inauguration de Tanger MED 2 : Le port de Tanger triple ses capacités

1

Le Prince Moulay El Hassan a procédé  le vendredi  28 juin  dernier à  l’inauguration de Tanger Med II, le projet titanesque engagé 9 ans plus tôt pour imposer le Maroc comme un hub logistique de premier plan. Pari réussi : avec l’extension du complexe portuaire, le royaume entre dans le top 20 mondial en matière de connectivité.

Première plateforme d’import-export du Royaume du Maroc avec des flux d’une valeur globale de 317 milliards de dirhams en 2018, le Port de Tanger Med est désormais incontournable dans le commerce international grâce notamment à sa position stratégique : 14 kilomètres seulement de l’Europe.

Depuis sa création, le port de Tanger Med a triplé sa capacité qui est passée de 3 à 9 millions de conteneurs par an. Avec l’inauguration de Tanger Med 2, ce complexe possède maintenant le premier terminal automatique en Afrique, 2800 mètres de quai et 4000 mètres d’ouvrages maritimes portuaires.

Les nouveaux terminaux représentent neuf ans de travaux et un investissement public de 1,3 milliard d’euros, auquel s’ajoutent 1,3 milliard d’euros injectés par des opérateurs privés – dont le concessionnaire néerlandais APM terminals-, a souligné le directeur de Tanger Med, Rachid Houari. Opérationnel depuis 2007, le complexe portuaire situé à quelques encablures du détroit de Gibraltar, en face des côtes espagnoles, dessert 186 ports dans 77 pays avec 52,2 millions de tonnes manutentionnées en 2018. Son trafic pourra désormais atteindre 120 millions de tonnes manutentionnées annuellement, «ce qui lui permettra »d’intégrer bientôt le top 20 mondial sur 500 ports », a assuré Rachid Houari.

Le parc industriel adossé au port, en zone franche, compte quelque 900 entreprises, surtout automobile, mais aussi textile, électronique, aéronautique, logistique, agroalimentaire et 70.000 employés pour un chiffre d’affaires de 5,5 milliards d’euros en 2017, selon les chiffres de Tanger Med. L’automobile, l’agroalimentaire, le textile et l’aéronautique alimentent principalement les exportations au départ de Tanger Med. L’Afrique est son premier marché avec une part de 38%, suivi par l’Europe (27%), l’Asie (26%) et l’Amérique (9%). Les deux premiers terminaux du complexe étaient arrivés à saturation en 2014, avec un excédent de «  plus de 15,7 % par rapport à la capacité nominale du port », selon la direction du port.

 

Port de référence en Afrique

Premier port d’Afrique, Tanger Med 1 représente 38 % du trafic réalisé avec l’Afrique (40 ports dans 22 pays, principalement en Afrique de l’Ouest), 14 000 escales de navires ont été réalisées en 2018, pour 3,5 millions de conteneurs traités par an, soit 52 millions de tonnes de marchandises en 2018.

Le port de Tanger Med, qui connecte le Maroc à 77 pays et 186 ports, a fait passer le royaume de la 83ème à la 17ème place dans le classement de la Conférence des Nations-Unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Lors  de  l’inauguration, le Président de l’Agence spéciale Tanger-Méditerranée, Fouad Brini, a, prononcé une allocution dans laquelle il a souligné la pertinence de la Vision  du Roi Mohammed VI  pour ce projet stratégique et le choix juste du  Roi  de son implantation sur le Détroit, à la croisée des routes maritimes.

Brini a, par la suite, exposé les réalisations de Tanger Med, ainsi que les perspectives de son développement à l’horizon 2025. Il a, dans ce cadre, présenté un ambitieux nouveau programme d’investissements de 9 milliards de Dirhams qui vise à renforcer la compétitivité logistique à la fois marocaine et continentale et contribuer à promouvoir le rôle du Maroc comme acteur majeur dans les corridors logistiques mondiaux.

Ce programme inclut des extensions des capacités de traitement portuaires et l’aménagement de nouvelles zones de facilitation pour accompagner la croissance des exportations marocaines, industrielles et agricoles.

Cet élan de développement que connait la région du Nord du Royaume, véritable territoire d’opportunités, connaîtra une nouvelle accélération grâce au nouveau projet ambitieux de la Cité Mohammed VI Tanger Tech, dont le développement se fera en parfaite synergie avec les projets portuaires et logistiques de Tanger Med.

Pour sa part, le Président-exécutif du groupe AP Møller-Maersk, opérateur en charge de l’exploitation de terminaux, a rendu hommage à la vision du Roi depuis le démarrage du projet et confirmé la confiance renouvelée à travers leur engagement pour l’investissement de près de 10 Milliards de dirhams dans le nouveau terminal du Port Tanger Med II qui utilise les meilleures technologies et qui sera l’un des plus stratégiques à l’échelle mondiale pour le leader maritime mondial Maersk.

Le président-exécutif du groupe AP Møller-Maersk, opérateur en charge de l’exploitation de terminaux, a par ailleurs confirmé leur investissement de près de 10 milliards de dirhams dans le nouveau terminal du Port Tanger Med II.

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. On peut souhaiter à beaucoup de pays Africains l’idée d’ouverture comme c’est le cas au Maroc..
    Nous avons besoin que des entreprises de nombreux pays s’installent , créant des emplois et mettent en place des formations..
    Le coût de la main d’oeuvre est faible, et c’est un atout déterminant
    L’Afrique est proche de ce grand ensemble qu’est l’Europe, un marché de 520 millions d’âmes.
    D’ailleurs l’Afrique est attractive car c’est un marché potentiel gigantesque

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here