Comité Sahélien des Pesticides : Le ministre Mohamed Ould Mahmoud invite les acteurs du domaine à se conformer aux réglementations en vigueur

0

Le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP), Mohamed Ould Mahmoud a présidé la 46ème Session Ordinaire du Comité Sahélien des Pesticides (CSP). « Pesticides d’accord, Santé et Environnement d’abord », tel était le thème de cette rencontre.
Le Comité Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) a tenu, mardi 24 novembre 2020, au CICB, la 46ème Session Ordinaire du Comité Sahélien des Pesticides (CSP), sous la présidence du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP), Mohamed Ould Mahmoud. Les représentants de l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), du Comité Sahélien des Pesticides, de l’Institut du Sahel, de l’UEMOA, CEDEAO et l’Organisation Mondiale de la Santé étaient présents.
A l’ouverture des travaux, Mohamed Ould Mahmoud a salué la tenue de la 46ème Session Ordinaire du Comité Sahélien des Pesticides qui, selon lui, intervient dans un contexte mondial marqué par la pandémie du COVID-19. Occasion pour lui de souligner que les pesticides sont des produits dont l’utilisation ne cesse de croître dans les pays du Sahel à cause de leur contribution à l’atteinte de la sécurité alimentaire et à l’amélioration du cadre de vie des populations.
Au regard des risques liés à l’utilisation des pesticides pour la santé et l’environnement, il a indiqué que ces produits ont été réglementés, et leur importation, distribution, commercialisation et utilisation soumises à des autorisations préalables du Comité Sahélien des Pesticides (CSP). C’est pourquoi le ministre Mohamed Ould Mahmoud a invité tous les acteurs du domaine des pesticides au Mali, à se conformer aux réglementations en vigueur dans l’exercice de leurs activités. Il a félicité le CILSS et l’INSAH pour l’homologation des pesticides. Le chef du département de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, a aussi, félicité le Directeur Général d l’Institut du Sahel et de tout son personnel, pour la normalisation de la Réglementation commune aux Etats membres du CILSS pour 2020-2021 parmi les 3 meilleurs politiques au monde qui protègent les personnes et l’environnement contre les produits chimiques dangereux. Il a déploré la circulation frauduleuse des pesticides extrêmement dangereux sur les marchés clandestins des pays signataires des règlementations qui régissent la gestion des pesticides.
Le Ministre a adressé sa reconnaissance aux plus hautes autorités du Mali, qui ont soutenu et appuyé le Comité Sahélien des Pesticides ainsi que les autorités des différents pays. Il a invité les partenaires techniques et financiers, à soutenir nos trois organisations intergouvernementales (CILSS, CEDEAO, UEMOA), dans le cadre du processus régional d’harmonisation des règles qui régissent l’homologation et la gestion des pesticides pour une gestion rationnelle des pesticides.
Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here