Bloomberg révèle le grand gagnant de la guerre commerciale sino-américaine

0

Le Vietnam est le pays qui profite le plus de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis, selon Bloomberg. Il s’agit d’une conséquence de la redirection des commandes américaines vers d’autres marchés afin d’éviter les droits de douane imposés sur les marchandises chinoises.

Au premier trimestre 2019, les gains du Vietnam causés par la guerre commerciale sino-américaine était équivalent à 7,9% de son PIB, écrit Bloomberg en se référant à une étude de la société financière japonaise Nomura Holdings.

La guerre commerciale entre les USA et la Chine laisse des traces partout dans le monde

Ce pays de l’Asie du Sud-Est est suivi par Taïwan qui a gagné environ 2,1% de son PIB. Ses deux économies ont profité de l’introduction des droits de douane sur les importations de marchandises chinoises aux États-Unis.

L’agence explique que les importateurs chinois et américains redirigent leurs commandes vers d’autres marchés afin d’éviter les droits de douane imposés mutuellement par Pékin et Washington.

Le Chili, la Malaisie et l’Argentine qui sont aussi, selon Nomura, dans le top 5 des grands gagnants de ces tensions commerciales ont vu augmenter le nombre de commandes chinoises. Au premier trimestre de l’année 2019, cette hausse était équivalente à environ 2% du PIB pour chacun.

Auparavant, Bloomberg avait calculé les pertes globales pour l’économie mondiale causées par la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Selon les estimations de l’agence, le PIB mondial pourrait diminuer de 600 milliards de dollars en 2021.

La guerre commerciale entre les USA et la Chine menace la France, selon Le Maire

En juin 2018, Donald Trump a annoncé l’introduction de droits de douane de 25% sur 50 milliards de dollars de marchandises chinoises et de 10% sur 200 milliards de dollars d’autres produits.

Le 10 mai, la Maison-Blanche a fait passer de 10% à 25% les droits de douane sur ces produits chinois représentant 200 milliards de dollars d’importations annuelles. En représailles à ces mesures du Président états-unien, Pékin a annoncé une augmentation de ses droits de douane sur des produits américains représentant 60 milliards de dollars d’importations annuelles.

fr.sputniknews.com

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here