Prévision générale du temps : L’importance de la météo dans la vie quotidienne des Maliens

0

En cette saison pluvieuse, les Maliens accordent moins d’importance aux informations météorologiques alors qu’elles ont une importance capitale dans notre vie quotidienne. Les agriculteurs dont les cultures dépendent directement des conditions météorologiques sont très attentifs aux prévisions météo pour la planification de leurs tâches quotidiennes.

 

En plus d’être une discipline mesurant les sources d’énergie ou ressources renouvelables (l’ensoleillement, le vent, les précipitations, etc.), la météo a pour but de prévoir l’évolution du temps dans une zone donnée avec un impact sur le quotidien de la population. Elle leur permet de prendre des dispositions afin de vaquer à leurs occupations sans problème.

Au Mali, en cette période pluvieuse, rares sont les Maliens qui accorent de l’importance aux informations météorologiques avant de sortir.

  1. Sékou dit Karamoko Keita, auditeur et contrôleur de gestion estime que la météo a une importance capitale dans la vie d’une population : « La météo a beaucoup d’impacts sur la vie d’une population. Par exemple, un agriculteur qui veut labourer son champ a besoin de la météo pour pouvoir s’orienter sur le moment où il doit labourer, faire la semence, sur où la pluviométrie est plus élevée», explique-t-il.

Dans son immense champ de maïs, située sur la zone dite aéroportuaire, Moussa Doumbia, assis au milieu de son champ après une fine pluie, nous a expliqué que les populations en l’occurrence les agriculteurs doivent s’intéresser à la météo. « Tout le monde doit s’y intéresser car elle nous renseigne et nous guide à chaque moment. La météo nous permet de savoir quand la pluviométrie est plus ou moins élevée pour nous permettre de savoir quoi faire et à quel moment exactement », assure-t-il.

Au-delà du secteur agricole, d’autres secteurs font également intervenir la météo pour ainsi être constamment guider sur les prévisions du temps à travers les informations données par la météo.

Néanmoins, elle est de moins en moins estimée dans les activités au quotidien. Ne mesurant sa portée informationnelle, les populations ne prennent forcément pas le temps de s’y intéresser au même titre que les autres informations. Pour Abdoul Karim Diallo, surveillant d’école, suivre le bulletin météo est révolu. « Beaucoup comme moi ne suivent pas la météo par manque de temps à la recherche du prix de popote. Cependant d’autres par un manque de fiabilité quelquefois», pense-t-il.

Mme Diabaté Fatoumata Sangho, cheffe de service de prévision météorologique à Mali-météo nous explique comment l’information météorologique peut être importante pour sauver la vie des personnes et leurs biens. « Si la météo prévoit d’importantes pluies, un commerçant pourrait décider de quel article vendre. Un agent de santé saura quelle maladie surviendra pendant la période et prendra des précautions afin de l’éviter. Un décideur qui sait que lorsqu’il y a beaucoup de pluies il y aura de l’inondation, il prendra des mesures pour sauver la vie de ceux qui vivent dans des zones à risques. Aussi ça aide l’agriculteur dans ses choix de semences ».

L’information météorologique permet de planifier nos programmes et activités et Mme Diabaté ne dit pas le contraire. Elle affirme que : « nul ne doit prendre des décisions sans au préalable consulter les informations météorologiques ».

Mali-météo est la seule structure qui planifie toutes les activités de prévisions générales du temps qui concerne l’espace atmosphérique comme nous explique Mme Diabaté. « Nous faisons des prévisions de 24 heures, de 48 heures, de 72 heures, d’un mois et aussi des prévisions générales qui montrent le caractère général de la saison. Des prévisions qui montrent aussi si au cours de cette saison, s’il y aura beaucoup ou moins de pluies, s’il y aura des risques d’inondations ou pas, s’il fera en cette saison plus chaud ou plus froid que la saison précédente », martèle-t-elle.

Aux dires de Mme Diabaté, Mali-météo a un cadre national des services climatiques qui essaie de traiter l’ensemble des problématiques des différents secteurs. En dehors de ce cadre, il a y aussi un programme appelé le (DPP) qui en cas de déficit pluviométrique, intervient pour les corriger à l’intérieur du pays.

A en croire la cheffe de service de prévisions météorologiques, Mali-météo mène une campagne de sensibilisation à l’endroit de la population afin que cette dernière puisse croire aux informations météorologiques pour sauver la vie des personnes et de leurs biens. « Nous faisons des sensibilisations à travers des ateliers, des émissions télé et radio pour donner des informations précises pour que la population ait de plus en plus confiance à l’information météorologique », conclut-elle.

 

Mablen Siby

(Stagiaire)

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here