Élections 2022 : L’UE entend accompagner le gouvernement malien

3

En marge du lancement de l’atelier de formation des formateurs dans la mission d’observation des élections de la Mission d’Observation des Election au Mali (Modèle-Mali) de la Synergie 22, l’ambassadeur de l’Union européenne (UE) au Mali, Bart Ouvry a annoncé que l’Europe veut accompagner le gouvernement malien dans l’organisation des élections en 2022.

La Mission d’Observation des Elections au Mali (Modèle-Mali) est un projet de la Synergie 22 composée de 4 organisations de la société civile. Il s’agit de l’Ajcad, Doniblog, Tuwindi et le Consortium ELE-Citoyenneté Droits Humains inclusifs. Elle est une mission d’observation du processus électoral qui entend déployer 3075 observateurs sur toute l’étendue du territoire national. Elle est financée par l’Union européenne à hauteur de 2 milliards de F CFA à travers European Center of Elections (ECES).

Lors de son allocution, Bart Ouvry a rappelé qu’il est important d’accompagner le choix des représentants politiques et que la démocratie est un facteur de stabilité. Pour cela, l’UE, selon Bart Ouvry, entend accompagner l’Etat malien dans l’organisation des élections en 2022. A l’en croire, l’UE prévoit un appui financier d’à peu près 10 milliards de F CFA, des appuis logistiques de la part de la Minusma et avec tous les autres bailleurs, créer un fonds qui sera géré par le Programme des Nations unies pour le Développement (Pnud) pour assister le gouvernement dans l’organisation du scrutin.

Bart Ouvry a confié que l’UE attend le chronogramme et espère que l’Etat malien tiendrait ses engagements. « Nous espérons que les autorités maliennes vont peut-être quand même respecter leurs engagements », a-t-il martelé avant de conclure que l’UE travaille aussi à amener l’Etat malien à publier les résultats du scrutin « bureau de vote par bureau de vote ». Cela est une mesure de transparence essentielle pour éviter des manipulations et aussi de suspicion, soutient-il.

D’un autre côté, l’Union compte appuyer aussi la société civile malienne pour suivre tout le processus électoral afin d’avoir une transparence maximale. Le Modèle-Mali rentre dans ce cadre. Aux dires de M. Ouvry, dans le processus électoral, la confiance reste nécessaire. « Il est très important  de construire cette confiance », précise-t-il.

Ils seront en tout 75 observateurs à long terme et 3000 déployés dans les 8 régions, les 49 cercles et  le district de Bamako. Ils seront formés pour faire face à l’observation pré-électorale, électorale et postélectorale ; a expliqué Dr. Ibrahima Sangho, Chef de mission de Modèle-Mali. Il a fait savoir que les observateurs feront remonter les informations en temps réel sur tout le processus électoral. Ils auront à leur disposition des téléphones portables à cet effet. Le directoire fera à son tour des déclarations pour informer sur tout le processus et en temps réel. « Nous serons des témoins privilégiés sans prendre de parti pris pour que le vote soit transparent, inclusif et accepté de tous », a promis le chef de mission.

Koureichy Cissé

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Dès que j’entends parler d’un pays étranger en matière du financement de nos élections, ça me fait vraiment pitié. Nous ne pouvons jamais parler d’élections libres et justes si elles sont financées par un pays étranger ou une organisation internationale. C’est une démocratie par pitié, et cela n’est pas une démocratie…

    • à Mali chez Nous

      Le Mali a demandé l’aide de la France et maintenant l’aide des mercenaires Wagner ..Pourquoi pas une aide pour les élections ?

      Que les élections soient bien organisées et peut-être financées est une bonne chose compte tenu de tout ce que le Mali a comme problèmes à résoudre..
      Maintenant c’est toujours possible de refuser …Mais des elections bien organisées c’est un gage de transparence et d’equité

  2. Le Mali veut de la securite, l’europe nous impose des elections democratiques qui ne servent a rien. Du n’importe quoi. Comment peut on aller aux urnes lorsqu’on ne peut meme pas dormir chez soi?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here