Politique nationale de l’emploi : L’Anpe et le Conabem passent un contrat de complémentarité

0

Après une bonne décennie de collaboration fructueuse dans le domaine de l’emploi, le Collectif national des bureaux de placement payants et des entreprises de travail temporaires (Conabem) et l’Agence nationale de promotion de l’emploi (Conabem ANPE) ont décidé de franchir une étape de formalisation de leurs rapports. Un  protocole de partenariat en bonne et due forme a été solennellement passé entre les parties au siège du Conseil nationale du patronat du Mali où, la dynamique nouvelle a été présentée comme un facteur déterminant dans l’atteinte des objectifs du secteur de l’emploi.

Pour la circonstance, la salle VIP du Patronat a refusé du monde  avec la présence massive de divers  acteurs du secteur de l’emploi drainés par un double événement car la signature du protocole de partenariat avec l’ANPE est venue agrémenter les assises statutaires du CONABEM et le renouvellement de ses instances dirigeantes. Un cadre tout propice pour une communion autour des rapports de complémentarité entre structures que tout rapproche par leurs vocations à maitriser, à organiser et optimiser le marché de l’emploi. La signature d’une convention avec l’ANPE revêt donc indiscutable importance indiscutable, a indiqué le président du CONABEM, en se réjouissant notamment de l’opportunité pour le CONABEM de renforcer les capacités opérationnelles de ses composantes ainsi que son statut d’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics avec lesquels il entretient des liens étroits depuis sa naissance en 2006.

Même son de cloche du côté du partenaire qui a guidé ses pas. Il s’agit de l’ANPE dont le Directeur général s’est dit particulièrement heureux qu’un protocole vienne combler un besoin longtemps ressenti de formalisation de la collaboration entre les deux entités, d’autant qu’il participe d’un raffermissement de leur partenariat et d’une réponse appropriée aux attentes.

Aux yeux de M. Ag Nock, en effet, de grands espoirs reposent sur l’avènement d’une telle convention en tant que vecteur de synergie d’actions, de complémentarité et d’échange d’informations fiables et sécurisées  sur le marché de l’emploi. «Les données statistiques du CONABEM et de l’ANPE cumulées permettent de couvrir le champ du marché national, d’obtenir une vision globale de la réalité de l’intermédiation et de diffuser des informations fiables (…) dont la politique nationale d’emploi a besoin pour son orientation et son ajustement», a explication le Directeur général. Et d’ajouter que pour ce faire le partenariat avec le CONABEF prévoit contient des clauses par rapport auxquels la partition de l’ANPE ne fera guère défaut tant elle a hâte de les appliquer. Il y va de sa contribution à la création des 200 000 emplois du programme présidentiel et l’Agence, assure son premier responsable, a déjà anticipé par une inscription budgétaire des volets les plus essentiels de la convention : l’accompagnement technique du CONABEM par le renforcement de ses membres de collecte et la diffusion des données, l’appui technique dans le cadre de la formation, la sensibilisation et l’orientation des demandeurs d’emploi. «C’est dire que je suis prêt et même pressé de mettre en application le protocole pour pouvoir disposer des résultats attendus», a rassuré le premier responsable de l’ANPE en présence du représentant du ministre de l’Emploi de la Formation Professionnelle de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne. Lequel a convenu à son tour que «l’élaboration, l’évaluation et l’ajustement du secteur de l’emploi» ont besoin d’informations fiables.

La Rédaction

PARTAGER