Développement de Nara : Les ressortissants du cercle font le point

1
La ville de Nara attaquée ce samedi matin
Une vue de la ville de Nara

L’Association pour le Développement du Cercle de Nara (ADECNA) a tenu, le samedi 14 novembre 2015 au carrefour des jeunes, son assemblée générale statutaire. C’était sous la présidence de Cheikné Boua Soumaré, en présence des élus, des présidents d’honneurs, des jeunes et cadres ressortissants du cercle de Nara. Cette occasion a été saisie pour faire le point sur les avancées du cercle.

L’objectif de cette rencontre annuelle des ressortissants du cercle de Nara était de  faire le bilan des activités du bureau. Apres avoir remercié les invités, le Président de l’ADECNA, Cheikné Alou Soumaré, dans son discours, dira que cette rencontre  constitue un moment fort de la vie de  l’association car cela  leur permet  à chaque fois, de scruter leur marche, d’évaluer leur progression et de peser les activités afin de faire le bilan de l’exercice écoulé. Il ajoutera que dès l’installation du bureau, il s’est  fixé comme objectif d’assurer sa mission d’appui  et de conseil  auprès des autorités locales du cercle et de soutien aux initiatives de développement économique social et culturel. Selon lui, toutes les actions de l’association s’inscrivent  dans le sens de la recherche du bien  être, et de l’épanouissement des populations des 11 communes du cercle de Nara. Parlant de l’exercice 2014-2015, il a indiqué que l’ADECNA a marqué sa présence sur le terrain par : la tenue du forum sur le développement du cercle, l’organisation de la 5ème  édition du festival, la construction d’écoles communautaires avec des dons de fournitures scolaires aux élèves de ces écoles, le soutien à l’armée nationale et aux familles des victimes à la suite des attaques terroristes perpétrées à Guire et à Nara. Sur le plan de l’appui aux collectivités, le bureau a organisé en décembre 2014 le forum sur le Développement du Cercle de Nara qui a regroupé tous les acteurs concernés. Par rapport aux perspectives, le Président de l’association a expliqué que  le bureau poursuivra  les constructions d’écoles communautaires dans les autres communes. Le bureau entend initier des mécanismes adéquats d’appropriation de l’ensemble de ses recommandations qui sont entre autres, la mise en place d’un système de gestion collégiale des équipements marchands des communes pour mieux les rentabiliser, l’exploitation des piscicultures, la promotion du tourisme religieux et culturel, la mise en place d’un système d’alerte en vue de prévenir le banditisme et les attaques terroristes », a-t-il dit. Avant de solliciter l’implication de tous pour la réalisation de ces objectifs.

Ousmane Baba Dramé

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. Du courage pour cette initiative mais REVEILLONS-NOUS . La préfecture de Nara a des potentialités intellectuelles et économiques mais POURQUOI CET IMMOBILISME ? Nos ELUS sont où ? Qu’ils sachent qu’on les a pas élu pour faire le FIGURANT à l’Assemblée . Ils écoutent les autres élus defendre les intérets de leurs Communes , c’est VRAIMENT HONTEUX ce spectacle que nous suivons à la télé .Merci

Comments are closed.