La direction régionale des douanes de Koutiala désormais opérationnelle : Mohamed Coulibaly installé dans ses nouvelles fonctions de chef régional Bientôt une Brigade mobile d’intervention pour surveiller les intervalles entre les bureaux

0

La nouvelle Direction régionale des Douanes de Koutiala est opérationnelle depuis le samedi 13 juin dernier par l’installation du directeur régional, le Lieutenant-Colonel Mohamed Coulibaly et son équipe par le directeur général des douanes, l’Inspecteur général Mahamet Doucara.

Après l’installation du Lieutenant-Colonel Ibrahima Condé dans ses fonctions de directeur régional des douanes à Bougouni, le 25 mars 2020, ce fut au tour du Lieutenant-Colonel Mohamed Coulibaly de prendre fonction en sa qualité de directeur régional des douanes de Koutiala. Il a été officiellement installé, le 13 juin dernier, par le directeur général des douanes, l’Inspecteur général des douanes Mahamet Doucara.

L’opérationnalisation de cette nouvelle direction régionale a fait l’objet d’une cérémonie présidée par le préfet de Koutiala, Youssouf Kéïta, représentant le gouverneur, en présence de plusieurs invités dont le maire et les opérateurs économiques de la région.

Selon le directeur général des douanes, Mahamet Doucara, l’opérationnalisation de la Direction régionale des douanes de Koutiala est une réponse à l’obligation de bonne gouvernance prônée par les hautes autorités du pays, mais aussi aux multiples défis auxquels font face les services des douanes du Mali. Au nombre de ces défis, précisera-t-il, il s’agit de la simplification et la facilitation des procédures offertes aux usagers.

“Depuis plusieurs années, la Direction générale des douanes s’est résolument engagée dans une dynamique de réformes qui vont du cadre organisationnel et fonctionnel à la modernisation de son outil de travail, après un diagnostic pertinent ayant abouti à une importante révision de la carte douanière“, dira-t-il. Avant de rappeler que le choix de Koutiala pour abriter une Direction régionale des douanes n’est pas un fait du hasard : “Ville industrielle, Koutiala compte plusieurs unités industrielles (égrenage de coton, huileries, aliments bétails, savonneries).

Par sa position de carrefour, la ville est devenue, au fil des années, un très grand centre d’échanges où le commerce et les transports sont florissants, grâce au dynamisme de ses opérateurs. Ce sont là autant de facteurs qui justifient l’opérationnalisation de la Direction régionale des douanes de Koutiala”.

Cette Direction est constituée de plusieurs structures. Ainsi, le Bureau principal des douanes de Koutiala est ouvert à toutes les opérations de dédouanement à l’exclusion de celles réservées aux bureaux spécialisés, selon Mahamet Doucara.

“Le Bureau secondaire de Koury, sur la frontière avec le Burkina Faso, ouvert à l’exportation sans limitation de valeur, à l’importation pour les opérations de droit commun d’une valeur inférieure ou égale à 3 millions de Fcfa est fermé à tous les régimes suspensifs à l’exception du transit.

Le Poste gérant une recette de Boura dans le cercle de Yorosso, dont l’opérationnalisation ne saurait tarder. Il est ouvert à l’exportation et à l’importation pour des opérations de droit commun d’une valeur inférieure ou égale à 250 000 Fcfa” a déclaré le directeur général des Douanes.

La Direction sera bientôt dotée d’une Brigade mobile d’intervention (Bmi) avec comme vocation de surveiller les intervalles entre les bureaux, de rechercher, d’intercepter et de réprimer la fraude dans la région. Elle dispose aussi de deux divisions comprenant quatre sections dont la section “Recherches et Interventions”.

Toutes ces structures, selon Mahamet Doucara, sont animées par une quarantaine d’agents des douanes tous grades confondus et qui ont déjà fait leur preuve et équipées d’une dotation renforcée en matériels et véhicules. Cela grâce à l’appui du ministère de l’Economie et des Finances.

“Ce dispositif devrait permettre de rehausser la contribution de la région dans la réalisation des recettes au profit du Trésor public, de renforcer la protection des industries nationales, de mieux lutter contre la fraude et la criminalité transnationale et de promouvoir un meilleur environnement des affaires, propice à la création de richesses.

Cette nouvelle Direction travaillera en synergie avec les services de l’Etat et en partenariat avec toutes les organisations faitières de la région, notamment avec la représentation de la Chambre de commerce et d’industrie” a conclu le directeur général des douanes.

Actualité oblige, le patron de l’Administration douanière a profité de cette cérémonie pour doter la nouvelle direction d’un lot de kits de lavage des mains dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid19. Il a beaucoup insisté sur le respect scrupuleux des mesures-barrières par le personnel et les usagers.

Les autorités politiques et administratives se sont réjouies de l’opérationnalisation de la Direction régionale des douanes de Koutiala avant de réitérer leur disponibilité à mettre son personnel dans les meilleures conditions de travail pour le plus grand bonheur des usagers.

                   El Hadj A.B. HAIDARA

A  la tête de la diirection régionale des douanes de  Koutiala : 

Mohamed Coulibaly, un homme de défis !

Mohamed Coulibaly

La Direction régionale des douanes de Koutiala est entre de très bonnes mains pour relever les défis de la mobilisation des recettes douanières. En effet, installé à la tête de cette structure, le Lieutenant-Colonel Mohamed Coulibaly est réputé être un cadre compétent et discret. Il est à la tête d’une équipe dynamique et prête à faire de cette direction, une référence.

C’est par Arrêté N°0545/MEF-SG du 26 février 2020 du ministre de l’Economie et des Finances portant nomination à la Direction générale des douanes que Mohamed Coulibaly a été nommé directeur régional des douanes de Koutiala. Un choix fortement apprécié par beaucoup de cadres de l’administration douanière qui connaissent bien le nouveau directeur régional de Koutiala.

Réputé être un grand bosseur et rigoureux, le Lieutenant-Colonel Mohamed Coulibaly est un homme défis. Il a toujours fait ses preuves partout où il a servi au sein de la douane : chef de la Brigade mobile d’intervention (Bmi) de Bamako, chef de Bureau à Kati. Le choix porté sur Mohamed Coulibaly pour diriger la Direction régionale des douanes de Koutiala par Mahamet Doucara n’est donc pas fortuit.

Pour réussir sa mission, Mohamed Coulibaly compte surtout sur des agents très dynamiques. Il s’agit d’une équipe très dévouée, à commencer par le directeur régional adjoint, Amadou Touré, le chef de la Division des services de brigades, Abdoulaye Angoïba et le chef de la Division des services de bureaux, Habib Kaloga. Sans oublier le chef de Bureau principal, Abdel Kader Bakar Maïga, le chef de Brigade Mamadou K. Traoré et le chef de visite Cheick Abdoul Kader Kanté (il fut adjoint au chef de Brigade du Guichet unique pour le dédouanement des véhicules à Bamako).

Au niveau du Bureau secondaire des Douanes de Koury, on peut citer, entre autres, le chef de bureau, Mahamadou Touré ; le chef de Brigade, Hassimi Simpara ; le chef de visite, Moro Sidibé et le chef de brigade adjoint, Kondian Y. Soumano.    

                                                                                                                                               El Hadj A.B. HAIDARA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here