Opérations de maintien de la paix au Mali: Aide ou mise sous tutelle? : Le Centre de Recherche du Mali engage le débat

Les opérations de maintien de la paix au Mali sont-elles de l’aide ou de la mise sous tutelle? La question était au cœur d’un colloque de haut niveau, tenu hier, mercredi 18 novembre 2015, à hôtel Salam de Bamako.

0

Organisé par le Centre de Recherche du Mali (CERM), en partenariat avec la Fondation Friedrich Ebert et l’Institut de Recherche de Stockholm, ce colloque a permis d’avoir une meilleure compréhension de la question, à travers les regards croisé des acteurs.

Présidé par le Président du CERM, le colloque a traité de plusieurs thématiques. Il s’agit de la crise malienne en relation avec le Sahel et le Maghreb, présentée par l’ancien Premier ministre Moussa Mara et du rôle des acteurs de la crise malienne dans le cadre de l’accord pour la paix et la réconciliation: quelles interactions?, présentée par l’ancien diplomate Makan Moussa Camara.

Autres thématiques abordées: l’analyse des convergences, divergences et besoins d’adaptation entre textes et lois de la République et les dispositions de l’accord, présentée par Pr Bréhima Fomba et, enfin, les opérations de maintien de la paix et souveraineté nationale, présentée par l’ancien Premier ministre Soumana Sako.

Pour Ousmane Sy, Président du CERM, aucune nation n’est heureuse d’aller dans une crise. Selon lui, celle du Mali doit être l’occasion de nous interpeller, sans tabous, sur certains sujets.

Pour l’ancien ministre Sy, cette rencontre doit donner lieu à plusieurs questionnements, notamment relatifs aux instruments à notre disposition et sur ce qu’il faut faire pour revenir à la paix. Nous y reviendrons.

Yaya Samaké           

PARTAGER