Promotion de la participation politique des femmes : L’ONG GRAF ouvre le débat

0

Le Centre Awa Keita a servi de cadre le samedi 12 décembre dernier, aux travaux de l’atelier de renforcement des capacités des femmes leaders, des femmes membres du Conseil national de Transition en vue de promouvoir la participation politique des femmes et accroitre le nombre d’élues aux différentes élections au Mali.

L’atelier a été organisé par le Groupe de Recherche, Action et Formation (GRAF Mali) en partenariat avec l’ambassade de la Suède au Mali et la Minusma. L’ouverture des travaux de cet important atelier a été présidée par Mme Korotoumou Traoré, représentant Mme le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, en présence du président de l’ONG GRAF Mali, Badra Alou Sacko, l’initiateur de l’atelier.

Cet atelier visait à renforcer la capacité des femmes leaders, des femmes membres du Conseil national  de transition. Il  s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Promotion de la participation politique de la femme à la base afin accroître le taux de femme élues aux différentes scrutins au Mali, notamment lors des élections législatives et locales ».

Dans son intervention, le président de GRAF Mali, a déclaré qu’il heureux de constater une constante évolution du nombre de femmes dans les instances de prise de décision au niveau national. Pour ce résultat, le président Badra Alou Sacko, a souligné le rôle important joué par le département en charge de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. Selon lui, ce résultat fut aussi celui des partenaires du Mali dont la Minusma, mais aussi celui de l’ONG GRAF et de toutes les organisations de la société civile qui œuvrent pour l’amélioration de la participation politique des femmes. En effet, de 14 femmes dans la législative de 2016, nous étions parvenus à faire élire 41 femmes aux législatives de 2018, a-t-il félicité, avant d’exhorter les femmes pour l’obtention de ce pareils résultats dans les prochaines élections.

Pour sa part, la représentante du ministre a salué l’initiative de l’ONG GRAF et de la Minusma qui ont compris la nécessité d’améliorer la participation politique à la base, afin accroître le taux de femmes élues aux différentes scrutins au Mali et de promouvoir la participation politique des femmes aux instances de prises de décision. Selon elle, ce projet cadre parfaitement avec les priorités du Gouvernement du Mali. Pour elle, la mise en œuvre de cette activité de renforcement des capacités des femmes leaders dans l’application de la loi 053 du 18 décembre 2015, est une action à saluer.

Elle a saisi l’occasion pour inviter l’ONG GRAF à tout mettre en œuvre pour entreprendre des initiatives similaires pour d’autres femmes.

AMTouré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here