Barack Obama appelle à contrer l’implantation de l’EI en Libye

1
Barack Obama appelle à contrer l'implantation de l'EI en Libye
Reuters/Reuters - Le président Barack Obama a donné jeudi pour instruction à ses conseillers à la sécurité nationale de contrer les efforts de l'organisation djihadiste Etat islamique (EI) pour gagner du terrain en Libye et dans d'autres pays. /Photo prise le 28 janvier 2016/REUTERS/Kevin Lamarque

WASHINGTON (Reuters) – Le président Barack Obama a donné jeudi pour instruction à ses conseillers à la sécurité nationale de contrer les efforts de l’organisation djihadiste Etat islamique (EI) pour gagner du terrain en Libye et dans d’autres pays, a fait savoir la Maison blanche.

L’EI a tiré profit du chaos ambiant en Libye pour prendre le contrôle de la ville de Syrte, au bord de la Méditerranée, et les djihadistes ont lancé plusieurs attaques depuis le début de l’année contre des installations pétrolières, du côté des terminaux côtiers de Ras Lanouf et d’Es Sider.

“Le président a demandé à ses conseillers à la sécurité nationale de poursuivre les efforts pour renforcer la gouvernance et soutenir les opérations antiterroristes en Libye et dans d’autres pays où l’EI cherche à s’implanter”, a déclaré la Maison blanche dans un communiqué.

Jeudi, le secrétaire à la Défense, Ashton Carter, avait déclaré lors d’une conférence de presse que l’EI mettait en place des camps d’entraînement en Libye et y accueillait des combattants étrangers, comme il l’a fait en Irak et en Syrieces dernières années.

Mercredi, c’est le porte-parole du Pentagone, Peter Cook, qui indiquait que les Etats-Unis avaient envoyé “un petit nombre de militaires” en Libye pour “prendre contact avec les forces locales afin d’avoir une meilleure idée de ce qui se passe exactement là-bas”.

(Eric Walsh et Phil Stewart; Eric Faye pour le service français)

PARTAGER

1 commentaire

  1. J'espère s'ils ne seront pas en Libye ils ne viendrons pas au Mali. Les Maliennes doivent être vigilant en cette période. Certains djihadistes vont se faufiler parmi des refuses pour rentrer au Mali.

Comments are closed.