Résolution de la crise malienne : Clash entre l’Algérie et la Cédéao

6

Apparemment la crise malienne n’a pas encore fini de livrer tous ses secrets. En effet, sur son compte Twitter, le président algérien, Abdelmadjid Tebboune a déclaré que “la Cédéao ne nous a pas regardé, elle ne nous a pas parlé. Nous ne les consulterons pas non plus et nous ne parlons pas avec eux. La solution à la crise malienne est à 90 % algérienne ! Il n’y a pas de solution à la question du Nord du Mali en dehors de l’Accord d’Alger”.

Après cette sortie énergique de notre voisin du Nord, le diplomate français, Nicolas Normand (Ancien Ambassadeur de la France au Mali) a mentionné que “l’Algérie affirme sa tutelle sur le septentrion malien, ce que l’accord d’Alger sur la paix et la réconciliation au Mali lui facilitera encore. Le président algérien se fâche contre la Cédéao !  La Cédéao n’a pas visité l’Algérie maître du septentrion !”     

B.P

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Bamaké
    Bien sûr que l’Algérie ne voit pas d’un bon œil la présence militaire française.
    LES RELATIONS INTERNATIONALES SONT FAITES D’ACCORD SECRET.
    C’est pendant les années 2000 que les algériens ont découvert qu’il y avait un accord secret conclu,en 1962,entre la France et l’Algérie facilitant les essais nucléaires dans le désert algérien.
    Même bouteflika, très proche des premiers dirigeants algériens, n’ y était pas informé.
    C’était une des conditions pour accorder l’indépendance.
    LA FRANCE A T’ELLE PROMIS UN RETRAIT DE LA ZONE AUX ALGÉRIENS EN FIXANT LEURS CONDITIONS?
    Les aider à l’application intégrale de l’accord d’Alger?
    Que la France accepte que les entreprises algériennes participent aux exploitations des ressources de “L’AZAWAD”,si l’accord d’Alger est appliqué au terme duquel L’ARMÉE FRANÇAISE plie bagage?
    Rien que la France accepte de donner son accord que si l’accord d’Alger est appliqué, son armée va quitter la zone peut expliquer l’attitude du président algérien.
    Le peuple malien doit veiller à permettre une transition dominée par des réformes politiques nécessaires afin qu’un homme politique défendant les intérêts du Mali puissent s’installer au sommet de l’État.
    Sans réformes politiques, les puissances vont imposer leur candidat condamnant notre pays à se soumettre aux intérêts des grands puissances.
    Trop d’hommes politiques maliens sont prêts à être le laquais très docile.
    La CEDEAO nous aide à atteindre cet objectif.
    Elle n’a pas, sous la présidence du Ghana,d’intérêts à défendre contrairement à la France.
    Elle ne cherche qu’à faire respecter ses textes inspirés par l’esprit d’exercice du pouvoir par les représentants élus du peuple.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  2. Vous oubliez que l’Algérie a eu une guerre civile il y a peu de temps? Que l’Algérie se bat contre les extrémistes religieux ?
    Bien sûr que l’Algérie veut que les djihadistes restent au Mali qui est fou,
    Oui l’Algérie tout comme la France ne veulent pas les extrémistes chez eux. Le problème des islamistes en Algérie est toujours une préoccupation notamment depuis le départ de boutefika qui incarnait la lutte contre les extrémistes

  3. Sangare 26 Sep 2020 at 06:34 ;

    ” … L’Algérie donne l’impression de partager les mêmes intérêts que la France.
    Les rumeurs d’exploitation de pétrole par TOTAL et la SOCIÉTÉ ÉTATIQUE PÉTROLIÈRE ALGÉRIENNE dans la zone contrôlée par les séparatistes sont ils justifiés?…
    … Cette intervention du président algérien montre son soutien à ASSIMI GOITA et ses CAMARADES.
    La CEDEAO veut les empêcher de confisquer le pouvoir, l’Algérie se place en contrepoids pour les aider à résister…
    … La Libye n’est-elle pas tiraillée entre les grandes puissances à cause de la faiblesse de son État?…
    … LES INTÉRÊTS DE LA FRANCE CONCORDENT AVEC CEUX D’ALGÉRIE.
    Les traîtres Touaregs séparatistes ont accepté de pactiser contre leur pays.
    Ce n’est pas une bonne nouvelle pour la région que l’Algérie décide d’affronter la CEDEAO… ” … ///…

    :
    On nous a longtemps dit que ” l’Algérie ” ne voit pas d’un bon œil la Présence militaire de la France au Mali.
    Et toi, tu viens nous dire aujourd’hui que l’Algérie donne l’impression de partager les mêmes intérêts que la France ( … au Mali… ? ) … ?
    Aussi les Maliens devraient cesser de se fonder sur des rumeurs pour se faire une idée des raisons de la présence militaire de la France au Mali.
    La raison de la présence militaire Française nous a été dite maintes fois clairement. Il s’agit de lutter contre le terrorisme au Mali et à l’échelle internationale. Si le Mali est contrôlé par des terroristes, il leur servirait de base pour opérer à travers l’Afrique, la France et l’Europe, mais aussi ailleurs dans le monde. C’est ce qu’on nous a fait comprendre.
    La France a des Intérêts au Mali comme dans chacun des pays voisins du Mali. Il est donc normal que ce pays intervienne dans une crise au Mali qui met en péril la souveraineté de l’ETAT Malien sur l’ensemble du Territoire Malien ( moderne ) issu de la colonisation Française. Surtout une crise qui déborde des frontières du Mali.
    Qu’on puisse dire que l’ETAT Malien ne contrôle pas militairement le nord de son pays…, je peux comprendre. Mais laisser croire que les Autorités Maliennes ne savent rien du tout de se qui passe dans le nord du pays…, au point d’ignorer que deux Sociétés pétrolières Française et Algérienne y opéreraient de concert, à l’insu de nos Autorités, est impensable.
    La crise que vie le Mali, peut arriver à tout pays Africain. Le cas de la Libye nous le prouve. C’est arrivé au Nigéria. Le Nigéria a fini par régler le problème sans diviser son pays.
    Les rebelles du Nord du Mali doivent simplement comprendre que le fait d’avoir la peau blanche ou plus claire que la majorité de leurs Concitoyens ne leur confère pas plus de Droits, ni de privilèges, ni moins de Droits. Tant que leur égo n’intégrera pas cette donnée, la crise Malienne perdurera. Ce que je ne souhaite pas.
    Nous sommes tous Maliens. Nous devrions agir ensemble pour combattre les Injustices sociales, pour combattre les inégalités sociales ( des histoires de niamakalaya, des histoires d’esclavage, quand on parle d’inégalités sociales au Mali…, tous ces cas qu’on veut passer sous silence sont liés )…, agir ensemble pour développer notre pays.

    Non au Communautarisme.

    Non à la continuation de l’esclavage par ascendance.
    Non à l’esclavage sous touts ses formes.

    Non au racisme.
    Non à l’ostracisme.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  4. ” … L’Algérie donne l’impression de partager les mêmes intérêts que la France.
    Les rumeurs d’exploitation de pétrole par TOTAL et la SOCIÉTÉ ÉTATIQUE PÉTROLIÈRE ALGÉRIENNE dans la zone contrôlée par les séparatistes sont ils justifiés?…
    … Cette intervention du président algérien montre son soutien à ASSIMI GOITA et ses CAMARADES.
    La CEDEAO veut les empêcher de confisquer le pouvoir, l’Algérie se place en contrepoids pour les aider à résister…
    … La Libye n’est-elle pas tiraillée entre les grandes puissances à cause de la faiblesse de son État?…
    … LES INTÉRÊTS DE LA FRANCE CONCORDENT AVEC CEUX D’ALGÉRIE.
    Les traîtres Touaregs séparatistes ont accepté de pactiser contre leur pays.
    Ce n’est pas une bonne nouvelle pour la région que l’Algérie décide d’affronter la CEDEAO… ” … ///…

    :
    On nous a longtemps dit que ” l’Algérie ” ne voit pas d’un bon œil la Présence militaire de la France au Mali.
    Et toi, tu viens nous dire aujourd’hui que l’Algérie donne l’impression de partager les mêmes intérêts que la France ( … au Mali… ? ) … ?
    Aussi les Maliens devraient cesser de se fonder sur des rumeurs pour se faire une idée des raisons de la présence militaire de la France au Mali.
    La raison de la présence militaire Française nous a été dite maintes fois clairement. Il s’agit de lutter contre le terrorisme au Mali et à l’échelle internationale. Si le Mali est contrôlé par des terroristes, il leur servirait de base pour opérer à travers l’Afrique, la France et l’Europe, mais aussi ailleurs dans le monde. C’est ce qu’on nous a fait comprendre.
    La France a des Intérêts au Mali comme dans chacun des pays voisins du Mali. Il est donc normal que ce pays intervienne dans une crise au Mali qui met en péril la souveraineté de l’ETAT Malien sur l’ensemble du Territoire Malien ( moderne ) issu de la colonisation Française. Surtout une crise qui déborde des frontières du Mali.
    Qu’on puisse dire que l’ETAT Malien ne contrôle pas militairement le nord de son pays…, je peux comprendre. Mais laisser croire que les Autorités Maliennes ne savent rien du tout de se qui passe dans le nord du pays…, au point d’ignorer que deux Sociétés pétrolières Française et Algérienne y opéreraient de concert, à l’insu de nos Autorités, est impensable.
    La crise que vie le Mali, peut arriver à tout pays Africain. Le cas de la Libye nous le prouve. C’est arrivé au Nigéria. Le Nigéria a fini par régler le problème sans diviser son pays.
    Les rebelles du Nord du Mali doivent simplement comprendre que le fait d’avoir la peau blanche ou plus claire que la majorité de leurs Concitoyens ne leur confère pas plus de Droits, ni de privilèges, ni moins de Droits. Tant que leur égo n’intégrera pas cette donnée, la crise Malienne perdurera. Ce que je ne souhaite pas.
    Nous sommes tous Maliens. Nous devrions agir ensemble pour combattre les Injustices sociales, pour combattre les inégalités sociales ( des histoires de niamakalaya, des histoires d’esclavage, quand on parle d’inégalités sociales au Mali…, tous ces cas qu’on veut passer sous silence sont liés )…, agir ensemble pour développer notre pays.

    Non au Communautarisme.

    Non à la continuation de l’esclavage par ascendance.
    Non à l’esclavage sous touts ses formes.

    Non au racisme.
    Non à l’ostracisme.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  5. C’est l’illégitimité des personnes incarnant l’État du Mali qui favorise l’immixtion d’autres aux affaires internes du Mali,pas que “les dirigeants maliens n’ont pas de couilles”
    La France, pendant la deuxième guerre mondiale, était tiraillée entre les grandes puissances car petain a décidé de se soumettre à l’autorité d’Hitler.
    De Gaulle qui a agit autrement n’avait pas la légitimité de représenter la France.
    Le Mali se retrouve exactement dans la même position.
    L’Algérie veut profiter de la faiblesse de l’État du Mali pour réaliser ses souhaits.
    L’Algérie a quel intérêt à s’en prendre à la CEDEAO,si ce n’est qu’elle trouve ses intérêts défendus du côté des jeunes officiers supérieurs?
    L’Algérie donne l’impression de partager les mêmes intérêts que la France.
    Les rumeurs d’exploitation de pétrole par TOTAL et la SOCIÉTÉ ÉTATIQUE PÉTROLIÈRE ALGÉRIENNE dans la zone contrôlée par les séparatistes sont ils justifiés?
    Cette intervention du président algérien montre son soutien à ASSIMI GOITA et ses CAMARADES.
    La CEDEAO veut les empêcher de confisquer le pouvoir,l’Algérie se place en contre-poids pour les aider à résister.
    La Libye n’est-elle pas tiraillée entre les grandes puissances à cause de la faiblesse de son État?
    Ce qu’est entrain de vivre le Mali, le Nigeria l’a connu dans les années 1960 quand la France de Gaulle a voulu aider les séparatistes à atteindre leur objectif d’empêcher que cette partie du pays soit la vache laitière du Nigeria.
    LES INTÉRÊTS DE LA FRANCE CONCORDENT AVEC CEUX D’ALGÉRIE.
    Les traîtres touaregs séparatistes ont accepté de pactiser contre leur pays.
    Ce n’est pas une bonne nouvelle pour la région que l’Algérie décide d’affronter la CEDEAO.
    Soit la CEDEAO laisse les militaires agir librement, soit une complication genre Libye se réalise.
    Un gouvernement reconnu par l’ONU est empêché de gouverner par une force soutenue par les puissances de la région.
    LE CONTRÔLE DE LA RICHESSE DE CE PAYS MOTIVE LES GRANDES PUISSANCES.
    L’ALGÉRIE veut une transition qui puisse permettre à un allié dans la classe politique malienne de s’imposer.
    La CEDEAO veut la réalisation de la souveraineté populaire comme prévue par ces textes.
    Ça explique la résistance des jeunes officiers supérieurs aux exigences de la CEDEAO.
    Ils sont intégrés dans un jeu géopolitique dans lequel ils ne sont que des pions.
    Que le Ghana préside la présidence de la CEDEAO complique la tâche aux inspirateurs d’ASSIMI GOITA et ses CAMARADES.
    Les manipulations de 2012 pour placer une charte qui viole la constitution sont refusées par les autorités actuelles de la CEDEAO.
    En 2012,le président ivoirien conduisait la négociation de la CEDEAO déléguée à BLAISE COMPAORE.
    La France a pu imposer ses vues.
    Que l’Algérie soit obligée d’intervenir montre l’intransigeance du président ghanéen d’autant que les inspirateurs des jeunes officiers supérieurs étaient au Ghana pour essayer de faire passer la charte illégitime car dénoncée par le M5-RFP.
    Le Mali est indéniablement la proie des grandes puissances.
    Ce qui est au Nord de notre pays est d’une importance capitale.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  6. Si les dirigeants maliens n ont pas de couilles il ‘y aura toujours des voies étrangères pour parler au nom du mali et sa population😆😆😆

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here