Ibrahima Diawara, PDG de Malian Aero company à propos du programme des pluies provoquées (Sandji) : « Les avions n’ont jamais été cloués au sol »

0

Suite à des messages et vidéos qui ont circulé sur les réseaux sociaux et dans certains médias,  selon lesquels les avions utilisés pour le programme de pluies provoquées (Sandji) sont cloués au sol, et au même moment l’Etat continue de payer des milliards pour un travail non effectué, Ibrahima Diawara, PDG de Malian Aero Company, s’est vu obligé de réagir.

En effet, le promoteur de cette société a invité le vendredi 8 octobre des journalistes à l’Aéroport international Modibo Keita pour leur faire voir les avions et participer à une opération de pluies provoquées.

Durant une bonne heure, des journalistes ont voyagé dans cet avion spécialisé qui provoque des pluies dans la région de Koulikoro et aux environs de Ségou. L’opération était spectaculaire.

Les journalistes ont effectivement constaté que les avions ne sont pas cloués au sol. Ils ont même étaient témoins de provocation de pluie.

Dans l’entretien que le PDG Diawara a accordé à la presse, il est catégorique : « les avions n’ont jamais été cloués au sol ». Il ressort de ses déclarations que le programme de pluies provoquées est un ambitieux projet initié par feu le président ATT en 2006. Depuis il continue pour la satisfaction des populations, notamment les paysans et les éleveurs.

En effet, c’est une société américaine qui avait le marché, facturé à l’Etat à 3 milliards de nos francs. C’est à travers un appel d’offres international en 2009 que  Malian Aéro company a obtenu le marché pour 2 milliards de nos francs contre 3 précédemment. Résultat : le Mali a développé une expertise dans ce domaine avec un personnel de différentes nationalités.

La société Malian Aero company est aujourd’hui une référence dans la sous-région. Elle travaille, dans la mise en œuvre du programme des pluies provoquées, avec Mali météo, la Direction nationale de l’hydraulique, l’Armée de l’air, la Direction nationale de l’agriculture et les partenaires privés.

Ce sont 115 opérations de pluies provoquées qui ont eu lieu entre juin 2021 et le 8 octobre dernier. A préciser que l’opération est prévue pour 5 mois sur 12 chaque année. Elle s’étend sur toute l’étendue du territoire national.

Rappelons que pour la campagne 2019-2020, le démarrage effectif des opérations de pluies provoquées a eu lieu. Ainsi, il y a eu : 50 pour la région de Kayes ; 52 pour la région de Koulikoro ; 26 pour la région de Sikasso ; 39 pour la région de Ségou et 4 pour la région de Mopti.

Aussi, pour la campagne en cours qui a débuté à bonne date au mois de juin 2021, les opérations d’ensemencements se poursuivent à un bon rythme, avec à ce jour 110. De même, le programme des pluies provoquées englobe la maintenance des équipements de télémétrie, la maintenance des radars de Bamako, de Koutiala, de Manantali et de Mopti.

Wa Salam

El Hadj Chahana Takiou

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here