38 C
Bamako
mer 14 Avr 2021 - 20:16
Accueil Monde

Jour de prise de poste pour deux Africains à la tête de prestigieuses institutions internationales

1
La Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala prend les rênes de l’OMC, l’Organisation mondiale du commerce à Genève en Suisse. Tandis que le Sénégalais Makhtar Diop prend les fonctions de directeur général de l’IFC, la société financière internationale, la branche de la Banque mondiale. Portraits croisés de deux brillantes figures.

Si leur origine continentale les rapproche, bien des choses en revanche séparent la Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala et le Sénégalais Makhtar Diop. Issue d’une famille de chefs traditionnels et de parents professeurs, la première a fait ses études aux États-Unis, et notamment dans les prestigieuses universités de Harvard et du MIT. Tandis que le second, fils d’avocat, apprend le commerce en France, en Normandie, avant de poursuivre ses études au Royaume-Uni.

Makhtar Diop a longtemps été influencé par le courant de pensée travailliste anglais et le Keynésianisme américain, tandis que Ngozi Okonjo-Iweala serait plutôt de tendance libérale version « finances publiques ». Les deux ont occupé dans leur pays le poste de ministre des Finances et sont de parfaits connaisseurs des politiques de développement. Il est vrai qu’ils cumulent ensemble 45 ans d’activité au sein de la Banque mondiale. L’institution qui, en quelque sorte, les a forgés et mis en lumière.

À 66 ans Ngozi Okonjo-Iweala dispose sans doute d’une expérience gouvernementale plus large que celle de son cadet sénégalais, âgé de 60 ans, qui en revanche a arpenté l’Afrique, l’Asie et l’Amérique latine pendant des années. Les deux ont face à eu un défi qu’ils connaissent bien pour y avoir consacré une grande partie de leur vie : combattre la pauvreté. Elle s’est de nouveau accrue dans le monde en raison de la pandémie de Covid-19.

SOURCE: RFI.FR

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Do not want to rain on party but as cliche go should be acknowledged. That is ” let truth be told”? Truth is if Africa do not benefit by upgrading living conditions plus security continent wide our comrades Mrs. Okonjo- Iweala plus Mr. Diop appointment to high world finance positions are meaningless plus at best show piece for Negroid people while we blindly undergo unbelievably quick genocide. However if their appointments are good things they should be making finance available to qualified African groups to facilitate rapid paced world class modern living. That finance should be at our feet awaiting feasible plan for repayment of loans plus withal of how to fulfill endeavors of transportation, manufacturing, construction, education plus health care at every essential level of those entities with steps plus stages design that lead to self sufficiency plus self sustainment.
    Let us not be stupid? Now is time to act to save ourselves. No one else will do it for us. Fewer of us more of them may live.
    We need continue military buildup intermingling essentials for upgrading living conditions of high value at thrift cost while we win war. War need be won not negotiated out of stupidity plus cowardice. We put ourselves in this position now have to work our way out.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here