Emploi Professionnel : Lutte contre la migration irrégulière, le Projet EJOM remet 20 fermes agricoles à 600 Jeunes

2

Honneurs, gratitudes étaient grands ce jeudi 8 juillet 2021 à Ténéya dans la commune rurale de Siby pour la cérémonie officielle de remise des 20 fermes à travers celle de la coopérative horticole de Ténéya dans le cadre du Projet ‘’ L’Emploi des Jeunes crée des Opportunités Ici, au Mali (EJOM). La cérémonie s’est déroulée sous la présidence de M Bakary Doumbia, Ministre de l’Entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle en présence des représentants de la Délégation de l’Union européenne et de l’Ambassade des Pays-Bas. 

maliweb.netLes fermes représentent une composante majeure du projet tant en termes d’investissements que d’emplois créés, conformément aux objectifs, 20 fermes horticoles ont été mis en place dans trois des régions de la zone d’intervention du projet à savoir Kayes, Koulikoro et Gao. Toutes les fermes présentent les mêmes caractéristiques, une superficie de 4 ha clôturée avec toutes les commodités d’exploitation telles que le réseau de distribution à partir d’un forage, 4 bassins de rétention d’eau le tout soutenu par un champ solaire. Chacune des fermes est occupée par une coopérative de 30 membres soit un total de 600 jeunes dont 234 femmes (près de 40%).

Le projet EJOM est cofinancé par le Gouvernement du Mali et le Royaume des Pays-Bas avec un budget à hauteur de vingt millions d’euros (soit plus de treize milliards FCFA), les partenaires de mise en œuvre sont SNV, APEJ, ICCO Coopération, Waste.  L’objectif du projet est de contribuer au développement économique et à la stabilité sociale dans les zones d’intervention du projet à travers la création des opportunités d’emploi pour les jeunes de 18 à 40 ans.

Au cours de la cérémonie officielle, les populations de Ténéya à travers leur chef du village M Sekou Camara a fait des bénédictions pour la nation malienne ensuite remercier tous ceux qui ont œuvré à ce que ce projet soit une réalité et que la cérémonie de remise se tient dans son village. Ajout ’il qu’il est chef du village, il y a 27 ans de cela et que c’est sa première fois de voir un ministre de la république venir dans son village avec des représentants des ambassades et des organismes internationaux. Pour eux, cette ferme de 4 ha est comme une usine à Ténéya pour leur jeunesse car ils vont produire des légumes, les vendre et aussi nourrir leur famille…

De sa part, le président de la coopérative de Ténéya, M Bala Camara se réjouit de voir ses camarades et lui bénéficiés de cette ferme du projet EJOM car avec cette ferme des jeunes de son village ne tenteront pas leur chance à la migration irrégulière d’autant plus ils ont désormais une activité en pleins temps pour pouvoir subvenir à leur besoin et aussi entraider les parents.

Pour le directeur du SNV (chef de file du consortium), chaque ferme a bénéficié la somme de 60 millions de Franc CFA pour sa réalisation et que les 600 jeunes bénéficiaires de ce projet pourront se prendre en charge chacun. Et ils feront tout au nom du consortium (SNV, APEJ, ICCO Coopération, Waste) pour mettre œuvre ce projet qui a débuté en juin 2017 pour une durée de quatre ans, avec une prolongation de sept mois jusqu’au 31 décembre 2021 pour assurer le renforcement des acquis obtenus.

Le représentant de l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Mali dans son allocution a réitéré l’engagement de l’UE en faveur de la création d’emplois décents pour les jeunes hommes et femmes au Mali à travers de nombreuses interventions.

M Bakary Doumbia, Ministre de l’Entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle dira que cette remise officielle des 20 fermes horticoles réalisées dans le cadre du projet, l’offre l’heureuse opportunité de remercier encore une fois l’UE pour le financement de cet important projet. Et aussi ses remerciements et encouragements vont aussi aux membres du consortium d’agences d’exécution composé de la SNV qui assure le lead, ICCO, Waste et l’APEJ qui relève de son département. « Les fermes horticoles totalisent 80 ha aménagées et équipées de toutes les commodités de production pour 600 agro entrepreneurs dont 30% de femmes… Les 20 fermes sont réparties entre les 3 régions d’intervention du projet, soit 7 pour la région de Kayes, 08 pour celle de Koulikoro et 5 pour la région de Gao. Par ma voix, je voudrais vous assurer de ce que le Gouvernement du Mali donnera une suite positive à la demande d’affectation de ces terres et leur conférer un statut foncier des plus sécurisés. » Rassure le Ministre Doumbia.

Bokoum Abdoul Momini/maliweb.net

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here