CAP 2022 : 23 434 candidats ont pris part à la compétition

0

L’année scolaire 2021-2022 arrive à son terme, après plusieurs mois de cours d’apprentissage pour les élèves. Souvent privés de sommeil avec pour  souci de réussir à l’examen de fin d’année, ils sont  des milliers d’élèves qui acceptent ce sacrifice, non seulement pour eux d’abord, mais pour faire honneur à leurs parents. Lesquels, dans la mesure de leurs moyens financiers, déboursent souvent des sommes importantes pour la réussite de leurs enfants.

Ainsi, les enfants consciencieux donnent le meilleur d’eux-mêmes afin de réussir à ces examens. C’est pourquoi, à leur approche, les exercices entre élèves se multiplient. Certains s’isolent même, si nécessaire, pour mieux réviser les cours dispensés tout au long de l’année scolaire. Pour leur bon déroulement des examens, l’Etat ne lésine pas sur les moyens.

Cette année, comme d’habitude les examens de fin d’année ont demarré, avec le Certificat d’aptitude professionnel (CAP). C’était lundi dernier, sur toute l’étendue du territoire national. A Bamako, c’est le Lycée technique qui a été retenu par Mme le ministre de l’éducation nationale, Sidibé Dédéou Ousmane pour donner le ton. La cheffe  du département de l’Education était accompagnée par plusieurs responsables et acteurs de l’école malienne. Au nombre desquels des directeurs nationaux, la directrice de l’Académie de la rive gauche, le président de l’Association des parents d’élèves etc.

Mme le ministre et sa délégation ont fait le tour de certaines salles d’examen pour encourager et prodiguer des conseils aux 601 candidats que compte le centre. « Nous avons eu à rencontrer l’ensemble des partenaires de l’école pour les sensibiliser et pour qu’ils nous aident à sensibiliser, afin d’éviter la fraude. Aussi, nous souhaitons que cet examen se passe très bien dans les autres localités du pays », a fait savoir Mme Sidibé Dédéou. Avant de  féliciter son collègue de la Défense et des Anciens combattants, le colonel Sadio Camara, pour avoir transporté plus de quatre (4) tonnes de matériels pour les régions du Nord. Lesquelles ne sont pas accessibles par la route. Également Mme le ministre a lancé un appel aux uns et aux autres pour plus de vigilance et de clairvoyance contre les cas de fraude,

De son côté, la directrice de l’Académie rive gauche de Bamako, Mme Koné Rokiatou, a assuré que « toutes les dispositions ont été prises et mises en place en terme de choix des centres, celui des surveillants et de toutes les personnes qui devaient être impliquées,  pour le bon déroulement de cet examen.

Signalons que, pour le CAP de cette  année, 23 434 candidats sont repartis entre 76 centres. Et pour le bon déroulement des épreuves, 1949 surveillants ont été choisis.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here