vous confirmeront qu’il est un corps AU MOINS aussi volatile que ceux précités: Le FINANCEMENT D’ORIGINE CHINOISE! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Surtout depuis l’avènement de Zonkeba 1er… 8) 8) 8)

    Pour preuve, n’avons-nous pas assisté récemment à L’EVAPORATION quasi instantanée d’un financement Chinois colossal de 5000 MILLIARDS? 8) 8) 8) 8) 8)

    Lors du voyage historique d’Ibk en Chine, ntre l’annonce faite à son arrivée à l’aéroport et l’arrivée du cortège officiel au palais de Koulouba, les 5000 MILLIARDS avaient déjà eu le temps de………..S’EVAPORER! 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯 😯

    Conclusion, la chaleur ambiante de notre Maliba aride ne vaut rien aux financements Chinois……….. surtout depuis Zonkeba!

    Nous en avons la preuve SCIENTIFIQUE! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    Houbien? 😛

    • Bruno
      “De toutes les façons la gestion IBK n’attire pas les partenaires sérieux” 😯 😯 😯

      FAUX!!! 👿 👿

      ET JE LE PROUVE! 👿 👿

      La gestion d’Ibk a bien attiré le partenaire Tomi-le-Mafieux, et celui-ci est pourtant unanimement qualifié de “client SERIEUX” par la police judiciaire Française! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  8. Merci Keita, mais qu’Est-ce qu’on veut des routes, des ponts ou le financeur? je n’attends qu’être bien servi merci au financeur.

  9. La corruption a encore de beaux jours devant elle . En ce que nous comprenions le sujet (CORRUPTION ) est une bombe à retardement et PERSONNE ne veut PRENDRE le RISQUE de la TOUCHER . Voila une création des hommes eux memes qui leur échappe . Merci

  10. A. KEITA, “journaliste” de la 11è heure, à quand vous allez arrêter de faire des déductions dénudées de tout fondement. La raison doit maintenant prévaloir au Mali sur le cœur. Qui vous a dit que l’aide promise par la chine est partie à vau-l’eau ? Il y a tellement de projets d’infrastructures en vue qu’on ne doit pas faire une analyse illogique et vouée à la méchanceté. Hé, soyez sérieux, M. KEITA.

  11. Où est donc passé le financement chinois ? @A. Keita quelle question ❗ Détourné bien sûr comme d’autres financements auparavant 👿

  12. On entend les aides venant un peu partout dans le monde, la France, la Chine, la Sussie etc…. Et on ne voit pas beaucoup de mouvement au Mali ni d’autre travaux proposer par le gouvernement que celui de la route Bamako-Koulikoro et le pont de Kayo.
    Que comte -t-il (le gouvernement malien) faire avec tous ce milliards ?
    Vous devez montrer aux maliens de quoi vous faites ou vous allez faire avec tous ce milliards car tous les yeux sont rivés sur vous( l’état malien).
    Ce l’argent vous a été donné pour aider le pays (Mali) mais pas pour le détourner.

    On a vu plus de 153 milliards de nos francs qui ont été détournés (la corruption) en deux seulement, rien que deux.
    M. le président (IBK) et son chef du gouvernement MADIBO KEÏTA) vous devez tous faire pour cesser la corruption dans notre pays (le Mali) car personne est au dessus de la loi et sans loi un pays ne se développera jamais.
    Vous devez surveiller à tous les fonctionnaires de A à Z, et punir à celui qui essaye de se profiter à État, quelque soit l’auteur.
    Vous (IBK et son gouvernement) avez mis pas mal des choses en places jusqu’ici,(pendant que vous êtes en tête du pays) mais tant que vous ne réglez pas le problème de corruption dans notre pays, les Maliens seront toujours mécontent de vous !

Comments are closed.