La Russie souhaite renforcer ses liens multiformes avec l’Afrique, assure Poutine

2

La Russie est réellement intéressée par l’approfondissement des relations commerciales, d’investissement et humanitaires multiformes avec l’Afrique, qui répondraient aux besoins de tous les pays, a assuré jeudi le président russe Vladimir Poutine.

Cette déclaration a été faite lors de son discours d’ouverture de la session plénière du Forum économique et humanitaire Russie-Afrique dans le cadre du 2e Sommet Russie-Afrique.

M. Poutine a noté le développement remarquable de l’Afrique au fil des ans, mettant en avant la croissance économique rapide du continent et l’augmentation de sa population.

“Je tiens à souligner que les échanges commerciaux entre la Russie et l’Afrique ont atteint 18 milliards de dollars l’an dernier. Je ne doute pas qu’en travaillant ensemble, nous serons en mesure d’accroître considérablement nos échanges dans un avenir proche”, a déclaré le Kremlin, citant M. Poutine.

Le dirigeant russe a également souligné l’importance d’un approvisionnement alimentaire ininterrompu pour les pays africains.

“La Russie a exporté 11,5 millions de tonnes de céréales vers l’Afrique en 2022 et près de 10 millions de tonnes rien qu’au cours des six premiers mois de cette année”, a indiqué Vladimir Poutine, ajoutant que ces livraisons avaient été possibles malgré les sanctions imposées à Moscou.

Il a fait remarquer que les pays occidentaux “entravent la fourniture de céréales et d’engrais russes”, tout en accusant “hypocritement” Moscou d’être à l’origine d’une crise alimentaire mondiale.

M. Poutine a assuré que la Russie continuerait à fournir des céréales aux pays africains.

“Au cours des trois ou quatre prochains mois, nous serons prêts à fournir gratuitement 25.000 à 50.000 tonnes de céréales au Burkina Faso, au Zimbabwe, au Mali, à la Somalie, à la République centrafricaine et à l’Erythrée”, a-t-il dit en assurant que ces livraisons seraient également gratuites.

Le président russe a rappelé que des progrès avaient été réalisés en matière de coopération agricole, énergétique et industrielle et que plus de 30 projets énergétiques conjoints étaient actuellement mis en œuvre dans 16 Etats africains.

Il a également souligné l’importance du développement de la coopération financière, ajoutant qu’il était essentiel de passer à des règlements en devises nationales dans les échanges bilatéraux, ce qui facilitera les paiements transfrontaliers malgré les restrictions imposées par l’Occident.

Source: Agence de presse Xinhua

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Poutin souhaite ….. Poutin promet …..Poutin va faire …..
    Elles sont ou les promesses de Sotchi de 2019 ?
    Les promesses n’engagent que ceux qui y croient …….

  2. Important point made pertains to currency agreement to where we position NATO nations to where their sanctions on currency no longer effect our trade with nations NATO nations impose sanctions on. We must fulfill this need in unified manner. Thereof is necessary strength to break NATO unfair plus manipulating currency hold on Africa.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!