37 C
Bamako
sam 24 Oct 2020 - 15:24
Accueil Insécurité

Un groupe jihadiste a-t-il organisé un festin en l’honneur des prisonniers échangés contre les otages au Mali ?

2

Des photos d’un banquet réunissant des prisonniers libérés la semaine dernière en échange des otages, dont Sophie Pétronin, ont été relayées sur les réseaux sociaux. Elles sont authentiques.

Question posée par Boris le 13/10/2020

Bonjour,

Des figures de la lutte islamiste armée, à peine sortis des geôles de Bamako en échange des otages, ont-ils fêté leur libération lors d’un banquet organisé par le chef d’un groupe terroriste local ? Depuis plusieurs jours circulent des images, relayées par plusieurs journalistes et spécialistes du Sahel sur Twitter, comme ici :

 

Réception des terroristes libérés des geôles du Mali du Burkina et de la Côte d’ivoire par Iyad ag ghali en personne en échange des 4 otages . Une fête a été organisée en leur honneur. Voilà le service après vente de la fameuse lutte anti-terroriste dans le Sahel . pic.twitter.com/pif9h2EWeQ

— Fenelon MASSALA (@rfemassala) October 10, 2020

Des assiettes débordant de couscous, de viande grillée et de fruits, entourées par des dizaines d’hommes portant des tenues colorées et des foulards autour de la tête dans le nord du Mali. Ces images ne sont effectivement pas celles d’une banale célébration, mais bien les photos d’un banquet organisé en grande pompe par le chef d’un groupe terroriste local pour accueillir des prisonniers maliens libérés la semaine dernière en échange de quatre otages, dont l’humanitaire franco-suisse Sophie Pétronin.

Libé, qui a pu consulter la liste des 200 prisonniers libérés dans la transaction, révélait hier dans une enquête qu’au moins 29 prisonniers relâchés avaient été capturés par les soldats français, qu’une soixantaine avaient été impliqués dans des actes violents liés à la mouvance jihadiste, et que plusieurs sont accusés d’avoir participé à des attaques meurtrières contre les Casques bleus de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma). Parmi les figures des mouvements islamistes armés libérées dans la transaction, certains sont reconnaissables sur les images du festin.

Du WhatsApp local au Twitter mondial

Le périple des photos débute dans la soirée du samedi 10 octobre. Aux alentours de 21 heures, heure française, les mêmes images montrant des dizaines d’hommes rassemblés autour d’un méchoui, et surtout autour d’Iyad Ag Ghali, le chef du groupe islamiste armé Jamaat Nosrat al-Islam wal-Mouslimin (qu’on peut traduire en français par Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans), commencent à circuler sur des groupes WhatsApp locaux. Ces photos sont aussi directement envoyées à plusieurs journalistes et spécialistes reconnus de la région par diverses sources présentes près de Tessalit, au nord du Mali, en contact avec des groupes armés. C’est ensuite via leurs comptes Twitter personnels que ces journalistes et spécialistes partagent les photos, qui s’exportent rapidement au-delà des frontières nord-maliennes pour faire le tour du monde.

Après vérification avec des outils d’analyses d’images comme TinEye et des recherches inversées d’images sur Google, les clichés partagés n’ont effectivement pas d’occurrences sur Internet avant le 10 octobre 2020. Un article du média web malien Le Jalon avance que les photos auraient ainsi été prises le 10 octobre, si l’on en croit leur analyse des métadonnées de ces photos avec l’outil Fotoforensics.

Pourtant, plusieurs des spécialistes ayant partagé les photos sur Twitter affirment que le banquet représenté aurait eu lieu quelques jours avant la mise en ligne des images, entre le 7 et le 8 octobre. Wassim Nasr, journaliste et veilleur analyste spécialiste des mouvements jihadistes, et l’un des premiers à avoir publié les photos sur Twitter, explique : «J’ai reçu les images de deux sources différentes, l’une locale et l’autre proche des jihadistes. En plus de cela, ce qui m’a poussé  à publier les images le soir du 10, c’est qu’on m’avait déjà informé deux jours plus tôt qu’il y avait des festivités dans le Nord du pays, ça corroborait donc avec les informations que j’avais.» Rida Lyammouri, spécialiste du Sahel pour le think tank américain Policy Center for the New South, confirme cette date. «Mes sources ont daté la réunion au 7 au 8 octobre. La libération d’une partie des prisonniers s’est faite à Tessalit le 6, et cette fête a dû avoir lieu dans la région, entre 100 à 200 km autour de la zone de libération, 24 à 48 heures plus tard.»

La confusion concernant le jour du festin peut s’expliquer par le fait que les images ayant été partagées sur WhatsApp, puis sur Twitter, il est en réalité compliqué d’analyser leurs métadonnées directement, les réseaux sociaux écrasant ces informations. Les dates apparaissant sont ainsi celles du partage sur les réseaux sociaux, et non forcément celles de la prise de vue.

Plusieurs figures de mouvements armés islamistes

Sur les photos partagées, on voit donc des dizaines de personnes, qui mangent, qui parlent ou prient. Et parmi elles, très reconnaissable à son turban et sa tenue blanche ainsi qu’à sa barbe grisonnante, on trouve, présent sur la plupart des photos, Iyad Ag Ghali. C’est ce Touareg malien qui est aujourd’hui à la tête du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), le mouvement armé qui détenait les quatre otages (Soumaïla Cissé, Sophie Pétronin, Nicola Chiacchio et Pier Luigi Maccalli) libérés la semaine dernière, et qui rassemble plusieurs groupes armés ayant prêté allégeance à Al-Qaeda. C’est aussi lui qui aurait organisé tout l’événement présenté sur les photos, bien qu’il n’ait pourtant pas l’habitude de se montrer en public, puisqu’il est toujours recherché par les autorités.

A ses côtés, plusieurs figures de mouvements armés islamistes locaux, parmi ceux ayant quitté les geôles de Bamako la semaine dernière, ont été reconnues par les spécialistes. L’enquête publiée hier dans Libé évoque notamment ainsi l’Algérien Tahar al-Jazairi, vétéran du jihad et ex-membre du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), la matrice de l’islamisme armé au Sahara, ou Mahmoud Barry, un des cadres fondateurs de la katiba Macina, l’organisation jihadiste la plus puissante du centre du Mali. En revanche, les deux «gros poissons», Mimi Ould Baba Ould Cheikh et Fawaz Ould Ahmed dit «Ibrahim 10», considérés comme ayant pris part à l’organisation de plusieurs attentats meurtriers, et dont la potentielle libération avait suscité beaucoup d’interrogations, ne sont pas sur les images du festin.

Parmi les hommes présents sur les images partagées sur Twitter, il y a aussi des habitants de la région probablement conviés au festin, décrypte Wassim Nasr. «Iyad Ag Ghali a voulu faire savoir aux gens de la région qu’il est là, et qu’il est puissant, explique le journaliste, ça lui fait un habit de sauveur qui offre un festin à la population de cette zone très pauvre.» Rida Lyammouri va plus loin en qualifiant l’événement de «vraie propagande». Pour ce spécialiste qui travaille sur la région depuis plus de dix ans, «c’est une façon de montrer que le groupe et Iyad Ag Ghali n’ont jamais arrêté de chercher des moyens pour libérer ces prisonniers, et aussi une façon d’encourager les futures recrues à prendre des risques, puisque s’ils sont arrêtés, le groupe fera tout pour les libérer».

Pourquoi les autorités ne sont pas intervenues ?

Ces photos ayant circulé sur les groupes WhatsApp locaux puis sur Twitter, et des jihadistes y étant clairement identifiables, certains internautes se sont interrogés sur l’inaction des autorités.

Wassim Nasr, qui a suivi le processus des négociations aboutissant à la libération des quatre otages et des 200 prisonniers, explique que, suite à la remise en liberté des prisonniers, «trois jours de latence ont été mis en place, c’est-à-dire trois jours pour laisser le temps aux prisonniers de partir, et aux otages d’être acheminés». C’est pour cela que Sophie Pétronin a fait sa première apparition en tant qu’otage libérée le 8 octobre, malgré la publication d’un communiqué par le gouvernement malien assurant sa libération datée de deux jours plus tôt. Au cours de ces jours de latence, Iyad Ag Ghali aurait donc pu bénéficier d’une sorte d’immunité, pour organiser son banquet.

Par ailleurs, Rida Lyammouri ajoute que les photos n’ayant été partagées qu’à partir du 10 octobre, soit potentiellement deux jours après la fête, les autorités n’étaient peut-être simplement pas au courant de la tenue de ce banquet, et de sa localisation exacte. «Il ne faut pas oublier que la force des groupes comme le Jnim, c’est leur connaissance du terrain et de ses cachettes», détaille-t-il. Par ailleurs, capturer des prisonniers juste après leur libération pourrait être vu comme «un manque de respect, et créer de la méfiance chez les jihadistes pour de potentielles prochaines négociations, dans une zone où les enlèvements sont fréquents».

SOURCE: https://www.liberation.fr/

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. YAD et Complices#

    #Tout le Mali sait que vous êtes un groupsucule criminel A la solde de la france pour piller l`or et les ressources du nord MALI.
    La plus part de ceux qui vous suivent ne sont pas au courant de ce complot ou feignent de ne pas le savoir pour leurs poches ou par peur
    #Tout le MALI sait qu`acune population ne vous soutient
    #Et que vous les prenez en otage sous les armes.

    NOUS VOUS DEMANDONS D`ARRETER LE CHANTAGE .

    SACHEZ QUE :
    *Chaque Larme coulée/ d`un vieux ,d`une Vielle ,d`un garcon ,d`une fille au nord MALI sera un sumani dans vos tombes
    *Chaque cri ou pleure /d`un vieux ,d`une Vielle ,d`un garcon ,d`une fille au nord MALI sera un tonnerre dans vos tombes
    *chaque tristesse /d`un vieux ,d`une Vielle ,d`un garcon ,d`une fille au nord MALI sera une nuit obscure dans vos tombes /comme le cas de Jonas dans le poisson en mer /en pleine nuit
    * Vos habits sont tachés de sang ,de larmes et d`emprunte du DIABLE ,vous êtes horribles et d`un manifste REPUGNANT aux yeux des autres fils et filles du pays.
    *Ceux d`entre vous qui etes morts sont deja en enfer n`en doutez point
    *Que dites vous de la sourate “la fidelite”
    Je cite un seul verset:
    “A toi ta religion et moi ma religion” que dites de cet verset de la sourate la filelité.
    le Jihad est fini le prophete Psl l`a deja fait puisqu`il etait attaqué ses enemis voulant l`empêcher d`accomplir la mission divine ,obligé alors de se defendre .
    Le prophète MOHAMED PSL a dejà parachevé l`isalm.
    *Vous etes de vrais criminels de vrais briguants aux yeux de l`islam.
    Vous etes les pirates des temps modernes exactement comme les pirates des siecles passes dans les mers et océans.
    *Ceux d`entre vous qui sommes dejà morts sont en enfer n`en doutez pas.
    Vous avez osez pactifier avec le diable pour mettre A feu et A sang vos compatriotes pour de l`or que vous êtes en atrain de voler avec la france ainsique d`autres minéreaux precieux.
    Rappelez vous que le monde n`est pas éternel et que vous avez interêt A vous répentir et vous ranger du côté des fils et filles du pays.
    Votre destin est deja sur la mauvaise route contraire A ce recommandé par le seigneur de l`univers.

    Savez vous que l`or est une élément pur qui ne se vole pas? Connaissez vous l`impact de la malédiction de l`or ?/elle frappe sur toute la descendance /A bon entendeur salue.

  2. YAD et Complices#

    #Tout le Mali sait que vous êtes un groupsucule criminel A la solde de la france pour piller l`or et les ressources du nord MALI.
    La plus part de ceux qui vous suivent ne sont pas au courant de ce complot ou feignent de ne pas le savoir pour leurs poches ou par peur
    #Tout le MALI sait qu`acune population ne vous soutient
    #Et que vous les prenez en otage sous les armes.

    NOUS VOUS DEMANDONS D`ARRETER LE CHANTAGE .

    SACHEZ QUE :
    *Chaque Larme coulée/ d`un vieux ,d`une Vielle ,d`un garcon ,d`une fille au nord MALI sera un sumani dans vos tombes
    *Chaque cri ou pleure /d`un vieux ,d`une Vielle ,d`un garcon ,d`une fille au nord MALI sera un tonnerre dans vos tombes
    *chaque tristesse /d`un vieux ,d`une Vielle ,d`un garcon ,d`une fille au nord MALI sera une nuit obscure dans vos tombes /comme le cas de Jonas dans le poisson en mer /en pleine nuit
    * Vos habits sont tachés de sang ,de larmes et d`emprunte du DIABLE ,vous êtes horribles et d`un manifste REPUGNANT aux yeux des autres fils et filles du pays.
    *Ceux d`entre vous qui etes morts sont deja en enfer n`en doutez point
    *Que dites vous de la sourate “la fidelite” le Jihad est fini le prophete Psl l`a deja fait puisqu`il etait attaque ,oblige de se defender
    *Vous etes de vrais criminels au yeux de l`islam.
    Vous avez osez pactifier avec le diable pour mettre A feu et A sang vos compatriotes pour de l`or que vous êtes en atrain de voler avec la france ainsique d`autres minéreaux precieux.
    Rappelez vous que le monde n`est pas éternel et que vous avez interêt A vous répentir et vous ranger du côté des fils et filles du pays.
    Votre destin est deja sur la mauvaise route contraire A ce recommandé par le seigneur de l`univers.

    Savez vous que l`or est une élément pur qui ne se vole pas? Connaissez vous l`impact de la malédiction de l`or ?/elle frappe sur toute la descendance /A bon entendeur salue.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here