En un mot : Silence, on vend armes et places !

102

Le processus de désarmement, de démobilisation et de réinsertion (DDR), présentement en cours dans notre pays pour concrétiser en partie l’accord pour la paix et la réconciliation, donne lieu à un commerce florissant pour ceux qui ont décidé de se servir du Mali et non de le servir.

A ce jeu malsain, les premiers à tirer profit sont les leaders des mouvements armés. Sans état d’âme, ils monnayent les places sur leurs listes de combattants. Même si vous n’avez jamais fait un jour de guerre, il vous est loisible aujourd’hui de figurer dans leurs effectifs… contre espèces sonnantes et trébuchantes.

Les seconds à s’en mettre plein la poche sont les marchands d’armes. Certains de ceux-ci exercent au sein de l’armée même. Il se dit que la récente disparition de pistolets mitrailleurs constatée à la garde nationale s’expliquerait par ça. Une source affirme qu’un Kalachnikov, arme exigée pour enregistrer un ex-combattant, se négocie entre 350 000 et 600 000 F CFA.

On le voit donc, un coup de balai s’impose. Les services de renseignements, qui s’avèrent d’une efficacité redoutable ces temps-ci, ne manqueront sûrement pas de mettre hors d’état de nuire ces réseaux mafieux qui détruisent les efforts consentis par le peuple pour un Mali un et indivisible.

DAK

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

102 COMMENTAIRES

  1. C’est la 3eme fois avec les mouvements de rebels. Pourvu que les choses seront cette fois ci claires et limpides.

  2. Il faut surtout faire très attention lors de l’enrôlement de ces ex combattants.
    Si cette opération est mal faite,cela peut nous créer d’autres crises qui seront difficiles à gérer.
    Alors,vigilance…

  3. Tous les chefs des différents groupes doivent prendre toutes les dispositions nécessaires pour ne pas se laisser infiltrer par des jeunes qui n’ont pas combattu à leurs côté.
    Ainsi,les véritables ex combattant seront pris en charge par ce programme pour donner la stabilité à notre pays.

  4. Les jeunes maliens doivent comprendre que ce programme est fait pour ceux qui ont combattu au sein des groupes armés et que leur réinsertion est une condition pour la paix dans notre pays.
    Alors,qu’ils arrêtent de tenter par tous les moyens de prendre la places des véritables bénéficiaire de ce pays car il y va de la paix dans notre pays.

  5. Ces jeunes peuvent être pris en compte dans ce programme pour le mettre à la disposition de l’armée.
    Mais toutefois,la priorité doit être accordées aux ex combattants qui sont déjà habitués au maniement des armes car les négliger serait très grave pour la paix dans notre pays.

  6. Je pense que la priorité doit être faite en faveur des véritables concernés. Il serait dangereux d’enrôler de personnes qui n’ont pas participé à cette guerre au risque de faire des frustrés.

  7. Moi, je pense qu’il faut être vigilant quant à l’enrôlement de ces jeunes qui n’ont pas participé aux combats. C’est une ruse de leur part afin de bénéficier des avantages prévus le processus DDR.

  8. Le processus de cantonnement, de désarmement et de réinsertion des groupes armés est important car il permettra aux ex combattants d’intégrer l’armée ou de s’insérer dans la vie active. Mais il faut faire beaucoup attention dans cette phase importante de l’accord de paix d’Alger au risque de ne pas faire de lésés.

  9. L’enrôlement est destiné aux ex-combattants et non à des personnes qui aspirent intégrer l’armée. Pour ce faire les jeunes qui se dirigent vers le Nord afin qu’ils puissent être enrôler par certains groupes armés dans l’espoir de bénéficier des avantages de celui-ci doivent attendre que l’État en exprime le besoin. Pour l’heure, les seuls concernés par cet accord sont les ex-combattants.

  10. La démobilisation, le désarmement et la réinsertion des ex-combattants est un point essentiel dans la mise en oeuvre de l’accord de paix d’Alger. En effet, pour une réussite parfaite de ce point primordial dudit accord, il faut être vigilent quant aux personnes a enrôler si elles ont effectivement pris part dans la guerre.

  11. Comme le disait l'ancien président : "c'est l'homme malien qui est revoir": J'aurais souhaité après l'enquête de traduire tous les porteurs fautifs devant la cour martial pour une belle leçcon.

  12. Le gouvernement prend acte de cette situation. C’est vrai que tu seras enregistré comme ex-combattants mais cela ne fait pas de toi directement un militaire. Il y ‘aura des formations pour départager ceux qui doivent rentrer dans l’armée et ceux qui seront insérés dans la vie active avec des financements de projets.

  13. Le cantonnement fait partir des prescriptions des accords de paix donc c’est une bonne initiative qui vient renforcer la volonté d’aller à la paix.
    Les chefs des différents groupes doivent faire preuve de bonne foi pour que le processus soit une réussite.

  14. Je pense que les différents chefs des groupes connaissent leurs éléments donc il ne doit pas laisser de nouvelles personnes car cela pourrait fausser les prévisions du gouvernement.
    Nous sommes satisfaits de la mise en application des accords de paix

  15. Ibrahim Boubacar Keïta a tout mis en œuvre pour que cet accord puisse aboutir. Les différents belligérants doivent faire preuve de bonne foi et de responsabilité et respecter leurs engagements. Tous les acteurs sont appelés à donner le meilleur d’eux mêmes pour que cette quête de la paix aboutisse

  16. Le DDR permet de contrôler les ex-combattants car cette crise a permis la prolifération des armes donc le cantonnement permet de désarmer et les insérer. Les différents chefs doivent éviter des extra recrutements pour gonfler leur effectif qui pourrait poser un problème à l’avenir

  17. C’est au gouvernement de prendre des dispositions pour ne se voit submerger. Ils doivent fixer le cadre sur le choix des ex-combattants pour éviter d’oublier les vrais concernés de la crise.

  18. Nous pouvons nous en réjouir de l’avancement des dispositions des accords de paix. Nous saluons l’ensemble des acteurs qui ont cru et ont accepté de donner une chance d’aller à la paix avec la signature de ces accords

  19. Le processus de désarmement avait commencé plutôt donc cela s’en suit avec leur cantonnement. Le cantonnement permet aux jeunes d’être pris en compte par la réinsertion dans les profession ou la vie active.
    Le ministre en charge du processus a mis les conditions de recrutement des ex-combattants. Alors qu’ils arrêtent de donner des faux espoirs aux gens

  20. Ces accords nous permettront de sortir de cette situation. Nous comptons sur la bonne foi et l’engagement total des différents partis signataires des accords pour trouver une issue parfaite de cette crise.
    Déjà nous pouvons dire que les choses vont bien avec le cantonnement et l’insertion des ex-combattants dans l’armée est une preuve que nous allons progressivement à la paix.

  21. Nous encourageons tous les partis prenants de cette crise. C’est le Mali qui gagne car nous voulons le développement dans l’ensemble du pays. Il est temps que nous nous donnions les mains pour le grand bonheur de tous. Alors que les chefs évitent de recruter des jeunes qui n’ont jamais combattus dans leur rang car peut mettre à mal le processus de paix et tout le reste.

  22. Nos services de renseignements, nous ne doutons pas de leur efficacité et nous savons qu’ils trouveront les moyens pour faire tomber les têtes dans cette histoire de ventes de places et d’armes pour que des jeunes prennent part illégalement au processus DDR.
    Aussi il faut appeler à la bonne foi des acteurs de ce processus pour éviter de le mettre à mal.

  23. C’est vraiment déplorable de voir ce genre de choses dans notre pays où des personnes veulent toujours se faire pleins les poches au détriment du bien-être collectif.
    Le processus de désarmement démobilisation et réinsertion est destiné aux ex-combattants qui ont réellement et activement participé au conflit dans notre pays. Ce n’est donc pas normal qu’on vole des armes et qu’on les vendent à des jeunes pour que ceux-ci prennent part à ce processus.
    C’est un fait grave qui peut porter préjudice à ce processus.

  24. C’est tout à fait inévitable que le coup de balai va venir! Les personnes qui posent ce genre d’actes sont des ennemis de la paix. Si des personnes ont perdus la vie dans la crise et que nous sommes sur la route de la paix; nous devons nous contenter d’aller à la paix en proposant uniquement les noms des personnes qui vivent et qui ont réellement participé à la guerre. L’intégration des personnes que je dirai étrangère à ce processus peut constituer un réel problème qu’il faut éviter par tous les moyens.

  25. Il faut que les autorités chargées du processus DDR puisse communiquer sur ce problème qui commence à naître car le processus DDR ne concerne uniquement que ceux qui ont participé à un moment donné à la guerre c’est-à-dire les ex-combattants donc ceux qui viennent des autres contrées pour tenter de s’inscrire dans les groupes armés doivent être purement et simplement refoulé.

  26. .Il faut leur poser un quota à ne pas dépasser en terme de combattants à intégrer dans l’armée malienne. On ne peut pas construire une armée forte et puissante avec ces pratiques non dignes des hauts cadres d’une force armée.

  27. Ces allégations sur le processus de DDR font leur chemin depuis un bon moment et selon les informations; la plupart veulent être intégrés dans les professions qui seront proposées pour la réinsertion des ex-combattants. Si c’est le cas il y a des structures comme l’Apej et l’Anpe peuvent fournir ce genre de prestations. Il faut donc que les uns et les autres fassent tout pour ne pas compromettre ce processus.

  28. L’enquête continue pour situer la responsabilité de chacun.Le gouvernement malien ne tolère pas ce genre de comportement au sein de notre armée.Le gouvernement est déjà avertir de la situation et les mesures sont en train d’être prise

  29. Il faut que les responsables des groupes armés fassent de sorte à éviter les problèmes en n’offrant à ses jeunes une quelconque opportunité de revendiquer quoi que ce soit parce que d’une manière ou d’une autre ont les associent à ce processus qui ne leur est pas destiné. Ils n’ont pas participé à la guerre; ce n’est pas le moment de créer les embrouilles en leur donnant des armes.

  30. Le processus DDR doit vraiment avoir commencé car il va permettre de cantonner et de recenser les combattants éligibles à l’intégration ou au programme DDR dans un premier temps et de permettre même de démarrer le processus de désarmement à proprement dit mais on doit faire attention à de potentiels intégration parallèles qui risquent de créer le désordre.

  31. Le cantonnement qui est le point de départ du DDR est très important pour le processus de paix singulièrement pour les ex-rebelles car il présente des avantages pour les combattants notamment leur insertion socio-économique et leur recrutement dans l’armée ensuite il permettra aux forces armées nationales de se déployer sur toute l’étendue du territoire national afin de le sécuriser. Cependant, ce processus ne concerne EXCLUSIVEMENT que les EX-COMBATTANTS alors ceux qui ne sont pas concerné doivent s’abstenir.

  32. Il faut que nos autorités prennent des dispositions pour ne pas qu’on les accuse d’être à la base de problèmes qu’ils n’auront pas crées alors vigilance car de plus en plus il fait échos que des jeunes ont de l’argent à proposer à quiconque arrive à leur trouver une porte d’entrée au sein d’un groupe armé.

  33. Vivement que les ex-combattants soient privilégiés sinon cela risque d’être la source de problèmes qui pourront mettre à mal le processus DDR et même l’accord de paix pourtant nous n’avons pas intérêt à retourner d’où nous venons car ce serait vraiment dommage pour notre pays qui commence à vaincre l’adversité imposée par la guerre.

  34. Tous ces trafic d’armes profitent à ces rebelles qui ne veulent même pas ce marche s arrête donc ils veulent faire de notre pays un grand réseaux de trafic d arme et autre chose encore etc….

  35. moi j’ai beaucoup confiance au service de renseignement malien et pour tout ce qui cherche à détruire notre pays les trouverons en face.

  36. Nous n’acceptons point que le Mali devienne pas ce genre de pays ou les armes se vendent dans les rues le gouvernements maliens doivent tout faire pour éviter notre pays ce genre de désordre.

  37. Cela ne nous étonne point que ces rebelles mènent ces genres d’activités dans le nord de notre pays.

  38. le gouvernement malien doit tout faire pour stopper ce commerce florissante de la vente d’ arme sur toute l étendue du territoire nationale.

  39. J ai confiance à mon armée, ils feront tous les moyens possibles pour retrouver les armes disparus pour que la population puisse avoir l’esprit tranquille sur cette situation d’armes disparues.

  40. Comment s’est possible que des armes puisse disparaitre dans un camp militaire sous les yeux de nos forces de l ordre le gouvernement doit tout mettre en œuvre pour résoudre ce probleme.

  41. A ce jeu malsain, les premiers à tirer profit sont les leaders des mouvements armés.Donc l instabilité du pays les arrangent vraiment et font tout pour que c est situation puisse durer longtemps.

  42. tant qu’il y aura le marché noir des armes les guerres ne finirons jamais. je pense que lorsque les désarmements sont terminés ses armes doivent être remises à l’armée régulière.

  43. Les services de renseignements, qui s’avèrent d’une efficacité redoutable ces temps-ci, ne manqueront sûrement pas de mettre hors d’état de nuire ces réseaux mafieux qui détruisent les efforts consentis par le peuple pour un Mali un et indivisible.

  44. Le mali est notre pays et nous devons le protéger, le processus de désarmement fait partie des accords qui permettront au mali d’avoir la stabilité et cela ne doit être vu comme une source de richesse pour certaines personnes qui ne pensent qu’à eux et non au peuple malien.

  45. Une arme est très dangereux et ne doit pas tomber dans les mains de n importe qui le gouvernement doit chercher ses armes disparues dans le camps pour qu’elle ne puisse pas tomber en les mains des personnes qui ont des mauvaises intentions.

  46. Il faut que des têtes tombent sur cet affaire vend d’arme, comment soldat peut vendre une arme de sa patrie quelle incivisme.

  47. La prolifération des armes dans un pays est une mauvaise, le gouvernement doit prendre des mesures pour éviter cette situation.

  48. Le ministre tutelle doit trouvé vite vite une solution à cette problème de fuite d’arme, l’arme n’est pas bon entre les mains de tout le monde, en ce temps de crise.

  49. à qui profite les guerres?
    il faut que l’africain comprend qu’il est temps de cesser de se tuer car l’Afrique ne fabrique pas d’arme et pour une défense il faut des armes. on crée des conflits en Afrique pour justes pilier nos ressources. quand allons nous comprendre que nous sommes en retard alors qu’il avance dans le progrès.

  50. Le gouvernement ne ménage aucun effort qu’on aille à la paix, ou vers la paix ces crétins de rebelles tire les ficelles.

  51. Je pense qu’il est temps de comprendre que l’occident nous utilise en créant des différents entre nous et vienne à notre secours mais nous devons nous armer pour répondre aux attaques et pour cela il nous propose des armes et nous sommes obligés de s’en procurer.

  52. Tant que l’on fabriquera des armes on cessera de faire des guerres bidons. Juste les guerres sont crées pour évacuer leur armes.

  53. s’il y a les guerres de part et d’autre, les personnes en conflits cherchent tous les moyens pouvoir vaincre l’autre et cela ils faut de véritables moyens en armement d’où le business des armes.

  54. Au de la paix et de la stabilisation de ce pays disons non au vol d’arme dans les camps, et puis levons et demandons de la sanction pour tous les voleurs de ce pays. Voler son propre pays.

  55. Cet accord de paix signé entre le gouvernement et les bandits armés, ne doit être un marché pour les uns et autres souvenez vous de la misère dont a été victime, nos frères et sœurs dans les zones de conflit. Alors que le Mali soit au moins un pays de paix une bonne foi pour toute arrêter de vos querelles d’argents

  56. Les ex rebelles ne sont pas dignes de confiance.Le gouvernement malien doit les obliger à respecter scrupuleusement les conditions pour faire partir des forces armées maliennes.Il faut leur poser un quota à ne pas dépasser en terme de combattants à intégrer dans l’armée malienne.

  57. La dernière mesure du plan, enfin, s’adresse au grand public. Le gouvernement lance en effet une invitation aux « citoyens » à « restituer » aux forces de l’ordre leurs « armes irrégulièrement détenues ».

  58. Le premier volet du plan vise à « renforcer la connaissance des filières » avec un outil statistique et de meilleures collectes du Renseignement et formation des policiers, gendarmes et agents des préfectures.

  59. Suite à ce vol d’arme une enquête a été ouverte.Des militaires ont été arrêtés.L’enquête continue pour situer la responsabilité de chacun.Le gouvernement malien ne tolère pas ce genre de comportement au sein de notre armée.

  60. L’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, signé entre le gouvernement malien et les bandits armés, en est très claire sur le sort de ces ex-combattants. Pour les déserteurs et ils laisserons les armes cantonnés, après le cantonnement, il y aura une réinsertion au sein de l’armée pour que la paix revienne, chose qu’on cherche depuis tant d’année.

  61. On ne peut qu’applaudir et espérer qu’il y aura un traitement spécifique pour lesvendeur et voleurs d’armes Par exemple un doublement de la peine.

  62. Six militaires ont été arrêtés. Un chef d’état-major et le commandant d’une unité ont par ailleurs été brièvement suspendus après la découverte d’un vol d’armes de guerre dans le stock officiel.Le gouvernement va faire la lumière sur cette affaire et sanctionner les responsables.

  63. Inviter les citoyens à « restituer » aux forces de l’ordre leurs « armes irrégulièrement détenues ».Car nous sommes actuellement dans un processus de paix qu’il ne faut rompre pour la sécurité de tous.

  64. L’état Malien doit Développer la « coopération », notamment en renforçant la lutte au niveau Sahelien et la création d’une unité dans les environs pour détecter les personnes qui s’y approvisionnent .

  65. Des soupçons se portent sur les ex-rebelles même si officiellement rien ne dit dans ce sens.Je pense qu’ils ont quelque chose à avoir avec ce vol des armes de l’armée malienne.Il faut vraiment que ces comportements de délinquances prennent fin.

  66. «Développer des actions de contrôle ciblées dans les quartiers sensibles » et « définir une stratégie de visites des parties communes ou « locaux inoccupés par ces vendeurs d’armes,en les traquant un par un .

  67. Il faudrait que l’état malien Renforce la connaissance des filières » avec un outil statistique, une collecte du renseignement plus efficace et une meilleure formation contre ces voleurs et vendeurs d’armes.

  68. Pourquoi ces rebelles sont comme ça même .En plus de la vente d’arme ,ils sont corrompus .Quand est ce que ces froussards là grandiront .Ils aiment trop salir la réputation de notre pays.

  69. Le chef d’état-major de la garde nationale ainsi que le commandant de groupement de la même unité ont été suspendus de leur fonction suite au vol d’armes dans leur régiment, indique un communiqué de l’armée malienne.On s’amuse pas avec des problèmes aussi sensibles.

  70. Il faudrait qu’on retrouve tous ces vendeurs d’arme dans cette situation de paix encore terrible soit mis au arrêts .Notre pays n’est pas une banlieue Monsieur.

  71. Le général Maman Touré, chef d’état-major général des Forces armées, précise qu’une enquête est ouverte pour déterminer les responsabilités de ces actes qui n’honorent pas notre armée.

  72. La hiérarchie militaire suspecte des soldats maliens de vendre les armes aux chefs rebelles qui en ont besoin pour gonfler leurs effectifs en ce moment où la démobilisation des ex-combattants est en cours.Il faut repérer ces indignes de l’armée et les sanctionner.

  73. Ensemble, disons non au vol d’arme et réclamons des sanctions contre les responsables et leurs complices de cette affaire. Les rebelles ne peuvent être de bonne foi en sachant que l’armée malienne n’est pas en mesure de leur tenir tête-en-tête. Il est temps que certains comportements disparaissent de ce pays. On veut un Mali uni et prospère avec une justice équitable.

  74. Ensemble, disons non au vol d’arme et réclamons des sanctions contre les responsables et leurs complices de cette affaire. Les rebelles ne peuvent être de bonne foi en sachant que l’armée malienne n’est pas en mesure de leur tenir tête-en-tête. Il est temps que certains comportements disparaissent de ce pays. On veut un Mali uni et prospère avec une justice équitable.

  75. Ces gens qui font ces bêtises seront mis hors d’état de nuire.Le gouvernement malien saigne pour que ce processus aboutissent et ces gens ne pensent qu’à leur ventre.Ils seront tous arrêtés et mis en prison.

  76. Le patriotisme est devenu un sens interdit pour une grande partie de la population malienne, majoritairement les dirigeants de toutes les administrations. Un militaire marchand d’armes est un frein à la sûreté et à la sécurité nationale d’un pays. Les militaires qui sont complices de cette affaire doivent se proclamer sinon tôt ou tard ils seront tous démasqués par nos services de renseignement.

  77. Les marchands d’armes figurent dans notre armée. Les services de renseignement sont nos seuls espoirs pour mettre la main sur les malfrats de ce réseau mafieux. Les maliens ne méritent pas des hauts cadres qui ne pensent qu’à leur seule famille. Si l’incivisme gagne le cœur des citoyens d’un pays il y a de quoi s’inquiéter. C’est le cas de ma très chère patrie, le Mali.

  78. Le Mali ne peut pas avoir une armée digne du 21ème siècle tant que des pratiques de ce genre existent au sein de nos forces armées de sécurité et de défense. Je ne peux pas comprendre comment des hauts cadres de ces forces volent les armes pour les vendre au moment où les autorités se battent corps et âme pour reconstruire cette armée ? C’est dommage !

  79. Le processus de désarmement, démobilisation et de réinsertion (DDR) en cours actuellement dans notre pays pour le retour de la paix et de la réconciliation nationale ne doit pas être un fonds de commerce pour qui que ce soit au risque de compromettre l’application de l’accord de paix.

  80. Le processus de désarmement, démobilisation et de réinsertion (DDR) en cours actuellement dans notre pays pour le retour de la paix et de la réconciliation nationale ne doit pas être un fonds de commerce pour qui que ce soit au risque de compromettre l’application de l’accord de paix.

  81. Tout haut cadre, toute personne qui vole les armes de nos forces armées de défense et de sécurité est un traitre et doit être poursuivie pour haute trahison et complot contre la sûreté de l’Etat car ces armes servent de matériel pour nos militaires pour la sécurité et la sûreté du pays.

  82. Ces personnes sont des ennemis d notre pays.Le gouvernement fait tout pour qu’on aille à la paix,ces personnes ont trouvé une occasion de s’enrichir sur le dos de notre pays s’en tenir compte des souffrances des populations.

  83. Les vols d’armes ne sont pas bons pour une armée en reconstruction comme la mienne. L’armée est en reconstruction, s’il nous faut se donner aux vols d’armes on ne pourra jamais construire une armée pouvant sécuriser le territoire national et pouvant résister aux attaques des ennemis. Stop ! Stop ! Stop aux vols d’armes !

  84. Ces vols d’armes nous prouvent qu’il y a des hauts cadres au sein de nos forces de sécurité et de défense qui pactisent avec les marchands d’armes et les narcotrafiquants qui sont au nord pour déstabiliser notre pays d’avantage. C’est toujours le Mali qui perd avec ce genre de pratique qui ne profite pas au retour de la paix et de la stabilité.

  85. Je suis optimiste à des sanctions contre tous ceux qui vols des armes dans notre armée et leurs complices. On ne peut avoir une armée capable de remplir sa mission régalienne avec des cadres véreux qui ne pensent qu’à leur tête.

  86. Les rebelles sont tous invités à la bonne volonté et à éviter les pratiques pouvant mettre en danger la sécurité nationale et l’application de l’accord de paix donc le retour de la paix. Les vols d’armes doivent cesser pour le bien de notre armée. On ne peut pas construire une armée forte et puissante avec ces pratiques non dignes des hauts cadres d’une force armée.

  87. Les autorités doivent mettre en place une commission de suivi du DDR pour son bon fonctionnement. Les rebelles qui profitent de ce processus pour vendre les armes et places doivent savoir que personne ne gagne rien si l’accord de paix n’est pas appliqué à la lettre et avec la bonne foi de toutes les parties signataires.

  88. Il faut vraiment et de façon rigoureuse que des dispositions soient prises afin de mettre fin à ces pratiques.Le gouvernement malien fait tant d’efforts pour que ce processus soit une réussite, que ces personnes égocentriques boycottent le travail qui est fait est inadmissible.

    Je pense que les ex rebelles sont pas du tout sincères.Tous ce qu’ils veulent c’est de se mettre plein les poches et le reste ils s’en foutent.Cela est vraiment dommage.

  89. La vente d’arme au sein de l’armée malienne et particulier de la garde la national est un fait qui doit cesser le plus rapidement possible. Ceux qui font cela sont des irresponsables qui doivent payé de l’actes qualifié d’apatride. On appel cet acte en terme juridique “un vole organisé” les coupable doivent être démasqués.

  90. Le gouvernement est déjà avertir de la situation et les mesures sont en train d’être prise. Certaines personnes payent de l’argent et ils se font recruter dans le rang des rebelle pour ensuite ce voir ensuite enrôler au sein l’armé malienne est un fait dont le gouvernement par le ministre Tièman Coulibaly est en train de chercher une solution face à cela.

  91. Le gouvernement doit prendre se problème au sérieux car elle peut apporter plusieurs difficultés dans l’enrôlement et même aussi a cause de ce problème le gouvernement se retrouvera avec des personnalité de tout genre au seins de son armée. Le ministre de la défense Hubert Coulibaly doit s’impliquer d’avantage pour trouver une solution à se problème.

  92. Cette vente d’arme au sein de la garde nationale est très dangereuse, les responsables compétents doivent faire preuve de responsabilité et mettre rapidement fin à ce problème. Le gouvernement malienne fait tout pour réformer l’armée et d’autre font tout pour souillé son image.

  93. Je pense que c’est au responsable de ces recrutements qui doivent faire de bonne foi et de patriotisme. Les fautifs restent les responsables de se genre faite par les responsables des ex-groupes rebelles. Le gouvernement doit prendre cet affaire au sérieux et s’impliquer d’avantage.

  94. Le DDR fait partie du processus de mise pratique de l’accord de paix et de réconciliation. Le gouvernement malien compte sur la bonne mise en œuvre du DDR. Les responsables de ce recrutement doivent faire preuve de patriotisme et en plus qu’est qui montre à ses différents jeunes qu’il seront obligatoirement enrôlement dans l’armée malienne.

  95. Je pense que des enquêtes doivent être ouverte au sein de la garde national pour connaitre la véracité de cette information. Les coupables doivent être démasqués et doivent être traqués par la justice militaire maliennes.

  96. Cela me tue de voir que le gouvernement fait tout son possible pour reformer l'armée malienne en ce moment des personnes de mauvaise intension au sein de la garde national se permet de revendre les armes de l'armée. Le ministre de tutelle doit très vite trouver une solution à ce problème.

  97. Cela me tue de voir que le gouvernement fait tout son possible pour reformer l'armée malienne en ce moment des personnes de mauvaise intension au sein de la garde national se permet de revendre les armes de l'armée. Le ministre de tutelle doit très vite trouver une solution à ce problème.

  98. Le gouvernement malien doit prendre au sérieux ce nouveau fléaux qui est en train de prendre de l’ampleur u sein de la garde nationale. Ceci menace la stabilité et la sécurité du pays dans les jours avenirs.

  99. Ce vide idéologique que tu dis, c’est faut,IBK a toujours eu des Idées. Mais Mr Sow étiez vous au Mali durant c’est temps passé oui ou non. Un homme d’idée ça ne se cache pas.

  100. Comme une terre promise, le nord du Mali fait aujourd’hui l’objet d’une véritable ruée de jeunes chômeurs venus de l’ensemble du pays. Ils s’y rendent dans l’objectif de se faire enrôler dans un groupe armé pour pouvoir être cantonnés avec les ex-combattants et bénéficier de la réinsertion prévue par l’Accord pour la paix.

  101. Oui plus de 50 ans nos dirigeants ne parviennent pas à mettre sur pieds des dispositifs sanitaire. Parlant de ce côté attendons d’abord que le régime d’IBK finit, c’est en se moment qu’on peut lui juger.

  102. Cest tres grave! Quelle irresponsabilite a la Garde Nationale! 😯 😯 😯 😯 ❗ ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

Comments are closed.