Attaque contre Ogossagou (Bankass) faisant plus d’une centaine de morts : Les Fare appellent au désarmement immédiat de toutes les milices

0

Suite à l’attaque terroriste du 23 samedi dernier contre Ogossagou (Bankass) ayant occasionné plus de 150 morts parmi la population civile, le parti Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare) a fait une déclaration dans laquelle il s’est dit profondément affligé par le massacre des populations civiles, après celui de Koulongo, presque dans les mêmes circonstances et dans le même terroir.

A l’entame de sa déclaration, le parti condamne fermement ces actes ignobles et inacceptables. Et de rappeler que la sécurité des personnes et de leurs biens et la défense des espaces de vie du territoire sont de la responsabilité exclusive du Gouvernement.

Le parti soulignera l’urgente nécessité de faire la lumière sur ces massacres et rappelle que tous les auteurs de ces actes innommables doivent en répondre devant les autorités compétentes.

Aussi, le parti appelle au désarmement immédiat de toutes les milices.

« Dans ces circonstances douloureuses pour tout le peuple malien, le parti, demande au président de la République, d’informer la nation sur ce qui se passe réellement au centre du Pays et d’indiquer au peuple malien les mesures concrètes prises pour mettre fin aux exactions et autres massacres qui y sont perpétrés », peut-on lire dans la déclaration.

Toujours selon la déclaration, le parti des Fare demeure convaincu qu’il est impératif aujourd’hui que le peuple se retrouve, dans l’unité des cœurs et des actions, pour arrêter cette spirale de la violence afin de sauver le pays de l’abîme.

A en croire le document, les Maliens dénoncent l’incapacité de l’État à faire respecter les lois de la République et à ramener le calme et la sérénité sur toute l’étendue du territoire.

Pour finir, le parti présente ses condoléances les plus émues au peuple malien et aux familles endeuillées. En même temps, le parti des Fare souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Boubacar PAITAO

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here