6e édition du jeu-concours « IP – Jeunesse » : La FDPRI s’impose face à quatorze autres établissements supérieurs

0

150 étudiants de 05 grandes écoles et universités publiques et de 10 universités privées ont pris part, ce jeudi 19 novembre, à la 6e édition du jeu-concours « IP – Jeunesse ». L’évènement a été officiellement lancé par le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la promotion des Investissements, en présence de son homologue de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique.

« Vulgariser la propriété intellectuelle dans les écoles, les universités, les centres et instituts de recherche afin de susciter la créativité dans leur esprit ». Tel est l’objectif principal du jeu concours « IP – Jeunesse ». Un évènement organisé, au Gouvernorat du district de Bamako, par le Centre Malien de Promotion de la Propriété Industrielle (CEMAPI) et financé, cette année, par l’Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI). Sous le thème : «Développer la culture de la propriété Intellectuelle en milieu universitaire pour booster l’esprit d’entreprenariat et de créativité des jeunes étudiants ».

Aux dires de Mme Fatoumata Siragata Traoré, directrice du CMAPI, cette 6e édition vise à faire « comprendre aux étudiants qu’à travers la propriété intellectuelle, ils peuvent construire leur avenir ». Ceux qui évolueront dans la recherche scientifique, a expliqué la directrice, pourront rechercher les brevets d’invention ; dans le cadre de l’entreprenariat, ils pourront protéger leurs noms commerciaux. « La propriété intellectuelle est tout ce qui nous entoure et elle se trouve en chacun de nous. Il faut juste prendre conscience de notre capacité de créativité », a assuré Mme Fatoumata Siragata Traoré.

Deux universités sur le podium

Le jeu-concours a été organisé en deux étapes. D’abord, il y a eu la projection d’une vidéo sur la propriété intellectuelle avec la définition et le cadre institutionnel de la Propriété Industrielle. Ensuite, un questionnaire de compréhension est distribué avec trois séries d’exercices à répondre par vrai ou faux. A ce jeu, la Faculté de Droit Privé s’est imposée selon les résultats proclamés par un jury indépendant. Saïdou Hassimi Sidibé est classé premier. Il est suivi par Ramata Diallo, étudiante également de la FDPRI. Enfin, Saliha Bamba, de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FSEG) ferme la marche. Les trois gagnants se sont partagé une enveloppe globale de 450 000 FCFA.

« La capacité de création et d’innovation est de plus en plus vivace chez les jeunes », a déclaré le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la promotion des Investissements Arouna Niang dans son mot de lancement du jeu – concours. Les jeunes, a conclu le ministre, ont : la curiosité pour tout ce qui est nouveau ; une imagination sans limites et la volonté d’expérimenter des solutions originales aux problèmes de l’heure.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here